8 bonnes raisons d’assister à Olympic – Sprimont

Roulement de tambours. L’Olympic de Charleroi revient aux “affaires officielles”.
Son entrée en coupe de Belgique, contre Comblain-Sprimont, ce 12 septembre, est attendue depuis …7 mois.
Un retour qui fait beaucoup parler, à la ville haute et la ville basse.



Nouvelle équipe, nouveau staff, nouveau plan de jeu.

Le “clap première avec enjeux”, c’est pour samedi.

7 mois d’attente et 8 bonnes raisons d ‘y être…

7 mois. Que la compétition 19-20 a été stoppée. Un peu plus deux mois que les joueurs s’entraînent pour être “fit. Plus que 1 jour dormir avant la reprise officielle. La coupe de Belgique, le public de l’Olympic aime. Il est impatient de vibrer.

Plan de jeu et griffe XR. Xavier Robert avait épaté, lors de la saison 18-19 que son club de l’époque, La Louvière avait archi-dominée pour faire champion avec un nombre de points record. La “griffe Robert”, basée sur le bon usage du pressing, a tout pour plaire au public carolo.

Recrutement patient. Mohamed Dahmane et son staff ont pris le temps pour sélectionner les joueurs adaptés aux souhaits du coach. Sur base des enseignements amicaux, les “pioches” s’annoncent bonnes à l’approche du championnat. Récap des récentes news.
L’axiale louve. Avec l’expérimenté Kerian Felix, un vrai taulier, le feu follet Yassin Delbergue (meilleur joueur de la D2 amateurs lors de l’année du titre de La Louvière), le métronome du milieu de terrain , Ghesquière, le prometteur David Pereira, et Ulrich Cremers, le gardien emblématique des loups, le staff sportif a recruté en parfaite connaissance de cause. Xavier Robert les connait par coeur, ce qui facilitera la transition tactique et mentale.

La polyvalence MD. Arrivé comme directeur sportif, Mohamed Dahmane a fait toute la préparation avec le groupe. Une immersion qui lui a permis de vivre la mentalité, en live, et …de planter ses buts à intervalles réguliers. Celui reste le meilleur buteur de l’Albert de Mons en division 1, est à son meilleur poids de forme. Son quadruplé contre Gosselies était marqué du sceau du “serial buteur”, à la bonne place, au bon moment.

La voix du Nord

Corentin Cottet (26 ans) au milieu de terrain et Victor Corneillie (22 ans) derrière, arrivent de l’Olympique Grande Synthe (N3 France). Une équipe qui a fait la une de la “Voix du Nord” en tenant tête à Nancy en …coupe de France, l’hiver dernier. Formé au au LOSC, Corentin apporte la marque de fabrique des centres de formation de la 3f: présence athlétique et technique en mouvement. Victor a été formé au RC Lens. Défenseur moderne, il entre en plein dans le plan de jeu de son coach.

Fin de mercato juteux.
Chris Gadi a joué à l’Olympique …de Marseille il y a quelques années, sous les ordres de Didier Deschamps. Son arrivée a fait sensation. Taylor Salibur, repéré il y a quelques années en Nord de France pour son explosivité sous le maillot de Marcq, a connu le monde pro avec Lorient. Les dernières arrivées du mercato estival vont donner du “peps” au secteur offensif. Arnaud Guedj a aussi rejoint les Dogues “on the buzzer”. L’Olympic a su attendre le temps qu’il fallait pour profiter des belles affaires de fin de mercato,

Adversaire coriace, adhésion collective et exigence haute.
L’Olympic nouveau sera-t-il un bon/grand cru? Moriconi, Khaida, Castelanna, Jatta, Mukania, Vanderbecq, Laurent, Mallela, Thibaut,… et les jeunes intégrés au groupe adhèrent au pacte d’exigence. L’Olympic a de l’allure et de la profondeur de banc. Le président et le staff ont placé haut la barre des valeurs essentielles: discipline, engagement et solidarité à toute épreuve. Le premier adversaire, Sprimont s’annonce coriace, sur base de ses stats récentes. Le décor est campé. Rideau.

Les dernières réservations pour cette rencontre de coupe de Belgique :

C est par ici ➡️ www.olympic-charleroi.be/reservations