Séparation à l’amiable entre Patrick Dimbala (T2) et les Dogues

Patrick Dimbala et le Président Adem Sahin ont pris le temps de la refléxion après l’échec cuisant ce samedi face à l’UR La Louvière-Centre (défaite 6-0) . En fin d’après-midi, les deux hommes se sont rencontrés et ont décidé de ne pas poursuivre leur collaboration et ce, pour provoquer une réaction positive au sein du groupe.

L’entraîneur adjoint avait en charge le coaching des rencontres depuis le début du mois de décembre 2018 lors la suspension de Soner Yurdakul (T1). Les deux hommes assuraient toujours les entraînements en commun mais le bilan ( une victoire, deux partages et sept défaites depuis le début du mois de décembre) posait de plus en plus question.

En février, le président Adem Sahin fondait encore des espoirs pour la troisième tranche avec le retour ( attendu) à leur meilleur niveau de joueurs tels Virgone, Deville, Seoudi et Some. Patrick Dimbala également espérait pouvoir imposer son 3-5-2 avec le retour de ces éléments…mais la réalité est tout autre.

Patrick Dimbala, en gentlemen, “souhaite le maintien des Dogues”.

Dans les prochaines heures, le président de l’Olympic analysera des pistes internes pour assurer la fin de saison. L’objectif étant de préparer la venue de Solières ce samedi.

Le Club Olympic de Charleroi remercie Patrick Dimbala pour son engagement et sa correction dans ces moments difficiles. Adem Sahin souhaite le meilleur dans sa carrière d’entraîneur à Patrick Dimbala.