IMGP2003

Olympic 1 – 3 Hamoir : le résumé

C’était le brouillard, ce samedi soir au Stade de la Neuville : le brouillard sur le terrain, le brouillard dans le jeu et le brouillard dans les esprits. La partie s’est éternisée jusqu’au bout des nonante minutes réglementaires dans un brouillard complet, avec une mauvaise prestation de nos joueurs. Les Dogues sont battus 1 – 3 par une équipe du Racing Hamoir qui a su mettre le pied, défendre, construire simplement et profiter des largesses lui offertes. Les images et les commentaires ‘live’ de Télésambre apporteront leur lot de réalité sur les conditions de jeu (visibilité, etc.).

La fête était pourtant au programme initial, avec la montée au rond central de Saint Nicolas et de nos jeunes invités du jour, l’équipe U 12 de l’U.S. Montigny-le-Tilleul.

IMGP1992  IMGP2001 

 

IMGP2000 IMGP1999 IMGP1994

Nos supporters vont toutefois déchanter, avec des Dogues empruntés ne parvenant à mener que trop peu d’offensives décidées vers le but de Hamoir.

Menés 0 – 1 à la mi-temps, l’égalisation de Nicolas Méo à la 57 ème (1 – 1) va redonner un peu d’espoir aux supporters Dogues, mais ce sera pour la durée de deux brèves minutes, avec un second but pour Hamoir à la 59 ème (1 – 2). Dès ce moment, on n’y voit strictement plus RIEN depuis la tribune, c’est le brouillard, mais le match va se poursuivre, en dépit du bon sens, et un pénalty accordé à Hamoir à la 74 ème va sceller le score final (1 – 3).

L’Olympic a aligné : Tanguy Moriconi (C) (G), Modeste Gnakpa (46 è Quantin Durieux), Danilo Sarkic, Kévin VanHorick, Adnan Kalincik, Sami Buyuktopac (70 è Eric Indenge), Issa Gorry, Nicolas Méo (58 è Sanounou Sidibé), Lucas Giorlando, Jordan Henri et Yoroma Jatta – Quatrième réserve : Brian Mangunza

Le RRC Hamoir a aligné : Joseph Biersard (G), Jonathan La Rocca , Jérôme Lahaque, Antoine Lecerf, Levent Saglam (80 è Fabio Farina), François Timmermans, Ali Yilmaz (69 è Mattéo Jacquemart), Arnaud Lakaye, Nicolas Doneux, Giovanni Alaimo, Steve Dessart – Troisième et quatrième réserves : Mucahid Ceylan et Denis Pousset

Cartes jaunes : Olympic : Adnan Kalincik (46 è), Jordan Henri (60 è), Issa Gorry (67 è) et Danilo Sarkic (73 è) // Hamoir : Ali Yilmaz (40 è), Alaimo Giovanni (80 è) et Jérôme Lahaque (87 è)

Le fil du match : buts, occasions et faits marquants

3 è : long coup franc de Lucas Giorlando vers Issa Gorry, isolé au rectangle à gauche, son tir aérien croisé survole la latte et la lucarne de Hamoir, d’aucuns l’ont vue dans le but

5 è : tir de Arnaud Lakaye, bien bloqué par Tanguy Moriconi

8 è : centre dangereux de Jordan Henri vers Yoroma Jatta au petit rectangle, François Timmermans coupe la trajectoire et effectue le sauvetage nécessaire en envoyant en corner

10 è : tir de Jonathan La Rocca vers notre lucarne droite, Tanguy Moriconi dévie du bout de la main gauche et ça touche alors notre piquet

14 è : coup franc donné direct par Lucas Giorlando vers la lucarne gauche, ca passe peu au-dessus de la latte

24 è : mini cafouillage devant notre petit rectangle, c’est dégagé finalement

29 è : Jordan Henri part en duel devant Joseph Biersard, gardien de Hamoir, la frappe de Jordan entre les jambes du portier est déviée par lui

31 è : Yoroma Jatta est bien lancé sur l’aile droite, mais il se mêle les appuis après avoir pénétré dans le rectangle de Hamoir

36 è : 0 – 1 mauvais dégagement de notre défense et Levent Saglam en profite en exploitant l’angle de tir qui lui est offert, tir croisé placé dans la gauche de notre but

41 è : long coup franc des 35 mètres donné par Kévin Vanhorick, le gardien repousse et personne n’a suivi

Score à la mi-temps : 0 – 1

57 è : 1 – 1 Nicolas Méo prolonge de la tête dans le milieu du but, une prolongation de la tête de Kévin Vanhorick, sur une remise en touche à gauche de Sami Buyuktopac (ceci, après avoir vu les images et surtout le commentaire de Télésambre – brouillard)

59 è : 1 – 2 Levent Saglam est au rectangle pour réceptionner un centre en retrait de la gauche et placer dans l’angle gauche; l’égalisation des Dogues n’a résisté que deux minutes (!)

Le brouillard a pris possession de tout le terrain, de la tribune on n’y voit plus, impossible de distinguer le ballon ou de lire le numéro des joueurs

63 è : longue rentrée en touche de Danilo Sarkic, déviation tête arrière de Yoroma Jatta et tir croisé en foulée de Sanounou Sidibé, mais c’est trop croisé

65 è : duel entre Tanguy Moriconi qui sort bien face à Steve Dessart, Tanguy s’empare du cuir en deux temps après un duel suivi à ras de terre

70 è : Yoroma Jatta est lancé à droite, il centre … dans le brouillard … pour Jordan Henri au rectangle, qui semble devancer le gardien dans sa sortie, mais la reprise est arrêtée devant la ligne par un défenseur. Nous écrivons ceci sans certitude, car soyons clair (!), on n’y voit plus RIEN

74 è : 1 – 3 faute (??) de Danilo Sarkic sur la gauche de notre rectangle et Steve Dessart transforme le péno. Le match devrait être arrêté depuis 15 minutes, mais Monsieur Chaspierre voit les choses différemment depuis le terrain, alors que les supporters et les journalistes ne perçoivent plus le jeu depuis les tribunes

Le dernier quart d’heure est stérile avec une impossibilité pratique de noter les phases, le brouillard ne permet plus de voir les joueurs et le ballon

Score final : 1 – 3

Victoire sans discussion pour les ‘Rats’ de Hamoir, ils ont su mettre le pied, défendre en nombre et accélérer sur contre-attaque, pendant que les Dogues ont multiplié les passes latérales et les approximations, en manquant leurs deux, trois occasions de scorer.

Une nette remise en question est nécessaire, à bref délai.

Prochain match à domicile : Olympic – Solières (premier match du second tour)

Stade de la Neuville

Samedi 9 décembre 2017, coup d’envoi à 20 heures

IMGP1984 IMGP1987 IMGP1986 IMGP1998