CIMG0186

Sprimont 0 – 2 Olympic : le résumé

Victoire des Dogues ce samedi soir, sur le score de 0 – 2, acquise dès la 20 ème minute, 0 – 1 13 ème Sanounou Sidibé et 0 – 2 20 ème Eric Indenge. Une prestation sérieuse et appliquée de tout notre groupe, avec une tournante de notre effectif et du temps de jeu donné à plusieurs jeunes éléments méritants : Stefano Maricosu, Nicolas Deppe et Yassine Boumediane.

Les carriers de Sprimont jouaient leur dernière carte pour tenter d’accrocher une place de barragiste. Ils se sont cependant heurtés à une déferlante de l’Olympic dans la première demi-heure avec force de pénétration et de conclusion de Sanounou Sidibé (buteur 1), Eric Indenge (buteur 2), Yoroma Jatta et Brian Mangunza.

Nos trois suspendus du jour ont été très bien suppléés : Quantin Durieux, Malory Roman et Alfuhsein Diakhaby. Le brassard de capitaine du jour est allé à notre guerrier, demi-défensif, Adnan Kalincik. Issa Gorry, Sami Buyuktopac, Mahere Haddad et Jordan Henri ont été laissés au repos, alors que Modeste Gnakpa et Kévin Vanhorick (présent) sont toujours aux soins.

L’Olympic a aligné : Stefano Maricosu (G), Misbaou Barry, Danilo Sarkic, Georgios Kaminiaris, Alessio Palmeri (70 è Nicolas Méo), Lucas Giorlando, Adnan Kalincik (C), Eric Indenge, Brian Mangunza, Yoroma Jatta (77 è Nicolas Deppe) et Sanounou Sidibé (77 è Yassine Boumediane) – Quatrième réserve : Tanguy Moriconi

Sprimont-Comblain Sport a aligné : Dorian Flagothier (G), Nicolas Lapierre, Axel Vinaimont, Gilles Pezzin, Amaury Fransolet, Zouhair Brounou (77 è Mathieu Porcaro), Steve Otte (56 è John Tilkin), Thibaut Monmart, Serme Allassane (62 è Moïse Mavula), Jeffrey Rentmeister (C) et Edouard Matafadi – Quatrième réserve : Julien Mbazoa

Cartes (jaune ou rouge) : néant

Le fil du match (faits, occasions et buts)

13 è : 0 – 1 bon ballon centré vers la gauche du rectangle de Sprimont où la reprise croisée en un temps de Sidibé Sanounou file directement dans le petit filet droit du but

20 è : 0 – 2 débordement et centre de la droite du rectangle par Yoroma Jatta, première reprise de Sanounou Sidibé sur le gardien qui repousse d’un réflexe, Eric Indenge a bien suivi également et il pousse méritoirement au fond

33 è : coup franc dans l’axe pour Sprimont, donné par Amaury Fransolet, ça file deux mètres à droite

43 è : centre de Brian Mangunza pour Yoroma Jatta dont la reprise du plat du pied passe au-dessus de la latte de Sprimont, dommage !

Score à la mi-temps : 0 – 2 ce n’est cependant pas un match amical, car les duels dans le milieu sont serrés, l’Olympic fait fort bien circuler le ballon

46 è : corner donné par Lucas Giorlando pour une reprise de la tête de Danilo Sarkic, captée par le jeune gardien Dorian Flagothier

63 è : bon tacle défensif de Misbaou Barry devant la percée en puissance dans notre rectangle de Edouard Matafadi

65 è : beau travail sur le flanc gauche de Georgios Kaminiaris avec un double ‘une – deux’, Georgios se présente au rectangle à gauche et son envoi puissant siffle un mètre au-dessus de la latte de Sprimont

70 è : montée de Nicolas Méo pour Alessio Palmeri, très applaudi à sa sortie

77 è : montée de Nicolas Deppe et de Yassine Boumediane (espoir ROCC – 18 ans, le 4 mai prochain) pour Yoroma Jatta et Sanounou Sidibé

81 è : gros tir à distance de Eric Indenge, ca file au-dessus. Saluons la bonne prestation de Eric, au four et au moulin dans l’axe, pour récupérer, distribuer et pénétrer le rectangle de Sprimont

84 è : belle percée de Yassine Boumediane (espoir ROCC) sur le flanc gauche, arrivé au rectangle il choisit de ne pas armer, mais de la jouer collectif en centrant, ca se neutralise, Sprimont se dégage. Il y avait la place pour un tir croisé.

90 è : score final 0 – 2

A noter, aucune carte et la prestation impeccable du trio arbitral emmené par Monsieur Kévin Sanglier

Un match sérieux et appliqué des Dogues, avec de la combativité à tous les étages et beaucoup de cohésion d’un groupe soudé et enthousiaste

Prochain match à domicile : Olympic – RUW Ciney

Stade de la Neuville

Dimanche 22 avril 2018 – coup d’envoi à 15 heures

(si le match devait être officiellement avancé au samedi soir 20 h, nous publierons de suite)

Allez les Dogues ! Vive l’Olympic !