6 bonnes raisons d’assister à
Olympic-Lierse (ce soir 19h30)

 

Olympic-Lierse aurait rempli La Neuville, dans les années 70-80.
Les 2 équipes de l’époque avaient le don de surprendre, souvent agréablement, par leur  “foot de bon papa”, généreux, libéré, apprécié du public.
40 ou 50 ans plus tard, assistera-on au remake avec l’impact athlétique moderne en plus? 
En version Covid, ce choc des “légendaires” se limitera à la “bulle” définie par les autorités sanitaires.

Réservations disponibles jusque 12h00 ce mercredi sur www.olympic-charleroi.be/reservations


Si vous souhaitez réserver, il n’est pas trop tard mais il est plus que temps.
Les bonnes raisons d’y être…


A l’affiche, un  invité de prestige, ex-champion de Belgique. Le Lierse, c’est une authentique marque de fabrique du foot belge. Comme le RWDM, La Louvière, le Fc Liège et…l’Olympic, le Lierse fait partie des “légendaires” qui ont connu une ou plusieurs crises de croissance (ou de vieillesse) et s’en remettent toujours …à leur destin. Ils tombent et se relèvent pour repartir de plus belle.


Des enjeux forts et juteux. La qualification ouvrirait une première porte vers un adversaire de division 1A (pourquoi pas un derby carolo?) à mériter en automne. Olympic-Lierse est tout sauf un match banal, à 4 jours de l’entrée en championnat. Xavier Robert attend de son équipe qu’elle rende une copie propre et nette en terme d’organisation, d’engagement et d’efficacité. L’adversaire sera coriace et solide sur le plan athlétique. Plus qu’un test, le “choc des légendaires” ressemble à un col hors-catégorie à franchir sans casse. Pour vraiment lancer la saison.


Une répétition générale. La préparation a été longue, plus que d’habitude. Les joueurs ont parfois lâché prise, parfois dosé, parfois calculé. Là, il faudra tout donner, sans penser au championnat, pour réveiller la magie de la Coupe qui a souvent fait vibrer la Neuville.


Des “bulles” Dogues sur le terrain. Le concept typiquement belge des “bulles” a fait rire ou méditer par sa complexité dans les interprétations. Demain, on attend des “bulles dogue” compactes, sur le terrain, pour mordre et ne rien lâcher face à des Lièrrois ambitieux.


Que La Neuville s’amuse. Au tour précédent de la Coupe, contre Sprimont, les supporters olympiens se sont inquiétés quand leur équipe était menée mais se sont finalement amusés du spectacle offert. 9 buts, 6 pour les Dogues, 1 par tranche de 10 minutes. Et quels buts. 4 d’entre eux étaient des “premium” de technicité et de précision.


Simple comme un clic. Les Dogues ont besoin de leur public, à la jauge maximale, pour hausser leur motivation. Réserver? Simple comme un clic.

Les dernières réservations c est par ici (jusque 12h00): www.olympic-charleroi.be/reservations