CIMG0546

Communiqué R. O. C. C.

Depuis un certain temps (qui dure depuis quelques années…) , certains énergumènes (on ne peut les définir autrement) de notre bon et loyal R.O.C.C. ont pris la très fâcheuse et regrettable habitude de se manifester, quand leur équipe favorite ne produit pas le jeu et surtout le résultat escomptés, par des paroles, des gestes et des attitudes indignes, honteuses et inacceptables.

Ce fut encore le cas le 15 septembre dernier lors de la venue de Meux, qui a fait l’objet d’un rapport du referee et de l’examinateur.

Invité par l’A.C.F.F. à représenter l’Olympic, afin de défendre…l’indéfendable (!) je vous livre la sanction prononcée par le Comité répressif :

500 € D’AMENDE + UN MATCH, AVEC SURSIS, A JOUER A HUIS CLOS + UN RAPPORT TRANSMIS A LA COMMISSION DE SECURITE DE L’URBSFA

Les éléments à charge sont les suivants : paroles grossières, (je n’oserais les prononcer), racistes voire homophobes et j’en passe, à l’égard d’un assistant arbitre, belge mais d’origine magrébine.

De surcroit, à la rentrée aux vestiaires, les trois arbitres ont reçu des crachats au visage.

A ceux qui doutent de tels agissements, ce fut encore le cas dans un passé récent…

Alors nous disons STOP, STOP et encore STOP. La mauvaise humeur, due à des résultats qui ne sont pas ceux souhaités par l’ensemble des sympathisants, ne peut déteindre de cette manière sur le club. Nous ne pouvons plus accepter que quelques olibrius (anonymes bien évidemment) ternissent à ce point l’image de marque, de notre club mais aussi celle d’une ville et d’une région. Les bornes sont dépassées largement.

Il est plus que temps de se ressaissir et nous espérons que les fauteurs de trouble qui liront cet article auront à cœur de faire leur mea culpa et se promettre que cela n’arrivera plus. Au moins, dans ce cas, ce sera la toute grande première victoire de l’Olympic .

Nous comptons sur eux et nous comptons sur vous tous pour y arriver.

(s) Charles Beugnies, Correspondant Qualifié du R.O.C.C.