Présidents et Echevins des sports à l’Olympic.

Patrick Remy, Président de Châtelet-Farciennes et Adem Sahin, Président de l’Olympic ont invité ce lundi après-midi à la Neuville les échevins des sports Karim Chaibai( Charleroi-PS ) , Ozcan Nizam( Farciennes-PS ) et Alpaslan Beklevic( Châtelet-PS ). Michael Gaone , futur président de l’Ecole des Jeunes, Akif Arikan et Raphael Remy ont assisté également à la réunion.

Karim Chaibai a tout d’abord insisté pour que les sites de Charleroi soient régulièrement occupés par les nombreux jeunes carolos, qu’ils soient en élite ou en en catégories régionales. A Charleroi, la réflexion porte aussi sur le stade de Marchienne, l’échevin Karim Chaibai souhaite une exploitation plus large du site , avec d’autres sports ( athlétisme ) , mais cela implique un investissement dans le stade. Le lieu est idéal pour l’entraînement de l’équipe première et devrait être conservé.

Aspaslan Beklevic ( Châtelet-PS ) a demandé des précisions sur l’avenir des terrains de la Sablière. Patrick Remy a confirmé que les jeunes du futur club seront toujours sur le site. L’objectif plus large est , toujours selon Patrick Remy, que les footballeurs habitant Châtelet soient présents à Châtelet . Inutile d’avoir des déplacements trop longs pour les parents des catégories de 5 à 10 ans, complète l’actuel Président de Châtelet-Farciennes.

Alpaslan Beklevic, échevin des sports ( Châtelet-PS ) et Michael Gaone

Le nom du futur club est important aussi pour la Ville de Châtelet , précise Aspaslan Beklevic. Ce dernier souhaite que le nom soit bien lisible, avant ou après Farciennes. A ce sujet, tous les voyants sont au vert (humour) au sein de la direction sportive. L’ écusson du club sera conservé mais le nom peut évoluer, a complété Adem Sahin.

Raphael Remy et Ozcan Nizam, échevin des sports ( Farciennes-PS )

A Farciennes, le nouvel échevin des sports Ozcan Nizam souhaite conserver le “foot” pour tous. Ozcan Nizam annonce que Farciennes prendra en charge quelques aménagements ( vestiaires, douches ) pour les jeunes soient davantage satisfaits lors de la pratique de leur sport.

Patrick Remy

La ville de Châtelet se prononcera en fin de semaine quant à la suite de la collaboration.

Charleroi, mettant à disposition 6 terrains, et Farciennes valident les grandes lignes du projet, même si les états-majors politiques de ces deux entités aborderont en collège le sujet de la fusion entre les deux clubs de la région.