Pascal Michel, nouvel RTFJ de l’école des jeunes.

Pascal nous arrive de l’excelsior Mouscron.Formateur des u14 élite 2 il finira la saison 2021/2022, Champion avec sa catégorie.

Mohamed Dahmane (directeur sportif du club) : « C’est un réel plaisir d’accueillir Pascal au club pour lui confier le rôle de Rtfj. En effet après le départ de Franck Mandiau j’ai reçu énormément de cv mais je recherchais avant tout un profil bien précis. Je connaissais Pascal depuis 2018. Une personne pleine d’humilité qui dans sa philosophie de travail pense avant tout aux enfants. Il m’a directement rappelé un de mes anciens coach en D1 que j’aime beaucoup, Philippe Saint Jean. Former c’est une chose, rendre heureux les enfants est une priorité. 
« Jouer au football avec ses copains et prendre du plaisir ». 


C’est un gros défi qui nous attend. 


Pour le reste, prenons le temps qu’il faut pour renforcer la structure et améliorer comme on le peut les conditions de travail au centre de formation ».
Bienvenue chez les dogues Pascal!!!

Labrokes Entreprises Cup. Edition 2.

Soleil et team spirit.

  • Pas de forfait de dernière minute. 23 équipes à l’heure matinale au rendez-vous.
  • Patrick Rémy en président fédérateur des partenaires nombreux en espace vip.
  • Un “petit dej” tonique aux senteurs des primeurs de Montignies pour une journée costaud.
  • RSL Management, la team de Mister Patrick, “légèrement” renforcée par des “forces Dogues” soulève le trophée. Ladbrokes fondation en challenger valeureux. Voir photo whatsap..
  •  TeleSambre, Ladbrokes fondation et l’As Fontaine en mode ambianceurs. 
  • Des nouvelles équipes upgradent l’image du tournoi par leur bon esprit: Abm Techna, Kelec, I love printing, Slytio, Foot passion, Inter Vidange, Couvin-Mariembourg.
  • Des “old stars” et joueurs actifs de renom: La Vallée, Vavadio, Fassano, Dahmane, Villano, Castellana, Khaida, Saidaine, Chaibai, Desonberg, Pasqualino, Kouri et l’inusable Patrice Valgaire, un ex-Dogue impliqué dans la Ladbrokes fondation team (auteur de quelques 4 buts étoiles).
  • Une jeune équipe en mode révélation qui épate jusque en demi-finale: Foot Passion.  Manu Voyages comme l’an dernier dans le final four.
  • Satisfecit global sur l’accueil, l’organisation, la convivialité, l’animation.
  • Bravo la team de coulisses active et unie.

Le cdf rassuré!!! Le mercato des dogues est enfin lancé!!!


Don’t panik à l’Olympic!!!

Avec comme objectif de continuer le superbe travail réalisé par la bande à Xavier Robert depuis 2 saisons


Stabilité oblige, le staff s’est entretenu avec le noyau dur et c’est plus de 70% de l’équipe type qui prolonge son bail chez les dogues!!!


Tous, ont reçu des offres officielles d’autres clubs mais ils ont décidé de tenir leurs engagements.


Ajoutez à cela les prolongations de joueurs malchanceux cette saison pour cause de blessures, maladies aux qualités reconnues et vous avez là une base solide à exploiter. 


Toutes ces vérités permettent à la cellule recrutement de bosser sereinement afin de renforcer l’équipe fanion.


Mohamed Dahmane :” Les dernières semaines, vues de l’extérieur, ont il est vrai amené avec elles un vent de panique mais nous avions cette envie de positiver et cette envie donne désormais naissance au projet 2022-2025 que nous présenterons prochainement”


Concrètement, il faudra continuer sur la lancée de la défunte saison , accentuer les efforts au niveau du centre de formation pour permettre aux enfants du club d’être mieux accompagnés dans leur cycle de formation.
Une longue réunion s’est déroulée hier soir et tous ont validé leur souhait de continuer l’aventure dogue.
Concernant l’équipe A, nous avons déjà entamé des discussions avec des profils de joueurs bien ciblés qui viendront renforcer le noyau.

Quelques annonces arrivent…Un attaquant, un défenseur et un ailier déroutant seront annoncés dans un premier temps…L’objectif est simple, il reste le même, vivre une aussi belle saison que la saison passée. »


Restez connectés…


Allez les dogues!!!

Fierté Dogue.

Xavier Robert a deux ans pour construire …

Son arrivée dans le foot belge avait fait “mouche” en un an et 2 mois, top chrono :  amené par Mohamed Dahmane à La Louvière Centre, Xavier y a réalisé le plus grand exploit du club de la région du Centre : champion avec 29 matches sans défaite au compteur.

Continue reading

Bonheur et business au bord de l’eau.

Dogue business club. Tri-Marrants. Barrages de l’eau d’heure. Bonheur et business au bord de l’eau.

  • Un club de foot, c’est 85 % de travail de coulisses.
  • Le Dogue business club en fait partie et a performé en mai
  • Au bord du lac de l’Eau D’heure, 42 invités, partenaires ou futurs, ont profité du cadre exceptionnel pour se connecter.
  • Foire aux échanges de cartes et prises de rendez -vous.
  • 5 nouveaux partenaires sont attendus voie 5 dans le mois. Le club consolide ses bases pour la saison prochaine.
  • Le “board” de Ladbrokes présent pour saluer les forces vives des Dogues.
  • Vincent Lemercinier, en parfait hôte, pour exposer les valeurs touristique et activités de détente des barrages.
  • Le chef du Tri-Marrants, Fabian Santi, en grande forme pour un menu exquis.
  • De mémoire de connecteurs et partenaires, un des meilleurs moment BB (bonheur-business) de l’épopée Dogue.
  • La section jeune mise en évidence pour l’ensemble de son œuvre éducative et sa dynamique.  
  • Finir la saison sur une bonne note ou presque….

Prochain event

Le 18 juin avec Ladbrokes entreprises cup. Il est encore possible de s’inscrire.

tournoi.entreprise@olympic-charleroi.be

Contact gsm: 0496.173.373.

La Ladbrokes entreprises cup revient en force et en grande forme, le 18 juin

L’Olympic club de Charleroi vous annonce le retour de son tournoi. 

  • La Ladbrokes entreprises cup (juin 2021) avait couronné une saison 2020-2021 paradoxale: décapitée par la pandémie, sublimée par un parcours mémorable en coupe de Belgique.
  • La Ladbrokes entreprises cup revient en force et en grande forme, le 18 juin, en apothéose d’une saison sportive passionnante.
Continue reading

Tournoi U13 “I Love printing.

Des chiffres qui parlent…

Une finale 100 % classico wallon. Le Standard bat le Sporting (2-1).

1.200 repas à prévoir pour les équipes.

540 joueurs plus les encadrants à accueillir.

28 équipes et 116 matches à organiser.

Plus de 900 spectateurs à satisfaire en “food and drink” sur deux jours.

Record de hamburgers vendus. Bravo la “cook team”

40 bénévoles au taquet. Merciii….

Olivier Brachotte et David Boulanger pour coordonner, soigner les détails et motiver. Chapeau bas.

“I love printing” pour colorier le tournoi.

Le palmarès

1STANDARD DE LIEGE
2SPORTING DE CHARLEROI
3Swift HESPERANGE (GDL)
4EUROP. ALLSTARS Ac. (Engl)
5KAA GENT
6R. Excel MOUSCRON
7K BEERSCHOT VA
8KAS EUPEN
9RFCU LUXEMBOURG (GDL)
10R.W.D.M.
11KV KORTRIJK
12FCV DENDER
13US LESQUIN (Fr)
14RODA JC KERKRADE (NL)
15CSE MANAGEOISE
16R.O.C. Charleroi Jérôme
17TSV BAYER DORMAGEN (All.)
18RFC LIEGE
19WASQUEHAL Football (Fr)
20USM MARLY (Fr)
21RFC SERAING
22V.V. RIJSOORD (NL)
23SG 2000 Mülheim-Kärlich (All.)
24R.O.C. Charleroi Fred
25RCS BRAINOIS
26RJS TAMINES
27RSC ANDERLECHT
28R.U. TUBIZE-BRAINE

Prochain épisode:

Tournoi U-10 le 7 mai 2022 de 9 à 17 heures à Marchienne-au-Pont (32 équipes).

Le jour d’après.

Un stade comble. Une ambiance de folie.

Perbut a encore frappé.

Liège champion de la phase classique. L’Olympic éliminé du tour final à un but près.

Un penalty loupé qui aurait pu tout changer.

Toute une saison au poker d’un match perdu.

Jour de derby

And the winner is ?

FC Liège-Olympic, c’est ce soir. (20 heures).

Six candidats pour 4 places au tour final.

Un suspense “à la Hitchock” comme scénario de fin de saison régulière.

3500 personnes attendues à Liège.

Xavier Robert aborde le derby wallon en 6 thèmes.

Continue reading

Veillée d’armes à Frasnes-lez-Gosselies.

  • Le splendide circuit de karting indoor de Frasnes-lez-Gosselies powered by Ladbrokes a fait office de team building à 48 heures du derby wallon.
  • Joueurs, staff et quelques supporters se sont retrouvés hier, en fin de journée, en mode décompression, carambolages sympas, révélations, éclats de rire et frissons.
  • Merci à Pascal Wolteche et Adrien Cuvelier pour leur spontanéité et efficacité dans la coordination de l’événement.    
Légende Photo. Adrien Cuvelier a accueilli les Dogues à derby -2. Une fin de journée mémorable 
Continue reading

18 juin. “Ladbrokes entreprises cup”, édition 2.

  • La Ladbrokes entreprises cup (juin 2021) avait couronné une saison 2020-2021 paradoxale: décapitée par la pandémie, sublimée par un parcours mémorable en coupe de Belgique.
  • La Ladbrokes cup revient en force et en grande forme, le 18 juin, en apothéose d’une saison sportive passionnante: les Dogues sont la meilleure équipe de la N1 en déplacement et invaincus à domicile en 2022.
  • La suite, ce sera samedi 30 avril pour un derby wallon version “thriller”.
  • “Vae victis”, comme dirait Jules C.
Continue reading

Derby hennuyer

Le jour d’après. Que retenir…

  • Chouette ambiance Nostalgie et DJ dans les gradins.
  • Renfort de la section jeune et de la fanfare pour donner de la voix.
  • Des tribunes assises et gradins bien remplis pour la dernière de la saison régulière. 
  • Le festifoot U6, en preview de derby, a fait un tabac.
  • Des espaces vip animés et bien fréquentés. 
Continue reading

Place au derby…

Enjeux, cadeaux et nostalgie pour la dernière à domicile de la saison régulière.

Olympic de Charleroi-RFB (23 avril, 20 heures).

Les 11 bonnes raisons d’y être.

Enjeux forts. Les Francs Borains n’ont pas encore mathématiquement assuré leur maintien mais ils ont de la marge (5 points). L’Olympic n’a plus droit au moindre joker lors des deux prochains derbies wallons (23 avril contre le RFB et 30 au FC  Liège) s’ils veulent s’assurer une place au “final four”. Frissons garantis.

Continue reading

CMdB Cup U-15 International

Que la force reste avec nous.

  • 24 équipes avec encadrants et parents à accueillir et, pour certaines, à héberger. Bravo aux stewards, à l’équipe organisatrice et à la David Boulanger touch pour cimenter le plan de travail.
  • 8 mois de gestation …
  • 2 jours de match soit 88 rencontres à coordonner. Bravo le secrétariat : David Boulanger et Frédéric Bourguignon.
Continue reading

Patro-Olympic, c’est ce soir.

Match retour du duel épique de la journée 1. 6 équipes encore en lice pour le final four dont le Patro et l’Olympic.

Deux emblèmes, deux styles de jeu. Une rude bataille.

Info :

Gem.Sportstadion Maasmechelen / Terrain 1

Kolenmijn Limburg Maaslaan 2 , 3630 Maasmechelen

Veille de match.

Olympic-Heist (mercredi 6 avril. 20 heures. La Neuville)

Les Dogues ont besoin de soutien.

Meilleur classement. Les Dogues occupent aujourd’hui leur meilleur classement depuis l’entame de saison. Le fruit d’un travail au quotidien dans le soin des détails, la remise en question  et  la mise en place d’un plan de jeu.

Continue reading

Olympic de Charleroi-Dessel: une finale avant la lettre

Les deux équipes ont renoncé à la licence D1B mais pas au tour final. Elles restent calées dans le peloton restreint des candidats au final four. Xavier Robert se réjouit de ce temps fort de la saison régulière. Entre la meilleure équipe en déplacement qui jouera à domicile (l’Olympic) et la meilleure équipe à domicile qui jouera en déplacement (Dessel).

Les “punchlines” de Xavier.

Continue reading

Pas de stud, svp…

Le match des meilleurs.

Olympic-Dessel (2 avril 20.00 h).

J-2

  • Le match des meilleurs en version paradoxe.
  • La meilleure équipe en déplacement, l’Olympic (21 points sur 33) reçoit la meilleure équipe “à domicile” (27 sur 33), Dessel.
  • Un match aller qui avait volé très haut en qualité et intensité.
  • Des points communs. Les deux équipes n’ont pas sollicité la licence D1B. Elles restent pourtant candidates au tour final qu’elles joueraient si elles maintiennent le cap.
  • Elles n’ont vraiment jamais lâché prise dans la compétition même après l’annonce concernant la licence. Respect….
Continue reading

Olympic de Charleroi-Mandel (2-1)

  • Un début de match que Mandel aurait pu plier.
  • Un début de seconde période décisif pour des Dogues efficaces.
  • Une seconde période pleine de rythme, d’allant, d’engagement, d’occasions.  Avec des joueurs carolos compacts, solides et offensifs.
  • Une victoire qui maintient l’Olympic dans le cercle de plus en plus fermé des candidats au top 4. Même si… 
  • Un “apéritif” sympa avant de recevoir Dessel, ce samedi 20 heures. A l’Aller, le match avait volé haut… 

Au coup d’envoi du match vs Mandel

Côté anciens joueurs. Sébastien Van Hee et Frédéric Koziol

Le “voisin” du jour: Alex Quataerd, le président de Couvin-Mariembourg.

Le partenaire du jour: Kalysport, sponsor de la future “Ladbrokes entreprises cup”, programmée le samedi 18 juin sur Marchienne.

Big ambiance en loges. La famille Remy et les amis, au grand complet, pour préfacer le mariage du fiston, Raphaël, et Stéphanie.

Olympic de Charleroi vs Mandel (26 mars-20 heures)

Les bonnes raisons.

  • Etape 1 . D’un triptyque à domicile pour prendre un maximum de points: 26 mars vs Mandel, 2 avril vs Dessel, 6 avril vs Heist. Pour…
  • Rester au contact.  Du top 4 qui reste l’objectif de la direction, du staff et des joueurs. Et le plaisir des supporters.
  • Faire de son mieux. Après la défaite à Dender, l’équipe la plus performante rencontrée ces dernières semaines, le focus est placé sur le rachat.
  • Du beau monde au coup d’envoi.
Continue reading

Olympic de Charleroi-Tirlemont. 12 mars 20 heures, La Neuville.

Les bonnes raisons d’y être.

  • Passe de trois. Après deux succès en déplacement, l’Olympic veut se refaire une santé et une victoire à la Neuville. La première de l’année à la maison.
  • Remember : Ceux qui étaient présents au match-aller, à Saint Trond, n’ont pas oublié le “vol de points avec effraction” suite à un penalty “bidon” accordé à l’équipe locale. 
  • Roulez jeunesse. L’athénée de Solvay en “renfort caisse” en tribune. De la voix en perspective.
  • Et de l'”NRJ”. La radio partenaire du club sera mise à l’honneur au coup d’envoi. Ambiance…
  • Un supporter qui compte : 67 ans,  bon pied bon œil, Dominique Blairon, le supporter fidèle et assidu du jour.
  • La relève est prête. La post formation Dogue sera sur les devants de la scène. Les U17 jusqu’aux espoirs seront présentés aux supporters et en uniforme, pardi. Une relève qui affiche une belle santé sur le terrain. Ca promet…
  • Des business bien remplis. Avec des partenaires actuels et potentiels à table. Ca promet aussi…
  • Qu’on se le dise.

Veille de derby…

  • La Louvière-Olympic, c’est demain 20 heures, stade du Tivoli.
  • Emotions positives.
  • Felix, Cremers, Delbergue, Saidane, Momo Dahmane (joueur-manager) et Xavier Robert ont marqué de leur empreinte la plus grande saison des cent ans de La Louvière Centre.
  • Le retour des héros au Tivoli sera apprécié par les Ultra cool, très en voix dans le derby vs le RFB.
  • La Louvière Centre joue pour son maintien. Avec cœur et motivation.
  • Elle vient de réaliser deux performances intéressantes.
  • Les Dogues ne veulent rien lâcher jusque la fin de saison.
  • Tout est presque dit. Place au terrain.

3 f (foot, fun et fair-play) ce 5 mars au centre de formation de la rue Tourneur…

100 matches, 50 équipes…

  • Vive le retour du foot “libéré, délivré” (ou presque) des contraintes sanitaires.
  • Un 5 mars label trois F : foot, fun and fair-play…
  • U-08 et U-09 sur le pont.
  • 100 matches, 50 équipes.
  • Que des bonnes raisons de venir faire la fête …en toute modération
  •  Le printemps est à nos portes.
  • Des équipes invitées de France et de Belgique.
  • Parfum de 2018 ?
Continue reading
post

Dogue, Dogue Dogue, qui est là…

Enzo Pescatore (directeur de réseau pro): ” L’Olympic, une chouette plate-forme de connexions business”.

28 nouveaux partenaires en un peu plus d’un an sont arrivés à l’Olympic.

Une croissance qui trouve sa dynamique dans l’implication des dirigeants ( Akif, Patrick) et de la cellule interne-externe de “connecteurs” qui ont activé un concept dynamique d’économie circulaire.

Dogue business club, jour de match, au Spiroudome en semaine, dans les restos préférés des “boss” du club.

Tous les lieux sympas et prétextes sont bons pour connecter des chefs d’entreprises et faciliter les collaborations. Un travail constant en coulisses.

Continue reading

Retour à la Neuville. J-12

Olympic-Tirlemont (12/03, 20 heures).

  • La visite de Tirlemont attendue comme un “jour sans pain”. 
  • Un mois sans match à La Neuville. C’est (trop) long.
  • Les Dogues ont démontré à Ruppel-Boom qu’ils ne lâchaient et lâcheront rien.
  • Momo, Xavier et les cadres font le taf. Focus sur la perf et rien d’autre…
  • Terminer le plus haut possible pour l’honneur, le respect des supporters et partenaires.
  • Le 12 mars, l’Athénée de Solvay en renfort massif du public.
  • Télé Sambre, Nrj et La Nouvelle Gazette en supports média. 
  • Le repas d’avant-match, un classique de la réussite chez les Dogues. Le président Patrick Remy, le vice-président Akif Arikan et leur équipe y travaillent. Ouvert à tous. Welcome…
  • Chacun a un rôle “communicant” à jouer pour que suite et fin de saison récompensent l’investissement des dirigeants, joueurs, partenaires et supporters.
  • Tous ensemble, on fait plus et mieux.
  • Avant cela, un derby à jouer, ce samedi, au Tivoli. Mobilisation toute… 

Tous au poste pour le coup d’envoi.

Christophe Dessy décontracté pour son retour à La Neuville. Le “boss” des jeunes du Sporting voisin, bardé de son expérience des CDF français, à table et en bonne compagnie avec les cadres de la formation Dogue dont Bernard Gaspard.

Entretien de bon voisinage et collaboration décomplexée.

Cedric Roussel, serial buteur au début du siècle devenu cadre de la post-formation des Dogues. Cédric  est épanoui en pays de Charleroi avec Fred Blairon comme complice.

Thomas Moreau, un des anciens joueurs longue durée de l’Olympic. Fit, en famille et larmes aux yeux. Avec eux, Thierry Puiatti (AFP Services, comptabilité-Fontaine) un nouveau partenaire vite adoubé par le Dogue business club.

Avec eux l’illustre et inaltérable Carl Servais, chef de meute.

Jour de match.

Olympic-Visé (ce soir 20.00 La Neuville).

Les bonnes raisons d’y être..

  • L’adversaire. Visé, une équipe joueuse. Une des meilleures sur ce plan, selon Xavier Robert, toujours respectueux des valeurs de l’adversaire.
  • Visé, une équipe en forme. Cfr le 4–0 infligé au RFB.
  • La déception de l’off day de Knokke a fait place à l’envie de  bien  faire et de corriger le tir chez les joueurs. Place aux actes.
  • “Focus sur la mission et le respect des supporters”. C’est le mot d’ordre
  • Malgré l’annonce sur le sujet de la licence, les joueurs ont promis de ne rien lâcher.
  • Des intentions confirmées par le préparateur physique et mental de l’équipe, Mike Dhollande. Etre pro.
  • Une première victoire à domicile en 2022 pour booster le moral de la communauté.
  • Les supporters ont prévu une agréable surprise.
  •  L’espace business sera très qualitatif et bien rempli.

Knokke-Olympic de Charleroi (6 février 15 heures). Veille de match

Les “punchlines” de Xavier Robert.

  • Grosse semaine. “Nous avons vécu une semaine chargée en séances d’entraînement avec des longues journées. C’est important pour la cohésion, le soin des détails et la réussite de la suite de notre championnat”.
  • Renforts. ” Ils se sont bien intégrés d’emblée et vont apporter un plus dans deux des trois secteurs du jeu. Sahan Ozcan a beaucoup de qualités techniques et de vitesse et peut devenir un petit Delbergue. Yacine Resa est un vrai attaquant qui pèse sur les défenses adverses dans chaque duel.  Dalil Bafdili est un milieu de terrain complet et moderne. Les deux premiers seront qualifiés. Sans doute pas Dalil”.
  • Knokke. “Une équipe qui n’est pas à sa place. Elle est la première équipe à nous avoir battus. Elle s’est renforcée avec notamment l’ex-joueur de Deinze, Vandewalle qui était à l’époque le meilleur de la division. Il faudra sortir un match “quatre étoiles” pour venir nous imposer chez eux. Knokke n’est pas à sa place et va sans doute être une des équipes du second tour. Comme on joue à l’extérieur, sur un bon terrain, cela devrait nous avantager”.
post

Annonce

L’union St Gilloise et l’Olympic Charleroi sont tombés d’accord à quelques heures de la fin du mercato pour le transfert de Dalil Bafdili, 20 ans, milieu de terrain polyvalent formé au Rsc Anderlecht, le White star et l’Union St Gilloise. 

Continue reading
post

14 bonnes raisons d’être au repas d’avant-match Olympic-Visé du 12 février, 20 heures.

Derby et enjeu sportif. 

  • LOlympic de Charleroi est, avec le Fc Liège, le meilleur ambassadeur actuel du foot wallon dans une nationale 1  à majorité néerlandophone. 
  • Visé ambitionne d’intégrer le top 6 à terme. 
  • L’Olympic veut décrocher sa première victoire à domicile en 2022 et rester dans le fameux top 4 significatif de tour final pour la montée. 
  • Un derby, cela se gagne.. Cqfd.
Continue reading

Jour de match. Choc de titans

Olympic de Charleroi-Tessenderlo. La Neuville. 20 heures. Les “punchlines” de Xavier Robert.

Thes, mon favori. “ Thes était mon favori en début de saison et il le reste. L’équipe s’est renforcée au mercato  d’hiver et affirme ses ambitions. Ce sera un très gros morceau. Un match au sommet A vivre en live, absolument”.

Continue reading
post

Dogue Dogue Dogue, qui est là?

Frigo Maintenance: l’excellence montoise s’exporte sur Charleroi.
Une entreprise de pointe s’investit chez les Dogues.

Frigo maintenance fait partie de la nouvelle vague des partenaires des Dogues.
Une vague douce qui crée chaque jour, entre anciens et nouveaux, une économie circulaire dynamique. Vincent Bua, le directeur administratif de la société basée à Frameries la présente en 6 questions/réponses

Continue reading
post

Frigo maintenance. Le preview

La techno “touch” montoise de l’Olympic.

Pas mal de sociétés montoises sont impliquées dans l’aventure des Dogues (Mathys Peint, Proximilex, 4th avenue, BGMS, le Chant D’Eole et depuis peu Frigo Maintenance). 

Frigo Maintenance, une société de pointe dans son secteur ( le frigorifique, partout en Belgique et Nord de France) affiche un large prisme de compétences.

Continue reading
post

“Dogue, Dogue, Dogue” qui est là ?

Un partenaire Dogue de plus (+28)  et …il est stylé.

“Oncle Bertus” ou l’art de prendre un moment privilégié pour soi en mode “Gentleman” !Comment dans un “monde de femme” s’occuper de soi au masculin ? Kevin Minnoye a ciblé le juste concept et il est original :  “Oncle Bertus “.Une institution pour ceux qui aiment les coupes “tendance” barbe comme cheveux mais pas que. “Oncle Bertus”, c’est plus qu’un salon de coiffure et de détente. C’est aussi une “place to be” dans la région. On s’y coiffe, fait tailler la barbe et la causette branchée avec ou sans drink.

Continue reading

“Dogue, Dogue Dogue, qui est là”?

Thierry Puiatti (office manager d’AFP services): “Convaincu du pouvoir connecteur de l’Olympic”.

AFP Services est un des partenaires de la cuvée décembre 2021. Un grand cru. Thierry Puiatti, l’office manager d’AFP Services a goûté à l’ambiance “be to be” de l’Olympic via deux Dogue business club. Ca a suffi à le convaincre.

Présentation

Continue reading

Dogue, Dogue Dogue, qui est là…

Cedric Christophe (manager du Novotel de Charleroi): ” Les Dogues élargissent mon réseau business”.

Dans le cadre agréable niché au-dessus de l’élégante galerie Rive gauche, Cédric Christophe, le patron du Novotel de la place Verte,  nous reçoit et se prête, amusé, au jeu de l’interview.

Le Novotel est rapidement devenu le QG, “the place to be” de l’Olympic.
Dirigeants et partenaires s’y retrouvent lors d’afterworks improvisés, de réunions de travail sur le pouce.

L’étage 2 de l’écrin du groupe Accor en terre carolo est destiné à cela. Facilité d’accès, confort, ambiance lounge, accueil pro.

Continue reading

Preview

Le Novotel de Charleroi est, depuis octobre 2021, partenaire des Dogues mais pas que.

C’est aussi le QG, “the place to be” des dirigeants et partenaires.
Ils s’y retrouvent lors d’afterworks improvisés, de réunions de travail sur le pouce.

L’étage 2 de l’écrin hôtelier du groupe Accor en terre carolo est destiné à cela.
Parking juste sous l’hôtel, confort, ambiance lounge, accueil pro et convivial à la fois, vue imprenable sur la ville.

A la tête du Novotel de la Place verte, un homme, Cédric Christophe et une équipe “up to date” dans le secteur.

Un partenaire qui compte à découvrir demain, en lecture matinale, dans la rubrique “Dogue, Dogue, Dogue. Qui est là”?

“Dogue, Dogue, Dogue”, qui est là ?

Doran Kelpetin (Promatech): “Une histoire d’amitié et de relationnel d’affaires”.

L’Olympic de Charleroi a profité du dernier mois de 2021 pour signer ou conforter la position de 4 partenaires.

3 nouveaux et un ancien.

Dans la gamme “ancien et fidèle”, figure Promatech.

Une “belle boîte” du secteur de la construction. Ancrage 100 % carolo.

Doran Kelpetin, le patron et fondateur a consolidé sa participation chez les Dogues au point de devenir un des “major” partenaires.

Pour des raisons humaines et stratégiques à la fois… 

Continue reading

Jour de match

Olympic de Charleroi- Rupel Boom (ce soir 20 heures, La Neuville).

Les Punchlines de Xavier.

Finir 2021 en beauté par une prestation étoilée avant de prendre une semaine de congé total.
C’est le menu de pré-Noël de ce soir.


Xavier Robert, en coach heureux, sublime le rendez-vous.

Continue reading

Patrick Remy m’a dit…

“On avance ensemble dans le bon sens”.

Le patron est satisfait et il l’exprime à quelques jours du dernier match de l’année civile à La Neuville. 
C’est ce samedi 18 décembre, à 20 heures, contre Rupel-Boom. 
Dans un contexte parfois morose, because les restrictions sanitaires imposées par le Covid 19, l’Olympic affiche une mine optimiste.

Patrick est le porteur d’un message mobilisateur fait d’ambition et de sagesse à la fois.

Votre sentiment général sur la vie du club.
PR. ” Il y a une bonne dynamique qui s’est installée dans plusieurs secteurs importants . Sur le plan sportif,  notamment. Nous sommes entrés dans le fameux final 4. On n’a connu qu’une seule défaite et elle n’était pas forcément méritée. L’état d’esprit est positif au sein du groupe géré et supervisé par Mohamed Dahmane et Xavier Robert. Il va falloir le confirmer, avec force et caractère, ce samedi contre Rupel-Boom pour rester dans les clous de l’objectif top 4. Le groupe vit dans la discipline et l’envie de progresser. Le staff et les joueurs ne font qu’un dans toutes les circonstances. Les cadres de l’équipe assurent par leurs prestations et leur influence sur le mind set. On va aussi renforcer l’encadrement extra-sportif de l’équipe 1 pour que staff et joueurs ne s’occupent que de leur mission: progresser, jouer et gagner le plus souvent possible”.

Dans les coulisses, cela bouge….
P.R.:” Un club se gère pour 80 % dans les coulisses et le sportif est la partie visible de l’iceberg. C’est dans la partie invisible que, depuis un peu plus d’un an, on a donné un sérieux coup d’accélérateur. La cellule commerciale en phase avec la direction performent et viennent de réaliser  des accords de format l/xl.  La société Promatech de Doran Kelpetin a consolidé sa présence chez nous au point de rentrer dans la catégorie des partenaires majeurs. Les arrivées récentes de Davin (copieurs), d’All for clean, une société filiale Benelux du groupe VIJUSA, fabricant de produits et matériels de nettoyage professionnels, d’Aurelio Cigna, une enseigne réputée dans les assurances, prêts et l’immobilier, du prestigieux Novotel de Charleroi, de Mister Chassis et de Frigo Maintenance, ont impacté positivement le Dogue business club”. 

L’investissement est collectif…
P.R.: “De fait. Si le nombre de sponsors augmente, les connexions entre eux aussi. C’est la bonne façon de fidéliser et d’élargir le cercle de partenaires. Le Dogue business club réalisé au Novotel de Charleroi a été un joli succès de participation et de coordination, salué par la presse. Une économie circulaire est en marche. Les partenaires satisfaits en amènent d’autres. Des nouveaux accords de principe vont être validés d’ici la fin de l’année. Pour notre part, direction comme cellule commerciale, nous activons nos réseaux au bénéfice du rayonnement des partenaires. Tout le monde s’aide. Ca roule”.

Les repas d’avant-match que vous supervisez personnellement font dans le qualitatif. 
P.R.: “Nous avons, en effet, “upgradé” la qualité des repas via le traiteur Duchateau et des  vins proposés désormais par le Quai des Vignerons. L’accueil  et l’organisation sont aussi plus attractifs pour nos  clients. Ce triple bond qualitatif augmente le degré de satisfaction et fatalement, les chiffres sont meilleurs:  200 repas contre La Louvière, 170 vs Liège malgré l’obligation des tables de 6, plus de 120 de moyenne depuis le début de saison.  On fait plus et mieux, l’un n’allant pas sans l’autre. Cette réussite est une fois de plus le fruit du travail collectif de la direction et des personnes actives en coulisses. On s’auto-critique sur les détails de nos organisations et de nos projets pour avancer et on reste focus sur l’essentiel: la mobilisation des énergies positives et le bon esprit dans la collaboration. On fait mieux dans l’Horeca que l’an dernier alors que certains clubs doivent annuler leurs repas faute de demande”.

L’objectif c’est la D1B?
P.R.: “On ne s’en cache pas sans le clamer sur toutes les toits. On sait qu’il y a une grosses demi-douzaines de candidats au fameux top 4. On en fait partie depuis peu sans se prendre pour le premier de la classe. Il y a des clubs plus huppés que nous pour cela et on respecte leur statut. Avec de la modestie, de la sérénité  et du travail, on y arrivera mieux”.

L’école des jeunes est aussi à la pointe…
P.R.: “
C’est notre fleuron et le “bébé” de Bernard Gaspard. Nous sommes à la pointe en terme de structure, d’approche sociale et de pédagogie innovante. Le fait d’évoluer sur deux sites proches l’un de l’autre sur Marchienne met à notre disposition un outil de qualité. Le comité des jeunes ne compte pas ses efforts pour améliorer le confort. J’apprécie aussi la collaboration et la concertation permanente entre Xavier Robert et la cellule jeune sur le plan sportif. Ce bon esprit existe aussi dans la communication, l’événementiel et le sponsoring. La section jeune collabore en parfaite osmose avec la cellule qui gère ces trois aspects. L’harmonie induit la créativité et les projets porteurs de succès”.     

Le terrain de la Neuville fait débat…
P.R.: “Cela a été notre choix d’adhérer au cahier des charges proposé  par la ville de Charleroi pour tous les terrains de l’entité. On l’assume. On a décidé de ne pas subir les événements. On a engagé depuis peu une personne qui ferra du “green keeping” complémentaire avant, à la mi-temps et après les matches. On a avec nos voisins du Sporting de Charleroi qui occupent le terrain deux fois par mois, aussi investi , en bonne intelligence, dans des travaux complémentaires (vertidrains et sablages) pour que le terrain de La Neuville soit mieux adapté à la qualité de notre foot. On va encore faire un effort supplémentaire pour que le terrain soit lifté et remis en ordre de manière minutieuse et professionnelle. A l’entre-saison, on prendra les décisions nécessaires pour avoir un “green” de qualité constante. Chaque chose en son temps”.  

“Whatsap” les Dogues?

On avance tous ensemble sur tous les fronts.

COTE SUPPORTERS

Kop relancé en fanfare
Le force du réseau « NDD » connectée aux partenaires
Un supporter à l’honneur à chaque match
Un ancien joueur invité
La communauté Dogue forte et unie.
Un “Glory club” en préparation pour couronner le tout.

Les coulisses d’Olympic-Liège (4 décembre j-2).

Le classico wallon s’annonce chaud et animé.
Les deux équipes performent plutôt bien depuis le début de saison.
Elles sont les deux “têtes de liste” du foot francophone en N1 .
Et candidates au final four…

Welcome “Lige”.  Eco n’feypo n’in l’rouvi.

Les headlines…

Sold out en business depuis mercredi. 172 repas. Capacité maximale admise et pas mal de refus pour cause de réaménagement de l’espace dinatoire

Continue reading

Dogue business club au Novotel de Charleroi.

Décontraction, empreinte sociale et connexions.

Quelque 60 personnes étaient réunies au Novotel carolo jeudi soir. – S.P. (SudInfo)
  • 60 people, partenaires actuels ou potentiels, journalistes et dirigeants. Jauge maximale atteinte.
  • L’étage 2 et le service du Novotel. Grande classe. Unanimité chez les invités.
  • Un exposé brillant du Ceo de Ladbrokes sur l’empreinte sociale de l’agence de paris pour lutter contre la précarité et stimuler l’émergence de talents sportifs.
  • Un repas à la hauteur de la tour Novotel. Haut de gamme.
  • Des connexions business à toutes les tables.
  • Cedric Christophe ( le manager du Novotel ) sous le charme de l’économie circulaire des Dogues.
  • Les félicitations de “boss Patrick” pour l’organisation.
  • Un “after” entre partenaires riche en promesses de collaboration.
  • Un nouveau sponsor finalisé.
  • L’intronisation des énergies positives de Vinciane Tosini dans la cellule management.
  • Un esprit d’équipe fort et décontracté en coulisses.
  • Y’a des soirs comme cela.

Mobilisation générale samedi.

5 bonnes raisons d’être à Olympic-Knokke (samedi 20 novembre-20 heures).

On se mobilise pour l’équipe et le club. L’Olympic invaincu à la mi-novembre. Supporters, ça vous parle? C’est pas banal. Il y a un  paquet d’années que cela n’était plus arrivé. Rien que pour cela et pour que cela dure, on en parle aux copains et copains des copains pour venir en force au stade. Pour y manger et vivre le match en business confortables ou pour vivre la rencontre  en tribune ou gradins. Objectif commun: encourager l’équipe à jouer à son meilleur niveau et soutenir le club dans sa volonté de grandir.

Continue reading

Le jour d’après

RFB-Olympic.  Qu’en retenir …

Invaincus. Les Dogues ont gardé leur brevet d’invincibilité et signé une seconde victoire de rang en déplacement après celle de Visé.  Le RFB était invaincu chez lui avant  la réception des Dogues, ce qui rend la performance d’autant plus belle.

Fair-play. Celui du staff et de la direction boraine qui ont salué la qualité de jeu et la maturité de notre équipe. Avec en prime la reconnaissance d’une victoire amplement méritée.

Communion. A la fin  du match, l’équipe gagnante a fait tout le tour du terrain pour saluer tous les supporters, les Borains comme les carolos.

Présence. L’Olympic affichait une représentation significative au repas d’avant-match. Solidarité hennuyère.

“Olympic, Olympic”. Il y a longtemps que le groupe de supporters qui fait tous les déplacements n’avait plus scandé aussi souvent son “tube de l’automne”.

Amitié borino-carolo. Sandra Narcisi, l’Echevine boussutoise a été saluer, dans leur vestiaire, la victoire des Dogues. Elle a eu droit à une salve de “Sandra, Sandra,  Sandra” et à … une mini-douche de champagne, le tout capturé en vidéo.

Anniversaire. Patrick Remy a fait l’objet des sollicitations des joueurs et supporters réunis en masse devant sa loge, en fin de match pour chanter un vibrant “Happy birthday”. Les dirigeants des Francs Borains avaient aussi avec délicatesse prévu le coup. Ambiance sereine entre voisins.

Denis Ducarme.  Il avait, de sa voix de ténor, entonné le même “Happy birthday”. En loge avec obligation des occupants dont Fabienne Devilers, madame Remy, Giovanni et Akif Arikan de reprendre l’hymne à l’unisson. GLB, le président du RFB était venu saluer son homologue carolo.

Terrain. Il était de qualité et a permis aux Dogues de développer une circulation de ballon bien maîtrisée. De quoi donner des idées.

Propreté et respect. Les dirigeants locaux ont été positivement surpris de la propreté du vestiaire des Dogues après utilisation. Xavier Robert fait en sorte qu’après chaque match, deux  préposés rendent le vestiaire dans l’état le plus proche possible d’avant son utilisation. Respect.

Félicitation. Xavier Robert a fait l’objet de pas mal de félicitation des dirigeants et supporters locaux. Derby “bon esprit”.

Ladbrokes “uber alles”. Le partenaire des deux clubs était omniprésent au stade Robert Urbain teinté de “rouge et blanc” en bordure de terrain et de convivialité en espace business. JF Jacob avait parfaitement fait le double job. 

Next. La victoire a été vite et sobrement digérée.
Le prochain match, c’est ce samedi 20, à 20 heures à La Neuville, avec repas d’avant-match à 18 heures. 
Sergio La Vallée, champion avec l’Olympic en 95-96 (il formait avec Tony Brogno une paire offensive fulgurante) sera l’invité du coup d’envoi.
Et Daniel Remy, membre de l’ASBL 246 sera le supporter du jour mis à l’honneur.

Derby RFB – Olympic Charleroi

Un maximum de Dogues pour le derby du Hainaut. Francs Borains contre Dogues.

Deux clubs du top 5 de la Nationale 1. Même nombre de matches et de points.

Comment vivre le derby… 

Billetterie – Visiteur

Accès visiteurs

Covid Safe Ticket obligatoire dès 16 ans. 
Sont valables: 
– Certificat de rétablissement, 
– PCR fait dans les 48h,  
– Antigénique fait dans les 24h.

Preview (J-1)

Visé-Olympic de Charleroi. Dimanche 31 octobre. 15 heures.

Xavier Robert: “On entame une série de matches de référence”.

Xavier Robert a vécu un derby contrasté: “Dans un derby le mental prime sur toute autre considération.
 Un derby cela se gagne. C’est fait. Le contenu n’a toutefois pas été parfait. C’était laborieux en première période pour des raisons diverses. Certaines nous incombent. D’autres moins. Le derby s’est emballé dans le dernier quart d’heure et le public a vibré. On était moins bien qu’à Dessel. On a gaspillé des occasions évidentes. Il faudra être plus tueur devant comme derrière pour rester dans le wagon de tête”.
Le déplacement à Visé fait partie des étapes de “haute montagne” de la nationale 1: “Visé fait partie des favoris. C’est une équipe joueuse et une des fiertés du foot francophone de la division comme le sont aussi Liège et les Francs Borains.  La particularité de jouer sur un terrain synthétique sera un paramètre à maîtriser pour réussir quelque chose de positif. On va attaquer un triptyque important pour nous situer dans la hiérarchie. La barre va devoir être placée plus haut dans tous les aspects du jeu et de l’état d’esprit. On entre dans le cœur  de la compétition. “.

Les Dogues accueillent 32 sourds ou mal entendants pour une initiation.

28 octobre. Centre de formation de Marchienne (rue Tourneur).

L’Olympic a une empreinte sociale marquée.

  • La collecte de vivres pour les personnes précarisées, avec l’Asbl Bouge comme partenaire, est en marche au centre de formation. Le Dogueton…
  • La cellule de sauvegarde de l’enfance joue un rôle préventif des violences et harcèlement en milieu scolaire, familial, à l’école.  
  • Les stages open et gratuits et les soins kiné donnés aux affiliés confirment cette volonté du club de permettre l’accès au foot au plus grand nombre. 635 à ce jour au centre de formation. 
  • La dimension inclusive est aussi présente.
  • Ce 28 octobre, de 10 à 14h, 32 enfants sourds et mal-entendants de l’institut de Ghlin bénéficieront d’une Initiation via des ateliers techniques.
  • L’ accueil se fera par le centre de formation et la Cellule de Sauvegarde de l’Enfance. Avec un petit lunch, le midi.
  • Le projet est soutenu et coordonné par les services de Fabienne Devilers, la députée provinciale en charge de la santé. 

A table…

Olympic Charleroi-Dender (6 novembre)
Repas super-vip (18.00) en hors d’œuvre de sommet (20.00h)

  • L’Olympic invaincu à la maison.
  • Dender annoncé comme un crédible candidat au top 4.
  • Les business de La Neuville ont affiché complet lors du derby contre La Louvière (200).
  • L’affiche sportive du 6 novembre sera somptueuse sur le terrain.
  • Le menu en coulisses relève du haut niveau comme Duchateau.
Continue reading

Frissons post- derby

Quand 12 planètes s’alignent à La Neuville.

  • 200 repas. Capacité maximale autorisée atteinte.
  • Le traiteur Duchateau unanimement adoubé. Douce soirée en loges.
  • Présence de sociétés (groupe Gobert, Toiture Mons, Oh’key) et politique (Lucien D’antonio) de Mons-Borinage. 
  • “Tournesols” et “Aux primeurs”, 2 partenaires fidèles en vedette.
  • Une “old star team” au kick-off. Karim ChaÏbaÏ, Gino Tosini, Laurent Zaccaria, Gabi Santucci et Michael Gaone. Emotions de retrouvailles.
  • 2 partenaires potentiels enchantés du cadre, de l’ambiance, des connexions business à tous les étages. Les agendas vont chauffer.
  • Tribune assise bien remplie.
  • Kop au pluriel et supporters en nombre en face.
  • Derby acharné et suspense jusqu’au bout.
  • Des Loups valeureux et solidaires.
  • Des Dogues victorieux dans le money time.
  • L’Olympic dernier “Mohican” invaincu de la N1.

Prochain match: 6 novembre 20 heures contre Dender. 
L’équipe la plus solide de la division selon les avis experts.
Match au sommet. Allez les Dogues. Bravo les loups… 

Jour de derby. 23 octobre. 20 heures

Olympic-La Louvière Centre.

  • Premier derby wallon à la maison.
  • Brevet d’invincibilité à conserver pour les Dogues.
  • Performance qualitative de Dessel à confirmer.
  • Retrouvailles positives pour les ex-loups devenus Dogues.
  • Record de réservations au repas d’avant-match. Direction, section jeune et cellule commerciale ont fait le taf.
  • Des partenaires et invités de Mons-Borinage aux première loges. L’Olympic rayonne large.
  • 5 partenaires potentiels en immersion. L’effet boule de neige est en marche.
  • Le traiteur Duchateau, originaire de La Louvière, aux fourneaux.
  • Tournesols” et “Aux Primeurs” (chez Pascal) à l’honneur. Fidélité toute…
  • Du “lourd” au coup  d’envoi. Michael Gaone, Karim ChaïbaÏ, Laurent Zaccaria, Gino Tosini, Gabi Santucci. 
Continue reading

Dogue, Dogue, Dogue, qui est là ?

Gabriel Santucci: “Patrick Remy, notre gardien du temple”.

Gabriel Santucci sera mis à l’honneur, ce samedi, juste avant le coup d’envoi du derby contre La Louvière-Centre.
En bonne compagnie. Laurent Zaccaria et Gino Tosini en qualité de “légendes joueuses”. Karim Chaïbaï, une légende du futsal. Michael Gaone, le fils de Filippo, patron des jardineries Tournesols et seul président hennuyer à ce jour avoir gagné la coupe de Belgique. Du très lourd.

Continue reading

Jour de match

Dessel-Olympic (19.30 h).
Le jour le plus long. Le choc des invaincus.

  • Invaincu et impressionnant à domicile, Dessel est un des cadors de la Nationale 1. Si pas le cador numéro 1. Un tourbillon local chaque 15 jours.
  • Invaincu tout court et solide derrière, l’Olympic a un label à conserver. 
  • Qui sera encore vierge ce soir sur le coup de 21.20 ? 
  • C’est le défi et le match de la journée en Nationale 1 . 
  • Un tournant aussi du championnat pour les équipes et elles sont nombreuses qui visent la première partie de tableau.

L’avis de Xavier Robert: “On va se taper le plus long déplacement de la saison pour jouer une équipe qui, chez elle, réussit des prouesses offensives et des résultats impressionnants. Il nous faudra tous, et en même temps, mettre le “bleu de chauffe” pour gagner un combat, sans doute, le plus relevé depuis le début de saison. On a un label invaincu à conserver. L’état d’esprit et le soin des détails auront toute leur importance”.

Incertains ou blessés: Dahmane, Kouri, Saidane, Cetiner.

Le “jour d’après” la première victoire.

Sacrée soirée. La Neuville revit en 10 focus.

  • 15 tables, accueil pro, ambiance mi-business, mi-chaleur en vip.
  • Première victoire de la saison et suspense jusqu’au bout. La Neuville libérée.
  • Foot plaisant jusqu’aux blessures et équipe réduite à 10.
  • “Remontada” au classement. 
  • Première intéressante de Gundogan, l’invité-surprise et retour gagnant de Cottet.
  • Tribune “populaire” bien garnie. 
  • Record d’assistance de saison en tribunes assises.
  • Chatelet et kop en renfort voix.
  • Ancienne gloire émue (Luc Calbert), cellule de sauvegarde de l’enfance en forme et assurances Baumal, au coup d’envoi.
  • Accueil tout en tact et bons contacts pour la première de “All 4 clean”.

What else? 

Le 23 octobre, 20 heures: premier derby wallon, à la Neuville, contre La Louvière-Centre.

Preview à j-1

Heist-Olympic de Charleroi (25 septembre. 20 heures).

La vidéo du “penalty de la honte” accordé à Tirlemont a buzzé.

Après deux journées, l’Olympic n’a pas encore gagné mais n’a toujours pas perdu.

Gentleman, Xavier Robert a digéré et est passé à autre chose:

Continue reading

Patrick Remy m’a dit.

“Le club est en phase ascendante”.

Un mercato “phase 2” prometteur (Obissa, Cetiner, Engolo), le sponsoring en croissance, supporters et direction en harmonie pour soutenir plus et mieux l’équipe, le centre de formation au taquet, la soirée de présentation réussie.
Patrick Remy savoure les récentes bonnes nouvelles mais pas que….
Il a supervisé et animé, “comme d’hab”, l’organisation du premier repas d’avant-match. Un  succès…aussi.

Continue reading

Veille de match. Olympic-Maasmechelen (11.9-20. 00h)

8 bonnes raisons d’être à La Neuville, demain.

Premiers émois à la Neuville, premier sommet.

Le mercato prolongé.  Il a accouché de trois belles prises. Du lourd.
Engolo pour apporter un vrai 9, authentique espoir du foot belge à la disposition du coach.
Cetiner, le Dunkerquois pour jouer en 10. 
Obissa, l’international gabonais prêté par Ajaccio , au poste de latéral gauche. Du coup…

Continue reading

Olympic-Maasmechelen. J-4

Mobilisation générale en mode Play off

Soirée de gala sans paillette et de lancement de la saison demain au  “Play-off sports bar”, au cœur de la Ville.  

Soirée privative, veillée d’armes collective pour réunir les médias régionaux, partenaires, joueurs, staff, direction, forces vives carolos, “influenceurs” Dogues, représentants des clubs de supporters. 

Continue reading

La tête de liste du mercato d’été …

Özkan Cetiner (Dunkerque) débarque à La Neuville… C’est l’info majeure et la pièce manquante du puzzle du mercato d’été. 

C’est un authentique gros coup réalisé pour les Dogues avec l’arrivée du joueur offensif Özkan Cetiner, 20 ans, en provenance de Dunkerque (Ligue 2).

Özkan a tenu sa parole en optant pour la Belgique et les dogues afin de continuer son rêve d’atteindre la D1. Mohamed Dahmane a œuvré avec tact sur le dossier : « Nous étions confrontés à une grosse concurrence avec des clubs pros qui suivaient le joueur depuis ses apparitions en ligue 2. Très tonique et technique avec une très belle vista, il apportera au staff plusieurs solutions. Özkan peut jouer à tous les postes offensifs. C’est un joueur moderne adroit devant le but qui se crée des occasions et fait jouer les autres. Un grand merci à mon ami Mehdi, son représentant et sa famille pour leur confiance… ».

La communauté turque de Charleroi très branchée foot et les supporters fidèles des Dogues vont apprécier…

Bienvenue chez les dogues Özkan!!!

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule…

Sidney Obissa, le latéral gauche mis à disposition par l’AC Ajaccio, est qualifié.

A 8 jours du début de championnat (Olympic – Massmechelen), ces 2 nouvelles font plaisir à la galaxie Dogue. 

Musique, dès que chaque Dogue se met à chanter…

Le kop des Dogues bientôt de retour

C’est championnat J moins 11. L’équipe se prépare. Les supporters aussi.

Forts et unis…Ils relancent le concept d’un kop, en bonne entente entre toutes les forces supportrices.

Il y aura de la musique et du folklore dans les travées. 

Les “kopistes” se réuniront, le 6 septembre, à 19 heures, dans l’espace business de la Neuville. 

Histoire d’accorder les violons pour la meilleure des partitions.  Welcome à ceux qui se sentent l’âme d’un Dogue …en voix.

Gsm de contact: 0477.611.460.

Ce mercredi 18 heures, à La Neuville

Amical entre Dogues et rencontre avec les supporters.

Le match amical prévu contre l’Union Namur, ce mercredi, à la Neuville est annulé à la demande de Namur. 

Le staff a essayé de trouver une solution de remplacement. En vain. A défaut, une opposition aura lieu en interne, à 18h, à la Neuville. Les joueurs rencontreront les supporters juste après le match pour échanger autour d’un verre, à la buvette dite “d’en bas”. Une initiative sympathique du staff et des joueurs qui assumeront la tournée générale.

Un moment de partage important et spontané à moins de 3 semaines du début du championnat.

Ensemble, on va plus loin. Allez les Dogues. 

20 jours pour être prêts

Les Dogues ont été valeureux face à Liège. Un match intense où chacun s’est rendu coup pour coup. Un classico de haute lutte.

La qualification s’est jouée sur un coup de dés ou plutôt un coup de patte magistral de “Perbut”, le buteur providentiel.

La coupe, c’est fini. Place à la préparation du championnat et aux derniers réglages pour paramétrer le groupe de manière définitive.

Continue reading

Derby wallon jour J. La Neuville. 16 heures.

Comment se procurer un ticket en toute simplicité ?

  • Votre carte d’identité sera uniquement nécessaire.
  • Les abonnements ne sont pas valables pour ce match (coupe de Belgique – recettes partagées). Deux guichets seront ouverts pour absorber la clientèle.
  • Les buvettes “business seats” et populaire seront accessibles.

Place debout : 10,00 €
Place assise y compris business seats: 15,00 €

Jour de derby.

La Neuville. 19 heures. Olympic de Charleroi-Sporting.

Le contexte.

  • La Neuville va vivre un derby 100 % amical. La préparation de la coupe est prioritaire.
  • Il y aura pas mal d’invités et partenaires en coulisses.
  • La magnifique statuette Dogue sera mise à l’honneur dans l’espace-vip. Merci au club 246 et news des Dogues
  • Les supporters vont retrouver leur buvette préférée.
  • Il est possible qu’il y ait des joueurs en test, côté Olympic.
  • Ce soir, on connaîtra l’adversaire de l’Olympic au prochain tour de la coupe de Belgique (22 août, 16 heures, La Neuville): Tamines ou Liège. 

A l’essentiel…

* Accès gratuit aux abonnés. Paf : 10 euros
* Blessés: Van der Becq, Perreira, Belessi

* Incertains: Delbergue.
* Xavier Robert
en bref: “ Ce match va surtout donner du temps de jeu à ceux qui en ont besoin et reviennent dans le groupe. Il faut doser le mieux possible les efforts de ceux qui ont joué dimanche dernier et ont beaucoup donné depuis le début de la préparation. C’est un derby amical, sympa. L’essentiel, c’est d’être prêt et frais dimanche pour le second tour de la coupe”.

Tamines ou le FC Liège?

Le prochain tour de coupe aura lieu ce dimanche 22 août, à 16 heures.

Notre prochain match de coupe de Belgique aura lieu ce dimanche 22 août, à 16 heures à la Neuville, quelle que soit l’issue de la rencontre prévue ce mercredi 18 entre Tamines (D3 amateurs ) et le Fc Liège (nationale 1).

Dans les deux cas , ce sera un derby wallon sympa.

Supporters des Dogues.

A vos agendas…

Campagne d’abonnements En ligne ou en présentiel.

L’Olympic de Charleroi va relancer sa campagne d’abonnements avec une option d’achat.

  • Pour les fans du présentiel. La permanence classique. On y converse entre supporters, de l’équipe, de la famille et de plein d’autres choses. Les abonnements 2021/2022 et la prévente de tickets pour la rencontre du 18/08 contre le Sporting de Charleroi: le vendredi 13/08, entre 18 H.30 et 20 H.00, au secrétariat de la Neuville (entrée par la rue Janson).
Continue reading

J-5 avant l’entrée en coupe.

Les choses sérieuses vont commencer.

La première partie de 2021 sera, pour longtemps, marquée d’une pierre blanche pour l’Olympic de Charleroi. L’épopée de la coupe de Belgique et l’élimination de Zulte-Waregem dans une Neuville vide ont placé les Dogues en “pole position” de tous les clubs belges pas 100 % pros. 

Fierté et plaisir appartiennent à la galerie des bons souvenirs.

En compétition, les résultats de la veille ne garantissent pas ceux du lendemain. Surtout en coupe.

La version 21-22, c’est déjà pour la fin de semaine: 15 août, 16 heures, chez un club historique: le Witgoor Dessel. Une marque de fabrique du foot “made in Belgium”. 

Un long déplacement qui sera tout sauf un apéritif. 

Un combat physique et tactique aux quatre coins du terrain.

L’enjeu au bout des 90 minutes minimum est majeur: le Fc Liège au tour suivant. “The Derby…

Momo Dahmane décrypte la première partie de la préparation. Sans langue de bois:

“Tous les joueurs ont travaillé dur, sans rechigner pour être récompensés lors des matches amicaux. Le staff a pu tester différents systèmes de jeu pour trouver les meilleures complémentarités.

Le bilan n’est pas arrêté. Il nous a permis de cerner les secteurs où nous étions à la peine.

La fatigue n’excuse pas tout. Les conditions de jeu non plus. Au-delà des qualités des uns et des autres, on sent clairement un manque de confiance dans le chef de certains”.

Le directeur sportif affiche profil lucide et assume:”
Les blessures et maladies de joueurs dits cadres (Felix/Delbergue/Perreira/Guedj/Khaida/Marquis/Belesi) n’ont pas arrangé les choses mais il nous reste du temps pour les retaper et améliorer le contenu car si les résultats sont positifs, la manière elle, est souvent absente”.

Voilà qui est clair et met le doigt là où cela devrait faire mal:

“Nous allons continuer de bosser sur et en dehors du terrain pour monter en puissance et retrouver rapidement les valeurs attendues du côté du club et des supporters c’est à dire, qualité, envie, combativité et fierté”.

L’ambiance dans le groupe est source d’espoir:

“L’ambiance est très bonne au sein du groupe. Nous avons des joueurs cadres confirmés et de nouveaux jeunes talentueux, attentifs et réceptifs mais il est vrai en cruel manque d’expérience « seniors ».

D’où l’importance de les accompagner, encourager et leur rappeler que la reconstruction du projet « Olympic » ne se fera pas d’un claquement de doigts mais sur le long terme si et seulement si l’investissement collectif est total”.

Le sujet des arrivées d’août n’est pas tabou:
“Certains jeunes en test intégreront le noyau A. Nous espérons réaliser un ou deux bons coups si les conditions le permettent. L’expérience sera nécessaire pour faire grandir nos très bons jeunes. Nous sommes dans les temps et sur les pistes pour cibler juste et bien”. La dernière semaine du mercato est souvent riche en bonnes opportunités. Le step 1 en coupe se présente en version commando. Le Witgoor, à la maison, c’est du solide:

“On espère récupérer tout le monde car le staff n’a pas encore pu aligner son équipe-type. On ira, comme d’habitude, pour la gagne. Ca nous permettra de jouer des matches officiels avant le début de championnat”.
L’enjeu est à la fois sportif et économique:

“Une possible qualif’, ce week-end, nous opposerait directement au RfC Liège. Le derby wallon serait une belle affiche pour retrouver nos supporters après cette longue période compliquée. Avant cela, il y a un adversaire qui vendra chèrement sa peau chez lui.

En coupe, tout est possible. D’où l’importance de bien récupérer physiquement et mentalement, cette semaine, pour entrer directement dans le vif du sujet”. 


Les nouveaux maillots sont arrivés et portés par la garde carolo.

De gauche à droite :
KOURI Ayoub (joueur du noyau A formé au club)
BAH Bourahima (jeune issu du noyau B )
SAIDANE Aissa (recrue issue de la région de Charleroi)

“Play off” Ladbrokes

Le “Play off”, c’est pour bientôt et très près de chez vous.

Une solide délégation de l’Olympic de Charleroi était présente à la préouverture du “Play off”, à l’invitation du managing director de Ladbrokes (partenaire majeur des Dogues), Yannik Bellefroid et de son efficace relais carolo, Pascal Wolteche. Aldo Troiani (Troiani et fils, entreprise générale de toiture), le président du prestigieux Futsal Charleroi et quelques partenaires étaient au balcon de l’événement du jour…

Continue reading

Un week-end, deux matches.

Dimanche 8 août. 18 heures. La Neuville. Olympic-Marpent (R2 française).

A l’essentiel

  • Entrée gratuite à La Neuville.
  • Blessés: Marquis, El Khaida (entorse), Perreira.
  • Au repos: Delbergue, Guedj, Belesi.
  • News: Les jeunes intégrés dans le noyau A jouent avec les U21, ce samedi 7, 18 heures, au centre de formation de la rue Tourneur, contre les espoirs de Seraing. Un match qui fera office de référence pour les “promesses Dogues”. 
  • L’analyse des deux derniers matches par Xavier Robert:  “Les espoirs du club on été très consistants à Solre-Sur-Sambre. Ils ont répondu présent dans les duels et se sont imposés face à une P1 (victoire 1-4 des Dogues). Un match plaisant. A Saint-Symphorien, jeudi soir, face à une D3 amateurs, on n’a pas su élever notre niveau de jeu (victoire 0-3). Dans aucun des 4 axes: technique, tactique, physique et mental. Quelques joueurs ont été mis au repos. Les charges de travail élevées expliquent, en partie seulement, ce match sans relief de notre part.  Il servira d’indicateur au chemin à encore parcourir pour être compétitif”. 
  • Le contexte du match vs Marpent, selon Xavier Robert: “On va avoir affaire à une équipe qui aura du répondant physique et technique. On monte dans les difficultés. Marpent s’est paramétré pour passer directement en R1 française, ce qui équivaut à une D2 amateurs belge. C’est une équipe joueuse, ce qui nous convient. La “Crocky cup”  approche à grands pas. On doit, cette fois, augmenter notre volume de jeu”.

Jour de match. Olympic de Charleroi-Stockay. La Neuville, 19 heures.

  • A l’essentiel…
  • Entrée gratuite.
  • Blessés: Marquis, El Khaida (entorse), Perreira
  • Au repos: Victor Corneilie.
  • L’équipe: 19 joueurs plus 2 gardiens.
  • News: Les jeunes intégrés dans le noyau A ont joué, ce matin, contre les “U18 élites” du Sporting de Charleroi. Défaite 0-1.
  • Le contexte du match vs Stockay, selon Xavier Robert: “On avance sereinement dans la préparation avec des niveaux de difficultés qui grandissent. Contre Stockay, on s’attend à plus de consistance dans les duels et le pressing. La partie foncière a été fort bien gérée par les joueurs, avant la reprise collective, ce qui nous fait gagner du temps. Rien ne remplace toutefois la répétition des efforts en match. Contre Stockay, on va mettre en application les premiers plans de jeu abordés cette semaine. La charge de travail est montée de quelques degrés. Il reste 7 semaines pour être prêt en championnat. Chaque step apporte son lots d’enseignements. 

Olympic-Léo d’Hornu, mercredi 28 juillet, 19 heures. 7 bonnes raisons d’y être…

  • Les choses sérieuses commencent.
    Après un tour de chauffe, sans casse mécanique, contre la dynamique équipe de Lens et les pépites 4 étoiles de son centre de formation, les choses sérieuses commencent mercredi.
    Il reste trois semaines de préparation intensive et quelques amicaux pour être prêt pour la Coupe de Belgique. Une coupe évocatrice d’exploits pas si lointains …
Continue reading

Veille de match. Olympic -RC lens (24 juillet, 16 heures, La Neuville).

Xavier Robert: “Retour au vrai foot,  à la vraie vie”.

10 mois déjà que la Neuville n’a plus eu droit, Covid oblige, à un match avec spectateurs. Ca fait long, trop long..
Le dernier joué devant des gradins vides, restera quoiqu’il arrive historique.
C’était  contre Zulte-Waregem vécu par les fans, via un surréaliste et fort bien suivi “live sans image” imaginé par Kris Sansen.
La suite? Une mémorable copie presque parfaite rendue par les Dogues. Et un exploit, un….

Pour tout cela, la visite prestigieuse du RC Lens, ce samedi, à la Neuville,  en après-midi avancé, fait parler et pas que. 

Xavier Robert, le coach olympien fait partie des “impatients”.

Continue reading

J-5. La Neuville va revivre… Olympic de Charleroi-Lens (mixte). 24 juillet, 16 heures.

Les bonnes raisons d’y être.

  • 10 mois. Que la Neuville n’a pas accueilli de public. C’était lors du premier match du championnat 2020-2021 vite “décapité” pour cause de 2ème vague. Depuis, on a joué et gagné vs Zulte mais … sans spectateur. La Neuville reste imprenable depuis un an. Elle va retrouver ses fidèles, des curieux, les amateurs de foot de la région de Charleroi et environs. Délivrance … 
  • Ca grouille sur les réseaux des supporters. “On a envie de revoir du foot en vrai dans notre stade”. Les revendications sont légitimes et exaucées via une affiche tombée du ciel …
  • Le RC Lens, une légende, un fabuleux public, un hymne, une formation réputée. Remonté il y  a peu en ligue un, le RC Lens est un  club de légende en France: fabuleux champion de France en 1998 avec Daniel Leclercq et son équipe majoritairement formée de Nordistes et meilleur public avec son célèbre “hymne national”,  “les Corons” entonné comme le “We never walk alone” à Liverpool, en avant-match. 
Continue reading

Un stage gratuit, pour les 5-9 ans, en août, au Centre de Formation de l’Olympic de Charleroi.

Tu joues déjà au foot ou t’aimerais essayer au moins une fois, pour le fun ? Et plus si affinités.

Fille ou garçon n’ a aucune importance.

Tu pratiques en club, à l’Olympic ou ailleurs ou rien qu’avec tes potes dans l’agora du quartier ? C’est bon. 

Tu crois que tu es doué ou pas vraiment ? Peu importe ton niveau. Seule l’envie compte.

L’Euro t’a donné envie d’apprendre à bien taper dans la balle avec des conseils de coachs ? Si le cœur et les jambes te disent “J’y vais”, alors pose ta candidature.

Continue reading

Le Centre de Formation de l’Olympic pris en exemple dans les Hauts de France.

La réputation du Centre de Formation de l’Olympic fait des émules dans les Hauts de France.

La rencontre Ville de Charleroi – mairie d’Hautmont (près de Maubeuge) avait prévu une halte à Marchienne-au-Pont.

Bernard Gaspard, l’hôte du jour, était invité à présenter ce qui démarque positivement le Centre de Formation de l’Olympic, dont il est le directeur.

Continue reading

Collaboration transfrontalière finalisée.

Charleroi et Haumont vont collaborer sur le foot de quartier.

Le foot de rue ou de quartier a souvent été, avant l’arrivée “maléfique” des playstation, un révélateur de talents et un outil d’intégration. 

L’adjoint aux sports d’Hautmont, Antony Larroque, Bernard Gaspard, le directeur du centre de formation de l’Olympic, Nicolas Garcia (coordinateur Unicité Transit Futsal Hautmont), Lasine Santoro (President Transit Futsal) et Mohamed Dahmane, le président de l’association Unicité ont conclu un partenariat transfrontalier.

Continue reading

J-2.”Ladbrokes Entreprises cup”, le défi d’une communauté.

On est à J-2 de la “Ladbrokes Entreprises cup”, un événement fédérateur, inédit dans sa forme (32 équipes) et le soutien logistique (10 précieux partenaires).

  • La “LEC” mobilise la diversité des forces vives du club: collaborateurs, supporters, comité des jeunes, direction, bénévoles, partenaires extérieurs (l’athénée royal de Marchienne, BAO) et de l’événement.
Continue reading

Inside Dogues. Un comité des jeunes dynamique.

Olivier Brachotte: “Au service d’un projet crédible et humain”.

Les parents dans un club sportif sont globalement considérés comme des clients. Ils paient pour un service éducatif, un encadrement, la mise à disposition d’équipements et d’installations.

A l’Olympic de Charleroi, ils sont aussi associés au projet, via un groupe de travail organisé par Olivier Brachotte, responsable d’entreprises (Fashion kids Belgium et Créditnam): ” A la demande de Bernard Gaspard, on a mis en place une équipe composée d’Arnaud Roks, Yilmaz Iksivri, Mamadou Sako et Fred Bourguignon. Son rôle est de soulager le staff sportif et administratif en s’impliquant dans des dossiers pragmatiques. On fait jouer nos relations pour réparer, rénover les infrastructures, à moindre coût ou coût 0 et apporter main d’œuvre et coordination lors d’ événements importants du club”.

Continue reading

Saison 2021-2022. Une équipe plus jeune et qualitative. Xavier Robert: “Des plus dans chaque secteur du jeu et dans l’organisation”.

Depuis qu’il a franchi la frontière fictive entre la France et la Belgique, Xavier Robert s’est fait un nom. Il est gravé, en lettres d’or, dans l’histoire de La Louvière-Centre via une montée à laquelle le club aspirait depuis plus d’une  décennie. Il a posé  ses initiales sur le livre des exploits de l’Olympic avec un parcours en coupe de Belgique exceptionnel.

Détaché des flatteries et des exploits, il vit dans le présent et le proche futur. Grand angle.

Continue reading

Ladbrokes entreprises cup (j-8). 8 fois 4=32.

  • Le tirage au sort de la “Ladbrokes entreprises cup” s’est réalisé en comité restreint à l’athénée royal de Marchienne-au-Pont, partenaire de l’événement.
  • En présence du vice-président Akif Arikan, de Vincianne Tosini, la directrice de l’athénée, des représentants de la cellule organisatrice et de Xavier Robert, passé le même jour faire un point sur la rentrée sportive. PS: Un “Grand Angle en 8 questions essentielles” sera  consacré à Xavier, ce week-end sur nos pages facebook. 

Les headlines de la “Ladbrokes entreprises cup”.
Le 26 juin de 7 h.30 (petit-déjeuner  à l’athénée Royal Yvonne Vieslet à Marchienne-au Pont) à 18.30 h (fin des compétitions). 
32 équipes d’entreprises régionale ou nationale réparties dans 8 groupes de 4.
40 personnes pour accueillir et encadrer.
Un “petit village” de “400 personnes” maxi à animer dans le respect des règles sanitaires..
4 mois de préparation.
Une collaboration active avec l’athénée Royal de Marchienne-au Pont.
9 partenaires associés à l’événement: La Boulangerie Mahy, le Roti de La Lande, TéléSambre, Sudpresse, Ladbrokes, “Au Primeur”, Le Chant d’Eole, Imapros, Kaly Sports.

L’Olympic opte pour le remboursement intégral des abonnements 2020-2021.

La crise du Coronavirus a stoppé, “au décollage”, un championnat qui s’annonçait prometteur pour les Dogues et leurs supporters.

La coupe de Belgique leur a redonné le goût de la “grande époque” avec une épopée épique et des succès de prestige contre le Lierse et Zulte Waregem.

Meilleur club non-pro dans la Croky cup, l’Olympic a fait rêver et vibrer ses supporters fédérés comme occasionnels.

C’est déjà cela de pris.

Concernant le championnat 2020-2021, la direction du club a décidé de rembourser intégralement l’abonnement.

Comment ?

  • Via une longue et unique permanence en présentiel.
  • Le mardi 8 juin, de 16.30 h à 20.30 h.
  • Stade de la Neuville. Secrétariat. Accès par la rue Janson. Parking Janson.
  • Jean-Pol Bastin y recevra tous les supporters qui souhaitent le remboursement intégral.
  • Les supporters devront communiquer le compte bancaire sur lequel le remboursement sera effectué.
  • Le remboursement sera viré dans les jours qui suivront la permanence.
  • Des permanences seront organisées, plus tard dans l’année, pour obtenir l’abonnement 2021-202.
  • Toutes les infos utiles sur la campagne d’abonnement 2021-2022 seront publiées sur les pages Facebook du club, transmises via les médias locaux et les clubs de supporters fédérés.

Une chose est sûre.

L’équipe qui se met en place vaudra le détour: base de l’effectif 100 % maintenue et renforts qualitatifs ciblés.

Au plaisir de bientôt vous retrouver en version conviviale.

Avec toute ma sympathie.

Allez les Dogues.

Patrick Remy.

L’Athénée de Marchienne et l’Olympic associés dans un deal “épanouissement”

Vinciane Tosini: “Réconcilier sport, culture et école”.

 Fille d’un footballeur historique de l’Olympic, Gino Tosini,  nièce du “gardien volant” de légende du Sporting, Tony Tosini, Vinciane, la Directrice de l’Athénée Royal Yvonne Vieslet de Marchienne-au-Pont a le sens de la formule et du compromis à la belge.

Dans son programme ambitieux de “sport-culture-étude”, elle “jongle”  avec les disciplines, qu’elles soient culturelle ou sportive.

Interview flash d’une femme d’action.

Continue reading

Une 4th avenue s’ouvre sur Charleroi.

Dans la stratégie commerciale de l’Olympic, figure, en lettres grasses, l’élargissement de la cible sponsoring.

Une très “smart” société de communication montoise, 4th Avenue a rejoint le cercle des partenaires des Dogues.

Eric et Marie Bruyr ont fait de leur entreprise familiale une référence qualitative dans la signalétique des entreprises et la communication visuelle, graphique, conceptuelle.

Continue reading

L’Athénée Royal de Marchienne-au-Pont et l’Olympic unis dans un foot-études. Les questions que les parents se posent.

L’Olympic comme 5 autres clubs sportifs ou cercle culturel sont associés, avec l’Athénée royal de Marchienne-au-Pont, dans un projet d’épanouissement qui mixe sport/culture et l’école.

Un projet innovant, qui valorise les talents, épanouit les personnalités.

Les parents et “ados” concernés se posent des questions. “Ça se passe comment” le foot-études Olympic-Athénée de Marchienne.

La chef de l’établissement scolaire, Vinciane Tosini y répond.

Continue reading

Preview

Tout savoir ou presque sur le foot et études liant l’athénée royal Yvonne Vieslet de Marchienne et l’Olympic de Charleroi.

L’Olympic de Charleroi, comme 5 autres clubs sportifs ou cercle culturel, sont associés à l’Athénée Royal Yvonne Vieslet de Marchienne, dans un projet mixant sport/culture et  l’école.

Pour en savoir plus que l’essentiel, nos pages Facebook, les parents de nos jeunes joueurs, nos cercles de supporters fédérés, bénéficieront  d’un “cahier spécial” sur le sujet.

Il sera décliné en deux phases.
1) Les réponses simples aux questions basiques que les parents/ados se posent, seront publiées ce jeudi 3 juin.

2) L’interview, plus dans le contenu du projet, de Vinciane Tosini, la chef de l’établissement scolaire, sera publiée,  le vendredi 4 juin.

Honneurs aux dames qui aiment le sport en général et le foot (carolo) en particulier..

L’Euro 2021 va susciter des vocations. Un classique.

L’Athénée de Marchienne et l’Olympic associés dans un deal “épanouissement”: réconcilier sport, culture et école.

Deux événements complémentaires.

Tout un programme extrascolaire.

A bientôt…

CENTRE DE FORMATION et ÉQUIPE A. Une collaboration qui porte ses fruits.

Depuis janvier, sous la houlette de Bernard Gaspard, Frédéric Blairon, Gregory Dujacquier et Xavier Robert passent en revue les U17, U19, U21 plus quelques tests de joueurs nés entre 2001 et 2004.

Objectif: “screener” les compétences et l’état d’esprit dans le but d’une incorporation au projet de l’équipe A.

Ces 15 derniers jours, les séances animées par Xavier Robert, se sont enchaînées au Centre de formation pour sélectionner la première vague des jeunes talents qui accompagnera l’équipe A lors de la préparation estivale.

Après Simon Berger, Emeran Gaspard et Ayoub Kouri, 8 autres joueurs ont été sélectionnés.

Continue reading

Joel Ito (23 ans, formé au Kv Mechelen et au Fc Bruges) débarque à la Neuville. Un ” ex-Diable rouge” (U18) chez les Dogues”.

L’Olympic avait déjà Delbergue, l’homme fort de la campagne de coupe de Belgique, capable de jouer sur tous les fronts de l’attaque et Van der Becq, son ailier “maison”.

Boris Kudimbana, un “9” en provenance du Nac Breda, Léandro Zorbo, le  “Zorbut” du Borinage et Aissa Saidane, un  carolo de retour au pays après trois années à La Louvière-Centre, ont récemment complété la force de frappe.

Mohamed Dahmane avait promis des “flèches” pour renforcer la percussion par les côtés. 

Continue reading

Du talent “sauce carolo”. Aissa Saidane revient au pays de Charleroi.

Formé à Mouscron et au Sporting de Charleroi, peaufiné techniquement par le foot en salle via la réputée école de Saint Odile Dour, Aissa Saidane (21 ans, milieu offensif) a fait ses premières pas chez les seniors aux côtés de Mohamed Dahmane (joueur-directeur sportif) et de Xavier Robert, à La Louvière-Centre.

Il y a connu la saison historique de la montée (2018-2019) puis deux saisons- tronquées pour cause de Covid- en nationale 1.

En fin de contrat chez les loups, Aissa a décidé de rejoindre sa région natale et ses “ex et bientôt futurs” équipiers (Felix, Delbergue, Cremers, Dahmane, Ghesquière, Marquis) pour s’intégrer au projet des Dogues.

Mohamed Dahmane a joué avec et “managé” Aissa Saidane, à La Louvière-Centre: «Michele Amadoro nous avait alerté sur son talent. Aissa est venu faire un test d’emblée convaincant. Jeunesse, polyvalence, qualité de vitesse, gros volume de course, technique au-dessus de la moyenne, respect des consignes et marge de progression sont ses points forts pour le présent et le futur. Il a fait partie de l’équipe. En arrivant à Charleroi, c’était une évidence pour Xavier et moi, de l’intégrer dans le projet mais il était sous contrat”.

 Au-delà du football, Aissa va continuer ses études et passer son Master tout en évoluant dans un projet sportif à long terme: “Il revient près de son domicile. Cela va faciliter la combinaison études-foot. Lorsque j’ai été contacté par son entourage, je n’ai pas hésité. Les supporters de l’Olympic vont apprécier son profil et son tempérament. Aissa va gagner leur confiance et soutien».

Allez les dogues!!!

Percussion, vitesse et technique. Léandro Zorbo, alias “Zorbut”, débarque à l’Olympic de Charleroi.

La presse de Mons-Borinage l’appelait “Zorbut” lors de son passage au RFB où il était vite devenu le chouchou du public.

Il était aussi le “préféré” du speaker des Francs Borains qui reprenait à chacun de ses buts le célèbre refrain d’Henry Salvadore: “Zorbo est arrivé”.

Formé à Mons et Hornutois d’origine, il a est passé par Mouscron où il a connu Félix, Roulers, le White Star et Berchem. 

Il a quitté le RFB pour une brève expérience au Luxembourg, à Pétange. 

Il sera olympien la saison prochaine. Un choix signé Mohamed Dahmane qui argumente: “J’ai connu Léandro comme adversaire, lors de la saison où nous avions été champions avec La Louvière-Centre (2018-2019). Il avait été l’un des attaquants de la D2 amateurs qui nous avait posé le plus de problème de par sa capacité à éliminer, percuter, faire mal et buter”.

Léandro Zorbo est la seconde recrue au profil offensif après Kudimbana. Le directeur sportif, Mohamed Dahmane parle de complémentarité:

“Avec Delbergue et Zorbo, notre jeu sera basé sur la vitesse, la créativité, la percussion, en reconversion comme en attaque posée. C’est un joueur de la grande région du Hainaut. Il est un des rares talents à 50km à la ronde à avoir les capacités techniques et athlétiques pour accéder au foot belge pro. Il y a déjà goûté. Son transfert va créer une vague de sympathie olympienne dans la région de Mons-Borinage”.

26 mai, Centre de Formation, rue Georges Tourneur, Marchienne. Un entraînement pour sourds et malentendants. Et plus si affinités.

Le centre de formation de l’Olympic de Charleroi est très présent sur les axes social, démocratique et du “community management”.

  • Ecole des devoirs en collaboration avec Ladbrokes.
  • Foot-études open avec l’athénée de Marchienne.
  • Section élites et section plus cool dans le même centre.
  • Cellule de sauvegarde de l’enfance préventive des violences et harcèlements.
  • Cotisations démocratiques et suivi pédagogique qualitatif.
  • Un stage gratuit l’été pour 90 enfants.
  • Community management et opérations à but caritatif (collecte de vivres, d’habits) au bénéfice du public carolo précarisé.

Dans la ligne de cette philosophie axée sur l’égalité des chances et la solidarité, l’Olympic accueillera, ce mercredi 26, de 14h00 à 16h00, un projet inclusif du foot pour sourds et malentendants.

Une initiative concertée de Bernard Gaspard et Mohamed Fekroui, un ancien joueur de l’Olympic.

Des jeunes sourds et malentendants du Centre provincial d’enseignement spécialisé de Ghlin (Mons) et de la région de Charleroi, participeront à l’activité.

L’entraînement sera donné par quelques formateurs du Centre de Formation et un échange est également prévu, en fin d’après-midi, avec un international de futsal: Abdulsamet Yildiz.

Le  but n’est pas de créer une équipe spécifique de sourds et malentendants mais de faire de l’inclusion dans les équipes de jeunes de l’Olympic.

Patrick Remy m’a dit. J-1.

“L’Olympic innove, crée, avance”.

Malgré la crise sanitaire qui frappe le foot de la P4 au top mondial, l’optimisme reste de mise à l’Olympic de Charleroi. Patrick Remy affiche sa volonté d’avancer dans l’action et l’esprit de corps.

Demain matin, sur nos pages FB et notre site, le boss sortira du bois sur les sujets d’actualité.

Pour évoquer ce qui bouge et va bouger en coulisses.
La collaboration avec le Sporting de Charleroi, les avancées dans le sponsoring, la structure qui se modernise, les atouts de la  section jeune, les événements porteurs qui se mettent en place. 

En mai, fais ce qu’il te plait. 
A l’Olympic, mai rime avec projet et concret.

Régénération des terrains. C’est fait dans les règles et avant l’heure.

La collaboration entre la Ville et l’Olympic de Charleroi se passe de manière optimale en matière d’entretien des terrains.

Les “green” de La Neuville, du stade communal de Marchienne (remis à neuf par une mobilisation générale de sociétés partenaires et bénévoles) et du centre de formation de la rue Georges Tourneur ont fait l’objet de la régénération annuelle (vertidrain, semis, pose d’engrais) réalisée par la société Groen service.

Une étape essentielle pour redonner vie et vigueur au gazon.

Le timing idéal pour la suite de l’opération a été mieux que respecté grâce à la collaboration constructive entre Jérôme Bodart (Ville de Charleroi) et les préposés aux infrastructures olympiennes: Michel, Jacky, Istvan, Sandra, Franco et Abdu.

Preview.

Mohamed Dahmane: “La construction de l’équipe en chantier avancé”.

Le directeur sportif des Dogues fera demain, en matinée, le point, infographie à l’appui,  sur la mise en place de l’équipe 21-22. 

Les reconductions en phase terminale, les priorités de recrutement poste par poste, la jeunesse qui pousse du côté de Marchienne, la méthode de travail pour arriver à la meilleure formule possible, les ambitions confirmées.

Voilà le menu servi chaud.

Le directeur-joueur se veut rassurant sur le “project” comme on dit dans les milieux branchés du foot.

Olympic? Momo likes it.

Reconductions: ça continue dans le calme

Le staff et la direction ne font qu’un pour finaliser les dossiers de reconduction. L’ objectif fixé par Mohamed Dahmane pour garder les joueurs qui lui paraissent essentiels sera probablement atteint en avril. Il fera place au second chantier: celui des renforts ciblés.
Une chose à la fois, chaque chose en son temps.
Demain, en journée, on peut s’attendre à des news “in and out”.
Think +++

Reconductions. Acte 4.

Après une courte pause, les travaux de reconduction de l’effectif ont repris.

Dès demain, sauf surprise, le “feuilleton des bonnes nouvelles” devrait accoucher de deux nouveaux épisodes sympas.

La communauté Olympic va apprécier.

La patience, la stabilité et les grands équilibres ( jeunesse-expérience, taille-vitesse-puissance, leadership-joueurs de devoir) sont les bases de l’architecture 2021-2022.

Olympic, i like it…

Grand Angle. Patrick Remy: “L’harmonie est la base de la réussite”.

La saison 2020-21 de l’Olympic a été courte mais bonne.

Tout un club et une communauté de joueurs, supporters, bénévoles et parents ont été mis en lumière par le parcours historique réussi en coupe de Belgique.

Image positivée, supporters enthousiastes, émotions fortes.

La transition pour préparer la saison suivante a été courte.

Là, on est dedans et bien dedans.

Continue reading

Preview. “Patrick Remy m’a dit”.

La saison de l’Olympic a été courte mais bonne.

Tout un club et une communauté de 6000 fans, “clients”, parents ou sympathisants ont été mis en lumière par le parcours historique réussi en coupe de Belgique.

Image positivée, supporters enthousiastes, émotions fortes.

La page d’une saison dorée est tournée. La suivante se prépare activement.

Patrick Remy survolera, demain,  “l’actu” chaude de l’Olympic: la stratégie sportive, économique, l’évolution de la structure du club, l’excellence du centre de formation, les projets en cours, les compétences internes.

Une interview “grand angle” de nature à éclairer la “famille Olympic” en lui envoyant des signaux positifs.

A découvrir demain au “petit-dej” prolongé.

Reconductions. Acte 2.

Pas de free week-end pour la team sportive. 

La confirmation de l’obtention de la licence accélère l’officialisation des accords avec les joueurs qui ont sublimé l’image de l’Olympic en coupe de Belgique.

Après la carolo connection reconduite en bloc, les architectes de l’équipe 2021-22 activent un second effet domino. 

Le temps des reconductions est à la mode, rue Janson. 

A découvrir demain fin de matinée.

Après la licence, la mise en place de l’équipe…

La licence pour continuer en nationale 1 validée, sans surprise, les travaux de consolidation de l’équipe vont commencer.

Mohamed Dahmane avait promis une formation bâtie sur les bases de celle qui a réalisé le superbe parcours en Coupe de Belgique.

La promesse sera tenue.

A 18 heures, les premières tendances seront révélées sur nos pages FB.

L’Olympic nouveau se fera dans la continuité.

Excellence, innovations, professionnalisme. Fréderic Blairon: “On continue à améliorer notre “produit” formation”.

Frédéric Blairon est une des “pointes du trident” qui garantit la qualité de la formation olympienne. Avec Bernard Gaspard et Frank Mandiau, ils font évoluer le “produit” éducatif” 
Avec un double objectif à atteindre. Transmettre, d’abord,  le plaisir de jouer, d’apprendre et les valeurs du sport collectif à tous les  jeunes Dogues par une pédagogie innovante qui nous est propre. Paramétrer ensuite ceux qui ont le talent, les aptitudes physiques, techniques et mentales requises aux exigences de l’élite”. 
Frederic Blairon vit plutôt bien son implication chez les Dogues. 

Continue reading

Preview. Quoi de neuf Dogueteur?Fréderic Blairon: “On va continuer à améliorer notre “produit” formation”.

Frédéric Blairon est une des “pointes du trident”  qui garantit la qualité de la formation olympienne. Avec Bernard Gaspard et Frank Mandiau, en complicité avec les éducateurs,  ils font évoluer le “produit” éducatif. Step by step. 
“Nos objectifs? Transmettre le plaisir de jouer, d’apprendre et les valeurs du sport collectif à tous les  jeunes Dogues par une pédagogie et un encadrement innovants. Ensuite, stimuler l’ambition de ceux qui ont le talent, les aptitudes physiques, techniques et mentales aux exigences de l’élite”. 
La suite est à découvrir demain sur nos pages Facebook.
Joyeux et fraternel lundi de Pâques.

Mohamed Dahmane: “L’essentiel des cadres et du noyau dur seront encore là”.

Depuis la fin de la belle aventure de la coupe à Eupen, ça travaille en coulisses.
Les tournois se préparent dont celui inter-entreprises de fin juin.
On innove à l’école des jeunes: plan de formation adapté aux aptitudes de chacun,  programme élite pour préparer au mieux les talents de demain aux exigences d’un club semi-pro, école des devoirs, projet de foot études.
Sur le front de l’équipe première, cela ne chôme pas, non plus.

Les supporters se posent des questions. Mohamed Dahmane leur apporte les réponses.
Droit au but, dans son style. Avec optimisme et humilité.

Continue reading

Preview. Momo à mot et droit au but.

Demain à l’heure d’un petit dej de “grasse mat”, Mohamed Dahmane, le DS de l’Olympic vous dévoilera les grandes lignes du projet sportif 21-22.

Discours clair et optimiste en entrée. 

L’Olympic de demain se construira sur des fondations solides, la jeunesse carolo et un plan de travail net et précis.

“Momo” survolera les contours d’un chantier qui devrait valoir plaisir et émotions positives aux supporters.

Plus que quelques heures à patienter.

La “Doguesphère” va apprécier.

L’Olympic dans l’ère moderne de la formation. Frank Mandiau: “Une vision élitiste et ludique à mixer”.

Il est le responsable technique de la formation de l’Olympic de Charleroi et l’ auteur d’une  “bible” qui synthétise, séance par séance,  le programme formatif des U6 au U23.

Frank Mandiau est la référence formative des Dogues mais pas que. 


“Un transmetteur permanent de savoir, loyal et bosseur. Une pointure de l’encadrement des jeunes en Belgique”.

Le compliment est de Bernard Gaspard, son directeur.

Suite à l’écran avec l’intéressé.

Continue reading

Preview. La formation au centre du projet Olympic.

Frank Mandiau: “Tout faire et bien pour amener des jeunes en équipe 1”.

Le concepteur du plan de formation “home made” sera au parloir demain dans nos pages FB. 

Un “grand angle” axé sur la pédagogie mise en page et en application des “6 aux 23 ans”.

Frank survolera la modernisation du foot dans les secteurs clef.

Préparation physique de plus en plus pointue, l’adaptation des séances et coachs aux nouvelles générations, les charges de travail à la carte, la coordination avec l’équipe première, la revalorisation du foot de rue. Une savoureuse tasse de bon sens sucrée de compétences fines. 

Le “taf” du staff.

Carl Dufour: “Patrick Remy et Jean-Claude Olio ont sublimé mon vécu-foot”.

Carl Dufour, le kiné des Dogues,  a plus de “trente ans de vestiaires”.
Il les a passés sous les maillots de l’Olympic (16 ans en deux épisodes), du Sporting (2004-2013) et de Châtelet (2013 -2019) avant de signer un retour aux sources olympiennes avec la fusion entre Chatelet et l’ Olympic. Une boucle pas encore bouclée.

Dans les 3 clubs, il a connu des montées et parfois des descentes (à l’Olympic et au Sporting).Il fait partie avec JP Bastin, Bernard Gaspard, Fred Bourguignon, “capi” Castellana et Quentin Vanderbecq,  de la garde fidèle et rapprochée du président Rémy.

Interview et portrait “flash” d’un homme de l’ombre passionné de foot et de son métier.

Continue reading

Preview. Le “taf” du staff

Carl Dufour: “Kiné et foot, mêmes passions carolos”.  

16 ans au service de l’Olympic de Charleroi. 

Depuis 2013 au service, pas secret, de Patrick Remy, avec Chatelet et …l’Olympic.  

Carl Dufour, un des 2 kinés des Dogues est, depuis 1990, tombé dans la potion magique du foot carolo. 

Avec les Dogues (1990-2004 et de 2019 à nos jours), le Sporting voisin (2004-2013) et Chatelet (de 2013 à la fusion), sa carrière est marquée du triple sceau de la passion, de la longévité et de la fidélité. Et des montées épiques… dans les 3 clubs. 

Demain, sur nos pages FB, “Carl la légende” dévoilera ses coups de cœur, de foudre, de “blues” et de sang. 30 ans de vestiaire, ça se raconte. En noir sur blanc.  

Grand Angle.

Union et mobilisation des énergies à tous les étages.
Patrick Remy: ” Harmoniser et fédérer la communauté Olympic pour grandir ensemble”.

Après l’épopée “fantastique” de la coupe de Belgique, le “boss” a pris le temps du recul pour analyser le fonctionnement du club dans sa globalité. Il revient sur le devant de la scène avec des projets novateurs et une motivation “boostée”.

Une interview “ping-pong”, tout en lucidité, optimisme, humour et sérénité.

Continue reading

Preview. Grand Angle. Patrick Remy:” L’union doit faire la force à tous les échelons du club”.

Après l’épopée “fantastique” de la coupe de Belgique, le “boss” a pris le temps du recul pour analyser le fonctionnement du club dans sa globalité. Il revient sur le devant de la scène avec des projets novateurs et une motivation “boostée”.
L’équipe 1, le centre de formation, les nombreux projets stimulants pour le présent et la saison prochaine, tout y passe.  Une interview “ping-pong”, tout en lucidité, humour, optimisme et sérénité.

Un “grand angle” décapant et rassembleur qui risque de devenir collector.
A découvrir demain à l’heure de la pause-matin sur nos pages facebook.

Grand Angle. Bernard Gaspard: “La Meute des petits Dogues” continue d’évoluer”.

Le foot amateur en stand by? Pas vraiment chez les Dogues.
En coulisses, le centre de formation vit l’arrivée du printemps en mode “sur régime”.
Le retour possible des tournois de mai et les innovations de la rentrée se préparent. Mais pas que…      
Bernard Gaspard survole pour la “Doguesphère”, les sujets d’actualité et ce qui pourrait changer. En bien…

Une interview “180 degrés” en 13 sujets. 
C’est vendredi, merci, tout est permis. 

Continue reading

Preview. Grand Angle. Bernard Gaspard: “Notre centre de formation “La Meute des P’tits Dogues” continue d’évoluer”.

Le foot amateur est en stand by. 
Pas vraiment chez les Dogues.
En coulisses, l’école des jeunes vit en mode “sur régime”.
Le retour possible des tournois et les innovations de la rentrée se préparent activement. 

Mais pas que …

Demain, en mi-matinée, sur nos pages Facebook, Bernard Gaspard survolera 13 sujets d’actualité et ce qui va changer en bien au centre de formation. 
Tout en nuances subtiles emballé dans un optimisme réaliste. 

Grand angle. Xavier Robert : “L’Olympic a une richesse mythique”.

Xavier Robert est un frontalier heureux.  Pour lui, pas de couvre-feu obligatoire, ni de frontière franco-belge infranchissable. Quand il passe des Hauts-de-France en Belgique, c’est pour, par exemple, faire champion avec La Louvière-Centre, avec une seule défaite en saison. 

Ou parapher une épopée, en Croky Cup, avec l’Olympic de Charleroi. A défaut de championnat, stoppé en plein vol, en octobre 2020.

Continue reading

Preview. Grand Angle. Xavier Robert: “Le label mythique de l’Olympic nous pousse vers l’excellence”.

Quand il débarque dans le foot belge, en 2018, après des expériences positives dans des clubs de son coin (Berlaimont, Aunloye-Aimeries du côté de Maubeuge) , Xavier Robert ne sait pas encore qu’il va marquer l’histoire de deux clubs.

Champion avec la Louvière-Centre, avec un nombre impressionnant de points d’avance sur les suivants, il réussit, du premier coup, là où d’autres, avec parfois plus de moyens, ont échoué pendant dix ans.

Arrivé à l’Olympic de Charleroi, l’été dernier, il réalise, en coupe de Belgique, la seule compétition qui a vraiment existé, un parcours “chevaleresque”. Il réconcilie les supporters  avec le mythe Olympic (Qui s’y frotte s’y pique). Il fait de son club l’ambassadeur du foot non-pro belge. Un exploit qui fait exploser le “box office” du site internet de Dogues, le jour du streaming live du match à Eupen. Coup triple.

Xavier Robert fera l’objet d’un “grand angle”, demain à l’heure du petit dej prolongé.

A savourer avec ou sans croissant. 

Croky cup. 1/8ème de finale. Synergie “100 % carolo” Olympic de Charleroi-Télésambre.

Eupen-Olympic de Charleroi (10.2.-17h): ce sera en streaming live et uniquement sur le site internet de l’Olympic.

Le feuilleton de la diffusion en direct, du 1/8ème de finale de coupe de Belgique, entre Eupen et l’Olympic de Charleroi, arrive à son épilogue.
Avec la bénédiction du détenteur des droits Eleven et en partenariat avec Télésambre.

Continue reading

Communication du Président : Eupen – Olympic de Charleroi J-4

L’Olympic seul club, pas 100% pro, en 8ème de finale de Croky cup.
Fierté 100 % carolo. Les “Doguebassadeurs” du foot en Hainaut.

Un nouveau défi s’annonce.
10 février. 17h. L’Olympic ira défier Eupen et sa qatari team.
Sous la neige , la plage?

Les Dogues ont besoin de vos messages d’encouragement et de sympathie pour faire durer l’aventure.
Messages écrits ou vidéo.
Chaque “On y croit”. “Tout est possible”. “Faites le”. comptera, le jour j, à l’heure h.
Il vous reste 4 jours pour exprimer ce que notre aventure vous inspire.
Alors on poste et partage un maximum.
Olympic, i like it. Olympic, just do it.

Votre président
Patrick Remy.

Pour transférer vos vidéos :
– par mail : kris@olympic-charleroi.be – dirigeant.cdf@olympic-charleroi.be
– directement sur la page Facebook via le lien suivant : https://www.facebook.com/olympic.charleroi.be

De l’Adn de héros dans la gamelle des Dogues.

De l’Adn de héros dans la gamelle des Dogues.

Hier,  nos  “Dogues” avaient la dernière balle du révolver du “foot “pas 100 %” pro hennuyer.

Elle a atteint sa cible. Frappe chirurgicale. Le game n’est pas over.

On a retrouvé de l’Adn de héros dans la gamelle des Dogues.

Cela vaut bien la “Une” du Vif d’esprit (clin d’oeil à notre cher Nico, supporter éclairé).

Ce 3 février fera date dans l’histoire du club et de mes émotions positives fortes.

L’Olympic est le dernier Mohican du foot “non-100 % pro” de Belgique au stade des 1/8èmes de finale de la Croky cup. Savourons un peu…

Hier, cela a du être aussi fiesta “boubboum” dans la loge céleste d’un de mes prédécesseurs, Jean-Claude Olio.

En 91, il était là. Hier aussi mais autrement. Hommage…

Continue reading

Olympic de Charleroi-Zulte Waregem. Jour J. H-3 h30.

Six bonnes raisons de se brancher sur le “live Facebook” de l’Olympic de Charleroi.
Ce soir à partir de 19h45.

La Coupe, c’est magique. La Raal a failli le faire hier à Anvers. Chapeau aux voisins pour leur belle résistance! Les Dogues ont la deuxième et dernière balle du révolver “football pas 100 % pro hennuyer”. Ca stimule et rend responsable.

Artisanal. Kris a eu une idée et toute une équipe va la réaliser avec l’esprit pionnier et le stress de l’inconnu. On fera de notre mieux pour vous informer avant avec nos consultants, Vincent Callens et Bernard Gaspard et pendant, avec la voix et le “peps” de Jérémy Delforge. Après? Aussi ok mais on en parlera le moment venu.

Un adversaire redoutable et une légende sur le banc flandrien. Zulte-Waregem est une des meilleures équipes de Belgique en déplacement (8 victoires,4 nuls, une défaite). Tout est dit ou presque sur la hauteur du défi ou presque qui attend nos Dogues. Il y aura sur le banc flandrien, une légende vivante, Francky Dury, l’Arsene Wenger du ZW. Vous vivrez ce match à l’ancienne….

Les bonnes références.La coupe de Belgique est connectée à des milliers de Carolos. Ceux du Sporting (2 finales) et de l’Olympic (quelques exploits contre des D1) dont celui de 91. Les Dogues en parlent comme on dit “Bonjour”. Ce soir, vu l’adversaire, cela va être chaud.  Cela vaut la peine  de tendre l’oreille…

Historique. Un live sans public, ni image avec les seules intonations de Jérémy comme témoignage sera historique. Quoiqu’il arrive, cela  n’aura  pas de prix.  Celui de l’exploit rendrait toutefois l’œuvre artisanale “panthéonique”.

Stop ou encore. Les troupes de Xavier Robert savent qu’aujourd’hui, c’est stop ou encore. Les anciens diffusent, depuis 15 jours, leurs bonnes ondes, conseils et encouragements. Olympic? Just dot it. 

Jour J et bientôt heure h. Ils ne savaient que c’était impossible. Alors…

Cette réflexion signée René Char, scotchée au fronton d’un vestiaire, avait servi de fil rouge au plus grand exploit d’un club presque voisin.  
Ceux qui l’avaient lue, en boucle, durant une saison, ne savaient pas l’exploit impossible.
Ils l’avaient réalisé et sont entrés et restés dans l’histoire.

Comme les Dogues légendaires de 73 à 75, 86, 91, 96 ou 2007. Il y en a eu d’autres…
Ce matin, 18 joueurs et un coach ont pensé en se rasant “Et si, moi aussi, j’avais l’étoffe”…D’un héros par exemple.

Ce soir, sur un terrain détrempé, propice au combat, il sera question de football mais aussi de dépassement de fonction, d’envie d’avoir envie, de zone de confort à outrepasser.

Continue reading

Allons z’enfants de la Neuville… Coupe de Belgique. Olympic-Zulte-Waregem. J-1. Patrick Remy: “Même sans public, ce match de coupe suscite mobilisation et intérêt”.

Allons z’enfants de la Neuville. Olympic-Zulte-Waregem J-1DVB avec les Dogues.
Patrick Remy compte , parmi ses amis fidèles, deux Diables emblématiques, presque mythiques: Philippe Albert qui a travaillé avec Patrick et Daniel Van Buyten. 
Deux personnages du paysage foot carolo qui ont exporté le savoir-foot belge en Angleterre, France et Allemagne. Daniel Van Buyten sera présent au coup d’envoi d’Olympic-Zulte-Waregem demain à 20 heures.. Que sa force soit avec nous…

Continue reading

Coupe de Belgique j-1. Allons z’enfants de la Neuville. Helmut Graf: “Y croire et faire comme si”.

Helmut Graf, la légende olympienne a marqué l’histoire du club en participant à la montée en D1 (73-74) puis en jouant, l’année suivante, une  saison bénie avec les Dogues, parmi l’élite : “Une belle époque. On formait avec Joseph De Raeve et Ulrich Kallius, un trio de choc devant. Les spectateurs venaient tôt au stade car on marquait souvent très vite. Il y avait Jacky Duquesne “la classe”, le talent de Pierre Geys, Roberto Botti, Yvon De Decker, Willy Tuyaerts, Freddy Rombaut, Vito Gervasi, Celestin Martini, Camille Delvigne, Jean-Marie Van Sevenant, Jacques Van Welle et j’en oublie. Je me suis révélé à l’Olympic avant de partir pour la Raal”.

Continue reading

Preview Croky Cup. Patrick Remy: “Même sans public, la coupe suscite passion et implication”.

Demain, ce sera j-1 avant la “visite” de Zulte-Waregem en coupe de Belgique.

Patrick Remy évoquera, dans nos pages les marques de sympathie reçues et les initiatives prises en interne et  externe, le contexte historique d’un match qui passionne même sans public, pourquoi l’Olympic a préféré jouer à l’indemnité pour forfait. En toute décontraction. La légende Helmut Graf + le président.

Les lecteurs de notre “storybook” vont se régaler demain, veille de match… 

J-2. Olympic? She likes it.

Fabienne Devilers, supportrice à vie: “David -déguisé en Dogue- peut batte Goliath”.

Elle postera bientôt sa vidéo “perso”  de soutien sur nos réseaux.

Emotion de supportrice “full time” garantie.

Lors de la victoire historique de 91, Madame Devilers, avec un seul L, était restée à la maison: “Mon ex-mari faisait partie de la fanfare. J’étais restée  à la maison pour garder ma fille.
Elle est devenue, depuis, la femme de El Mehdi Kaida qui jouera, ce mercredi, avec les Dogues, contre Zulte-Waregem”. Il n’y a pas de hasard. Que des transmissions de passion de mère en fille et des jolis contes de fée… 

30 ans plus tard, Fabienne sera bien au stade, en très petit comité restreint: ” Et j’y crois. David peut battre Goliath s’il croit en sa force et sa chance”.

Preview. Helmut Graf, la légende

Olympic-Zulte-Waregem (J-2).

“Mister” Helmut Graf: “Allez les Dogues. La force des  “anciens” est avec vous”.

Helmut Graf fait partie du top 10 ou 5 (c’est selon) des grands joueurs de l’Olympic.

Il est un des héros de la fameuse montée, de D2 en D1 (73-74) et l’ ailier gauche de poche qui faisait des ravages avec Kalius et Deraeve en D1 (74-75).

Helmut reste attentif à l’actualité du club qui lui permit de découvrir l’élite avant de réaliser une belle et longue carrière sous les maillots de La Louvière et du Standard.

A j-2 de la réception de Zulte-Waregem, Helmut envoie ses bonnes ondes aux Dogues, via Roger Valentin, son supporter-pote: “Allez les Dogues. Avec de l’envie et de la confiance, tout est possible. Avec Hannut où j’étais joueur-entraîneur, on avait éliminé Courtrai. Donc…se dire qu’on n’a rien à perdre, jouer sur sa fraîcheur, faire bloc et s’encourager tout le temps”.

La suite de l’interview d’une authentique légende Dogue est à lire demain dans nos pages facebook.

Olympic de Charleroi-Zulte-Waregem. J-3 Live is live…

Un “direct sans image côté terrain” avant, pendant et après  sur notre page facebook.

A défaut, à ce jour, de retransmission en direct, le club s’est adapté aux circonstances.  Les supporters de l’Olympic auront droit, a minima,  à un live “sans image du match” pour suivre, sur la page facebook du club,  en continu, la rencontre de coupe de Belgique de mercredi prochain (3 février-20.00 h).

Continue reading

Coupe de Belgique. Olympic de Charleroi-Zulte-Waregem. J-5.

Que la force des anciens soit avec nous.
André Gorez: “Confiance, esprit de corps et implication sans limite”.
André Gorez a passé deux saisons qu’il qualifie d’épanouissantes à l’Olympic (68-70).C’est à La Neuville que sa carrière a pris son envol, destination le foot pro: Sporting de Charleroi (70-75),  Standard de Liège (75-78) puis La Louvière (78-85). 
André n’a pas oublié ce que la “Doguemania” lui a apporté: un tremplin vers le haut niveau. 
Toujours actif dans sa fiduciaire, l’aîné de la famille garde des contacts privilégiés de ses “années Dogue”.
A j-5 du match de coupe contre Zulte, il incite la génération 2020 à tout donner, sans compter. Pour n’avoir aucun regret.

Continue reading

Coupe de Belgique J-6.

L’Olympic de Charleroi jouera un match historique, à plus d’un titre, contre Zulte-Waregem, le 3 février, 20 heures.
Une D1 en face, 0 spectateur ou presque en tribune et peut-être dernier match d’une saison presque blanche.
Trois “bonnes” raisons de montrer le meilleur de l’esprit Dogue face à une équipe de référence du football belge.
A J-6, un condensé de “news” autour de ce match très, très, très spécial.

  • Huis-clos. Cela sera la première fois dans l’histoire du club que l’Olympic jouera un match officiel à huis-clos.
  • Adversaire. Sur les 6 derniers matchs du championnat de D1, Zulte-Waregem affiche des statistiques dignes d’un candidat aux play-off.
  • Préparation. L’Olympic a joué, hier soir, son troisième match de préparation contre la Raal, au stade Tivoli. Un match de plus que prévu pour capitaliser du rythme avant de jouer Zulte-Waregem.
  • La force des anciens. Ils sont montés et monteront aux créneaux, via nos pages facebook, jusqu’au jour du match pour encourager la génération actuelle. Hier, c’était Vincent Callens (90-92), un des héros de la fameuse qualification au détriment du Sporting. Demain, ce sera au tour d‘André Gorez (génération 68-70). 
  • Supporters solidaires. Alain Hawotte a suggéré aux supporters purs et durs, par solidarité envers la direction, de verser une contribution volontaire sur le n° de compte du club: Be12 0688 9948 7592. Pour compenser les coûts d’un match sans public, ni recette. Une initiative appréciée. 
  • NRJ. Elle apportera la sienne aux Dogues
  • Initiative présidentielle. Patrick Remy invite parents, grand-parents, supporters, anciens comme nouveaux, simples sympathisants, cousins ou voisins, Carolos d’en haut ou d’en bas, Montagnards sur Sambre ou du Tilleul, Montois, Borains, Centrauxpolitiques ou “apos” et clubs voisins à poster un message de soutien, vidéo ou écrit aux joueurs. Pour qu’ils se sentent le plus soutenus possible avant de jouer un match sans public. 
    Pour transférer vos vidéos :– par mail : kris@olympic-charleroi.be – dirigeant.cdf@olympic-charleroi.be
    directement sur la page Facebook via le lien suivant:  https://www.facebook.com/olympic.charleroi.be
  • Allez les Dogues,  tes supporters seront là. A l’initiative d’Eric Trogh (News des Dogues), les supporters salueront les joueurs, 20 minutes avant le début du match. Le rassemblement aura lieu devant la grille d’entrée. Instruments de musique, mégaphones et chants de soutien seront les bienvenus. 
  • A défaut de retransmission télévisée en direct, le club planche sur un “live avec consultant(s)” sur le facebook du club. Plus de détails dans une prochaine news.

Coupe de Belgique. 3 février. 20 heures. La Neuville. Il avait éliminé le Sporting dans un stade en folie.

Vincent Callens: “L’Olympic a quelques profils talentueux”.

Il avait éliminé, dans les années 90,  le voisin du Sporting, dans un stade de La Neuville en folie.
Les supporters en parlent encore et souvent.
Vincent Callens est revenu, cette année, avec plaisir, en spectateur.

Ses 6 conseils à J-7 de la réception de Zulte-Waregem. 

  1. En coupe, tout est possible. “Comme dans la vie dès que l’on y croit et y met toute l’énergie physique et mentale nécessaire. L’équipe de l’Olympic de cette année a de l’allure sur le plan physique et du foot. En coupe, la surmotivation du “petit” et le petit relâchement naturel chez le “supposé grand” sont un grand classique. Voyez le Real récemment. On l’avait vécu lors du fameux de derby carolo. On avait  tous joué au-dessus de notre niveau normal pour souffrir avec plaisir et gagner …avec un peu de chance. Qu’il faut savoir forcer.”. 
  2. Jouer une D1 reste pour tout club ou joueur, un moment historique. “Et une opportunité de rentrer dans l’histoire pour le club comme pour chaque joueur. En faisant partie de l’équipe qui a éliminé le Sporting, dans un stade en folie, je suis devenu un joueur “historique” même en ayant joué peu de saisons à la Neuville.  Ce qu’on a fait, ce soir-là, les supporters en parlent à notre place. 5, 10, 15, 20 ans plus tard. Et à chaque fois, cela suscite un plaisir savoureux pour eux comme pour nous, les joueurs“.
  3. N’avoir peur de rien et ne penser qu’au plaisir du moment. “Ce que je retiens de notre exploit en coupe? Ne pas jouer le match trop tôt dans sa tête. Le moment venu sera suffisant. On ne pense qu’au plaisir de gagner …le plus de duels possibleLa qualification est une affaire d’état d’esprit. Ne jamais douter en cours de match surtout dans les temps faibles. S’engager avec conviction et se stimuler en permanence. Rester lucide même quand les jambes disent stopOn se bat avec le cœur mais on gagne avec la tête”.
  4. Le rôle de l’environnement. “Dans la semaine préparatoire de l’exploit, on se “dopait”, entre joueurs, aux  encouragements. On sentait chez les supporters, dans leurs regards et discours, une énorme attente. Cela nous a donné au fil de la semaine, la force, la confiance et l’envie de tout donner et même plus pour faire vibrer notre stade. A chaque séance, il y avait de la bonne humeur et de la décontraction. Zéro stress. On avait fait monter l’adrénaline le jour du match et pas avant. Notre influx était au maximum. À la montée sur le terrain, on était convaincu que nous étions plus forts qu’eux …dans la tête. Cela a rendu notre résistance héroïque en prolongation. Le brin de chance avait fait le reste”.
  5. Le point commun entre les héros de 90 et l’équipe actuelle. “J’ai vu deux fois l’Olympic cette année. Elle présente quelques profils très talentueux. C’était le cas de notre équipe de notre époque. Le bloc avait été solidaire et nos individualités en avaient profité pour se distinguer par des exploits décisifs. L’un (le bloc) ne va pas sans l’autre (les joueurs décisifs)“.
  6. Le blason et la marque de fabrique “Olympic”. “Ce club atypique est mythique, éternel. On le pense mort. Il revit. Chaque joueur qui a porté ou porte le maillot Dogue s’en souvient. N’oublions pas la devise “Olympic, qui s’y frotte…”.

Charité, solidarité et collecte de vivres. Le “Dogueton” continue, uniquement à la Neuville, chaque jeudi soir.

Le “Dogueton” incarne l’action caritative de l’Olympic de Charleroi à l’égard de la communauté précarisée.

La collecte de vivres, jouets et vêtements réalisée lors du dernier trimestre 2020, a fait l’objet d’une distribution, fin décembre, dans le cadre du “Village solidaire”.

La récolte avait surperformé aux attentes.

Continue reading

Message du Président

“Olympic. I like it”. 

Coupe de Belgique : Olympic-Zulte-Waregem. j-10. Sans public mais avec votre soutien vocal/postal virtuel.

Notre club, votre club, jouera, le mercredi 3 février, à 20 heures, à La Neuville, un historique match de coupe de Belgique.
Contre Zulte-Waregem, une des meilleures équipes belges du moment. David vs Goliath.
A huis clos, sans la moindre recette et avec un temps de préparation raccourci pour notre équipe.
On aurait pu “zapper”, déclarer forfait, mais on a, ensemble, staff et direction, pris le risque d’oser. 

Parce que…

Continue reading

Preview. Grand Angle. Karim Chaïbai.

Un Echevin des sports et de la jeunesse de 38 ans, toujours sportif d’élite. Cela ne court ni les rues, ni les salles, ni les stades. Sauf à Charleroi. 
Au Futsal  team Charleroi le soir. 
Echevin des sports “full time”.
Chef de famille, le reste du temps.
La vie occupée et équilibrée de Karim Chaïbaï est rythmée, 24h chrono, par une  constante: aider et élargir la communauté sportive de Charleroi.
Du sportif de base à celui d’élite.
Ses missions: rendre le sport le plus accessible possible et communiquer le virus sportif à un maximum de Carolos.

Son interview est à découvrir demain dans nos pages facebook.

Grand angle. Le triangle Olympic de la vie d’El Mehdi Khaida.

Boulot, famille, football. La vie plutôt classique d’El Mehdi Khaida a un trait d’union: l’Olympic.
Il y joue, travaille dans la société du président et vit dans un contexte familial branché foot.
Surtout celui coloré en “noir et blanc”. Saga triangulaire.

El Mehdi aurait pu être cadre supérieur à l’aéroport de Charleroi pour son  excellence dans la gestion du trafic aérien. Cette compétence, il l’exprime ailleurs: dans les combats “hors-sol” du foot carolo.
“EM” était aussi destiné à une vie de Dogue parmi les Dogues et “Doguettes”.
Sa femme, Mélanie vit dans la “Doguesphère”, depuis son plus jeune âge, suite à l’ infusion de passion de belle-maman, Fabienne Devillers, 40 ans de fidélité, au moins, au “noir et blanc”.

Continue reading

Preview. Grand Angle. Le triangle “Olympic” de la vie d’El Mehdi Khaida.

Boulot, famille, foot. La vie classique d’El Mehdi Khaida a un trait d’union: l‘Olympic.
Il y joue, travaille pour le président, Patrick Remy, et vit dans un contexte familial branché foot. Surtout celui coloré en “noir et blanc”.
Le gérant du trafic aérien des Dogues, soldat précieux de la garde rapprochée de Xavier Robert sera sur le grill demain dans nos pages Facebook.

Preview. Grand Angle.

Laurent Castellana, le “capi” transformé.

Laurent Castellana sera “au rapport”, demain, dans nos pages facebook.

Il a noué son destin de joueur à la “success story” de Patrick Remy. 

Il y a 8 ans déjà. LC est bien le dernier des Mohicans du Châtelet d’origine.

Il  est aussi devenu le capitaine de l’Olympic nouveau.

Un choix de coeur et de raison de Xavier Robert.

Discret dans le vestiaire, plus “grande gueule” sur le terrain, le “Capi”s’épanchera, en formule “Grand Angle”, sur les sujets d’actualité.

Sans langue de bois, ni “blabla”.

Un  possible best off…

Quoi de neuf Dogueteur? Preview.

L’activité discrète des coulisses. Farid Ait Atmane:”Servir au mieux le club où j’ai joué”.

Jeune joueur Dogue, il y a 30 ans, Farid Ait Atmane est impliqué, depuis l’été dernier, dans les coulisses de son club  d’origine. Il y sert les causes du sponsoring, de la générosité du club envers la communauté carolo et les dossiers à mettre en place pour décrocher des subsides. Un travail discret et de l’ombre d’un passionné de foot qui boucle sa boucle “perso” pour: ” Servir au mieux mon club”. Esprit Olympic quand tu es là!

A découvrir demain dans nos pages facebook. 

“Quoi de neuf Dogueteur”? Patrice Bairamjan:” Le projet Olympic présente pas mal d’atouts”.

De fil en aiguille, du foot en salle au foot “tout court”, d’Action 21 à l’Olympic de Charleroi, en passant par Namur et Châtelet. Le parcours de dirigeant de Patrice Bairamjan est plutôt atypique avec une originalité: 15 ans après ses débuts à Action 21 Charleroi (futsal), il intègre la structure de l’Olympic de Charleroi, son club de cœur et d’origine.
Patrice, “Dogue un jour, Dogue toujours”, c’est un principe familial ?FB : “En effet, mon père Daniel était supporter de l’Olympic de Charleroi. Mon frère Pascal y a joué. J’ai supporté l’Olympic avant d’en devenir dirigeant à la faveur de la fusion avec Chatelet. Une boucle sympathique s’est bouclée”.

Continue reading

“Quoi de neuf Dogueteur”, clap première en 2021.

Patrice Bairamjan, Dogue de père en frère.

La rentrée “terrain”, c’est demain pour l’Olympic. 
En version “testing” de masse et huis clos. 
Patrice Bairamjan, Dogue de père en frère, responsable sportif de l’année 1 de la fusion Châtelet-Olympic, la dédicace avec optimisme et dans un bon esprit. 
Celui qui a fait évoluer administrativement les centres de formation d’Action 21 (le club référence en foot en salle dans les année 90 et 2000); de Namur et Chatelet en foot, se met à table pour évoquer le présent de l’Olympic. 
Admiratif du projet de Patrick Remy et supporter de ceux qui le mettent application, Patrice est posé et positif pour la première de “Quoi de neuf Dogueteur” en 2021.
Un signe précurseur?
A découvrir demain dans nos pages facebook.

Preview. “Dogue, Dogue, Dogue, qui est là”?

Alexandre Gallo (saison 2009-2010): “Des retours de déplacement de folie”.

2009-2010. Alexandre Gallo vient de participer à la montée du RFB en D2 pro.
Le plus grand exploit de l’histoire du club borain.
Quelques semaines plus tard, il est prêté par le RFB, à l’Olympic de Charleroi.
Il assure  le “covoiturage” Mons-Borinage-La Neuville en compagnie de Filippo Porco et Baptiste Ullens.
La “montoise connection” est née. Elle vivra le meilleur d’une saison sportive réussie et le pire d’un Olympic qui va tout droit vers la faillite.

A découvrir demain dans nos pages facebook.

Grand angle. “Quoi de neuf Dogueteur”?

Xavier Robert: “Retrouver nos marques et l’esprit de la coupe”.  

J-7 avant la reprise des entraînements des “grands”. Soulagement pour les uns, crainte sanitaire pour les autres. 
Dans ce contexte spécial, le “chief of staff” des Dogues fait le point sur les sujets chauds et tièdes.
Xavier Robert a posé ses valises à la Neuville depuis quelques mois à peine. 
Il y est impliqué et épanoui. Légitimé en Belgique par son titre historique gagné avec La Louvière en mars 2019, il pose sa griffe et son leadership pour faire progresser l’Olympic de Charleroi.

Continue reading

Preview. “Quoi de neuf Dogueteur”?

Le “Petit Robert” illustré.
Quand il débarque au stade Tivoli, lors de la saison 18-19 déjà très avancée, Xavier Robert ignore qu’il sera un an plus tard, une légende de La Louvière Centre. Il y fait champion, avec panache. Son équipe survole la D2 amateurs pour solder le championnat, à la mi-mars, avec un record absolu de points d’avance.
Une saison décevante plus tard, il débarque à l’Olympic de Charleroi. Le “loup champion” change de peau et devient “Dogue optimiste”. 
Depuis juin, Xavier pose sa griffe et son tempérament dans un club qui ne cache pas ses envies de grandir en douceur. 
XR fera l’objet de notre “grand angle” publié demain à l’heure du “petit déj prolongé” dans nos pages Facebook.
Il évoquera la reprise toute proche des entraînements, les contraintes sanitaires, la coupe de Belgique, la mentalité olympienne, la formule du championnat et  ses connexions complices avec le centre de formation. 

L’Olympic a mis la main à la pâte au “Village solidaire”.

L’opération “Village solidaire”, organisé le week-end dernier, a été utiles à des centaines de Carolos en situation financière et de confort de vie difficile.Village Solidaire regroupait plusieurs Asbl carolos qui ont collecté-distribué au public précarisé des vivres, kits d’hygiène, vêtements, chaussures, jouets et repas.

Continue reading

L’Olympic de Charleroi présent au “Village solidaire”, ce dimanche 20 de 11 à midi.

Le “Dogueton”, dans son acte 1, consistait à collecter, tant à la Neuville qu’au centre de formation de Marchienne, des vivres, vêtements et jouets au bénéfice de la population précarisée.La collecte est “en marche” depuis 1 mois et demi.
Elle continuera jusque mars 2021.
Elle a été réussie, a dépassé les attentes.
Merci à tous ceux qui ont contribué…La première distribution aux personnes dans le besoin, se fera, ce dimanche 20, dans le cadre de “Village solidaire”
:

  • De 10h à 18h
  • Rue de France, 31 6000 Charleroi.

Comment?
On distribuera: vêtements, chaussures, produits d’hygiène, jouets, repas chauds, colis alimentaire.Conseil basique: prévoir un sac de courses.Le port du masque, svp.Le respect des distances de précaution exigé à l’entrée.
Les ASBL concernées.

  • Asbl “Faim du mois”
  • Asbl “Les amis de la rue”
  • Asbl “Bouge”
  • Le CPAS de Charleroi
  • Asbl “Le CAL”

Deux joueurs emblématiques de l’Olympic de Charleroi seront présents au Village solidaire.

Laurent Castellana et Mehdi Khaïda aideront à la distribution, de 11h à 12h.Solidairement votre.

Preview “Quoi de neuf Dogueteur”…

Ramazan Arikan, au service dynamique de la jeunesse carolo.

2012. Ramazan Arikan fait partie de l’équipe, emmenée par Adem Sahin, qui entend relancer un Olympic post-faillite.

2015. Il préside l’école de jeunes.

2020. Il est depuis quelques moi, le président du centre de formation avec un défi en “3 C” à relever: clarté dans les projets, cohérence dans le fonctionnement et cap bien défini pour la stratégie.

Son résumé de 8 ans d’investissement dans le foot:  “Une belle aventure imaginée par des amis et un travail énorme au quotidien”.

A découvrir demain dans nos pages Facebook et notre site.

Preview : Grand Angle.

Fit physiquement, épanoui, Mohamed Dahmane assume sereinement sa double casquette de joueur et directeur sportif.
Son implication à l’Olympic de Charleroi, est totale.
Son plaisir de jouer et d’harmoniser la vie d’un groupe est revenu au zénith.
La suspension des compétitions, la promesse de la relancer début février, la formule de championnat pour boucler la saison, la reprogrammation du match de coupe de Belgique, le projet Olympic.
Des sujets parfois clivants, souvent motivants.
“Momo” les intègre avec précision et et sans langue de bois, dans un exercice de communication optimiste à l’attention de la “Doguesphère”.
“Grand angle”, c’est à découvrir demain, à l’heure du petit-dej prolongé, dans nos pages facebook.

Dogue, Dogue, Dogue, qui est là?

Thierry Blampain : “L’Olympic? Les deux plus belles saisons de ma vie”.

1986, année faste pour le foot belge qui accède à la demi-finale de la coupe du monde. Année “champion” pour l’Olympic qui monte de promotion en nationale 3 et va vite s’adapter sa nouvelle division. Celle qui rassemblait Flamands et Wallons dans une même série très compétitive. La belle époque.

Continue reading

Preview. “Dogue, Dogue Dogue, qui est là”?

Thierry Blampain, un “bouledogue” des années 80.

Arrivé sur la pointe des pieds de Tubize qui évoluait en P3, à l’époque, Thierry Blampain a vécu deux saisons “de feu” à l’Olympic (de 86 à 88) et une grosse déception avec la perte du titre (87-88). 
Pour un petit point de moins que Louvain. 
Il évoquera la classe des Hongrois magnifiques qui enflammaient La Neuville, l’extraordinaire communion avec le public carolo, le derby contre La Louvière joué et gagné devant 10.000 personnes. En une phrase l’Olympic c’est…. “De loin le club où j’ai le plus vibré”. 

Suite à l’écran,  demain sur nos pages Facebook et sur le site.

“Quoi de neuf Dogueteur” ?

Jean-Pol Bastin : “Dogue de cœur depuis 54 ans”.

On appelle cela “boucler la boucle”. A 66 ans, Jean-Pol Bastin est le secrétaire général du club qu’il supportait quand il avait …12 ans: “Comme quoi, le destin peut vous réserver de belles surprises. Je supporte les Dogues depuis 54 ans. Si je suis arrivé au moment de la fusion Olympic-Châtelet (2019), dans les “valises” de Patrick Rémy, j’avais déjà rendu des services à l’Olympic, de 2007 à 2011, avec Pol Marchal au secrétariat et mr Alibhai comme président“.

Continue reading

Preview. Quoi de neuf Dogueteur?

Jean-Pol Bastin, retour à la maison-mère blanche et noire…  
Supporter de l’Olympic de Charleroi depuis 54 ans. 
Avec et au service de Patrick Remy, à Chatelet puis l’Olympic,  depuis 8 ans.
Jean-Pol Bastin, le correspondant très qualifié et fidèle gardien du temple olympien, évoquera demain,  son coup de cœur d’un demi-siècle pour les Dogues, la folle aventure de Chatelet, la fusion avec l’Olympic, les joueurs, entraîneurs et dirigeants qui ont marqué au fer sa vie de passionné de football. 
Il parlera au passé souvent composé, au présent indicatif du foot mode Covid et au futur qu’il espère plus simple. Dogue un jour…

“Dogue, Dogue, Dogue, qui est là”?

Un “septennat” au service des Dogues.
Eric Anciaux: “Des années de pur bonheur simple”. Il est cité parmi les légendes “doguiennes” pour son empreinte  sportive (7 ans au club) et son investissement sur et en dehors des terrain. “Dogue, Dogue, Dogue” qui est là? Eric Anciaux qui roule toujours pour et en Ford. Flash back. Il était une fois, il y a 34 ans.

Continue reading

Preview. “Dogue, Dogue, Dogue, qui est là”?

Eric Anciaux sera là demain…

86-93. Des années dorées pour les Dogues.
Jean-Claude Olio préside. Notaro coache. 3 à 4000 personnes en moyenne.

Eric Anciaux est un des joueurs “légendaires” de l’équipe.
Il a passé un  “septennat “à La Neuville”: “On s’y tellement bien amusé. Du sérieux, de l’envie, l’esprit de famille, des résultats. Une grande époque”.

La suite est à découvrir demain sur nos pages Facebook et sur le site. 

“Quoi de neuf Dogueteur, acte 5”.

L’Olympic, club précurseur et novateur. Une cellule sauvegarde de l’enfance a pris ses quartiers au centre de formation. 

L’Olympic de Charleroi a été choisie, en communauté française, parmi les 8 clubs ou associations “pilote” pour développer, en interne,  une cellule de sauvegarde des droits de l’enfant. Sabine Blondiaux, Vanessa Torino et Philippe Bruneel constituent la “brigade de prévention” des violences envers les enfants. Elle objective les témoignages, induit le dialogue, écoute, conseille et aide, si nécessaire,  aux démarches administratives des préjudiciés. Sabine Blondiaux vous en dira plus demain dans nos pages Facebook, sur le fonctionnement de ce service novateur et auto-protecteur. 

“Dogue Dogue Dogue, qui est là”?

A découvrir demain sur nos pages facebook et notre site, le retour de “Dogue, Dogue, Dogue, qui est là”?
L’invité de la semaine: Christ Bruno. 
Arrivé en 97 du Sporting voisin, “Dogue” durant 4 saisons, CB  campe de suite le décor: “C’est à l’Olympic et dans des conditions pas faciles que ma carrière s’est lancée”. 
Une interview tout en souvenirs positifs où il évoque JC Olio, Malbassa, Ost, Stilmant, Fred Waseige, Houlmont, Affo, Pettacia, Carl Servais (déjà) et quelques saisons compliquées en coulisses et sur le terrain. 
“On était jeune et plein de caractère. Ces galères nous ont fait grandir humainement”. 
Quelques heures de patience pour découvrir la suite.  

Quoi de neuf “Dogueteur” ?

1980-2020. 40 ans au service discret de sa majesté “Foot carolo”.
“Pino” Santoro: “La passion comme seul doping”.

Bernard Gaspard dit de Giuseppe Santoro, alias Pino, qu’il est le personnage le “plus populaire” de l’école des jeunes.
Un “carrefour” humain (surtout) et administratif. En 40 ans de service, délégué et/ou secrétaire, le cœur de Pino Santoro a balancé entre simplicité, efficacité et fidélité. Au foot carolo exclusivement.

Après Marchienne (depuis 1980) puis l’Olympic de Charleroi-Marchienne (depuis 2000), il persiste et signe son implication dans le  projet initié, en 2019, par la fusion entre l’Olympic de Charleroi et Châtelet.

Continue reading

Preview. Quoi de neuf Dogueteur ?

Giuseppe Santoro sera sur le grill, à feu doux, demain, dans nos pages facebook. 

1980-2020. 40 ans au service discret de sa majesté foot. Délégué et/ou secrétaire. A Marchienne puis l’Olympic. 
Le secrétaire du centre de formation évoquera ses coups de cœur, son implication, ses missions et le secret de sa motivation éternelle à la cause du football. Carolo only. 
Passion, simplicité. Un bon moment d’optimisme et de bon sens, en 30 lignes, pas une de plus, savoureuses.

Collecte de vivres non-périssables pour les précarisés. Premier bilan: c’est plutôt bien parti…

Le Dogueton, acte un, consiste à organiser une récolte de vivres non-périssables, sur les deux sites d’activité de l’Olympic de Charleroi.

Deux Asbl à but caritatif,  “Bouge” et “La faim du mois”, se chargent de la distribution, durant les 4 mois de l’opération (de novembre 2020 à fin février 2021). 

Continue reading

Le “Dogueton”, c’est parti.

Une collecte de vivres, de novembre à février, va mobiliser la générosité de la communauté Dogue.

“Affirmer l’empreinte sociale et généreuse du club”. C’est, un des engagements-clef du thème général de saison défini par Patrick Remy : “Raviver la flamme Olympic”.
Rappel des actes précédents.

Acte 1. Faire revivre la Neuville avec une équipe qui performe. C’était bien parti avant le stop. Mobiliser des énergies et compétences externes pour dynamiser les coulisses.

Acte 2. Raviver la reconnaissance du club envers les anciens joueurs dans un projet dynamique. Un des fils conducteurs majeurs de la saison.  

Acte 3. Consolider le socle de fidélité des partenaires. Le Dogue Business club est né.

Acte 4. On y est. La première action généreuse va démarrer le 3 novembre 2020 et durera jusque fin février 2021.

Continue reading

Patrick Remy m’ a dit … “On profite de “l’entre-saison” forcée pour avancer en coulisses”.

Le football amateurs au chômage total sauf chez les moins de 12 ans. Des perspectives de reprise peu réjouissantes. Une nationale 1, orpheline d’un vrai statut. Hum, hum…

Patrick Remy subit comme la plupart des dirigeants sportifs, les contrariétés du moment mais n’est pas du genre à se lamenter : 
P.R.: “Les éléments sont globalement défavorables à …l’ensemble de la planète. Alors, faisons de chaque problème, une opportunité. Plusieurs personnes dans notre club ont été testés positifs au Covid et aujourd’hui ils s’en sortent plutôt bien. C’est l’essentiel. On attend que l’orage sanitaire passe mais pas les bras croisés”.

Continue reading

Raviver la flamme Olympic (Acte 1)



Cette saison, l’Olympic de Charleroi pimentera ses matches de championnat par des thèmes porteurs qui vont animer les supporters et amuser les gradins.

Crédit photo : journal l’indépendance


L’équipe renforcée, animée par un état d’esprit constructif et une ambition saine, entend faire plaisir aux fans des Dogues.


La “première” aura lieu lors du match contre Knokke de ce dimanche 27, 15 heures.


Le thème du jour: les années 70.


Quand l’Olympic était un club-phare, populaire avec des joueurs emblématiques: Duquesne, Martini, Adilson, Andreatta, Bohmer, Celli, Deproot, Durieux, Gervasi, Geys, Hemberg, Graf, Guerra, Jacobs, Dos Santos, Magdeleens, Martinez, Micelli, Mauro, Rombaut, Silvagni, Nicolaes,Taxhet, Tuyaerts, Van Welle, Vanderhoost, etc… ).
Pour redonner ce parfum des années Dogues…

Ce dimanche 27 septembre 2020,
“venez en tenue année 70 (chemise à fleurs ou kickers au pied, pantalon évasé ou les trois) ou en tenue “noir et blanc”.


Un ticket boisson sera offert à ceux qui osent.

vs

Détails

Date Temps Ligue Saison
27 septembre 2020 15 h 00 min Nationale 1 2020-2021

Résultats

Équipe1st Half2nd HalfGoalsRésultat
Olympic Club Charleroi011Win
R.Knokke FC.000Loss

Olympic Club Charleroi

1Tanguy Moriconi Gardien
4Kieran FELIX Defenseur
5Victor CORNEILLIE 27 Milieu
6Geoffrey GHESQUIERE Milieu
7Mohamed DAHMANE 97 Attaquant
8Laurent CASTELLANA Defenseur
10Quentin VANDERBECQ 14 Milieu
12Jeremie LIOKA LIMA Defenseur
14Chris GADI 10 Attaquant
17Taylor SALIBUR Attaquant
27Kévin Moihedja 5 Defenseur
90El Mehdi KHAIDA Milieu
97Arnaud GUEDJ 7 Milieu
99Yassine DELBERGUE Milieu












L’Olympic a sa boutique d’équipements sportifs en ligne!

La boutique de l’Olympic Charleroi est en ligne. Pour y accéder, une seule adresse: https://www.sportside.be/etiquette-produit/boutique-officielle-de-lolympic-charleroi/

La pandémie du COVID-19 a prouvé que l’avenir passe par le digital: e-commerce, réunion en ligne E-Apero, festival en ligne, compétition en ligne! Tout est devenu possible en ligne!

Cette même pandémie a également créé – au delà des dégats sanitaires INDELEBILES – des dégâts économiques que chacun d’entre nous mettra du temps à effacer.

Continue reading

« Je repense souvent aux moments passés en Belgique »

Ce week-end, l’Olympic affronte Sprimont en Coupe de Belgique. L’occasion de se plonger dans les souvenirs des Dogues et de prendre des nouvelles de Karim Rouani. Arrivé à l’été 2007 alors que l’Olympic retrouvait la division 2, l’attaquant a porté les couleurs du club durant une saison et demie. Il était passé l’année précédente par Sprimont où il avait fait étalage de son efficacité devant le but. Chez les Dogues, le joueur a laissé le souvenir d’un attaquant costaud et combatif, adepte de puissantes chevauchées. Un de ses buts conserve une saveur intacte : celui inscrit le 15 août 2007 dans une confrontation face à l’Antwerp en ouverture de la saison, rencontre remportée 2 à 1. Ce soir-là, en quittant le stade, de vieux supporters avaient les yeux rouges et étaient animés d’une joie enfantine…

Interview

Tu es originaire de la région de Bordeaux. Comment es-tu un jour arrivé à Sprimont ? 

Continue reading

La parole à Mohamed Dahmane (Sem 6)

Retour sur la semaine « 6 » des dogues

Taylor Salibur arrivé cette semaine en provenance de Lorient

Côté « coulisses » ça bouge?

Énormément et ça fait plaisir tout ce positivisme, chacun apporte sa pierre à l’édifice et se serre les coudes dans cette période compliquée.

Continue reading

Un ex joueur de l’OM chez les dogues !

Chris Gadi, attaquant  Français de 28ans débarque à l’olympic.

Credit photo: Wikipedia

Ancien grand espoir du club phocéen et international français U18, il a fait ses débuts en pro à 19 ans à l’OM sous Didier Deschamps.

En 2011, à Tanger, il remporta le trophée des champions avec l’Olympique de Marseille.

Chris est ensuite passé par la D1 Bulgare et le FC Petrojet en Égypte.

Bienvenue Chris !

Taylor Salibur est dogue

Taylor Salibur rejoint les dogues, 28 ans en provenance de Lorient où il était pro, milieu offensif gauche et droit

Credit photo FC Lorient

après un test mercredi contre St Amand il a fait l’unanimité, expérience, vitesse, technique, coaching sur le terrain, il sera certainement une plus value pour le groupe.

Lien vidéo : https://youtu.be/93JyvlNzJ4I

Programme de reprise

Après 4 mois d’arrêt, l’heure de la reprise a sonné pour les équipes de l’olympic.

L’équipe première masculine reprendra le 16 juillet, le centre de formation et les équipes féminines répondront dès le 20 juillet

Quelques matchs amicaux sont au programme de l’équipe première:

18/07 16h00 Tubize (D2) – Olympic

22/07 Jodoigne (D3) – Olympic

29/07 Hornu (P1) – Olympic

01/08 Mouscron (U21) – Olympic

08/08 Olympic – RWDM (D1B)

12/08 Saint Amand (N3 fr) – Olympic

15/08 Olympic – FC Schifflange (D2 Lux)

Les horaires des rencontres seront communiqués ultérieurement. D’autres amicaux risquent d’être programmés plus tard, notamment en fonction de la coupe de Belgique.