Durbuy 2 – 0 Olympic : le résumé

L’Olympic s’incline sur le score de 2 – 0 à la rue Basse Commène à Barvaux-sur-Ourthe. Face à une équipe de Durbuy bien organisée et vive en reconversion et contre-attaque, notre équipe a semblé manquer d’influx, pour réussir à accélérer le jeu et mettre en danger le portier des visités, notamment via les ailes. Les efforts consentis et l’énergie mentale déployée par nos joueurs contre Roulers en Coupe se sont marqués. Victoire incontestable de Durbuy et réaction indispensable des Dogues, attendue dès ce dimanche 2 septembre avec la réception de la RAAL.

L’Olympic a évolué en l’absence de plusieurs titulaires, Quantin Durieux, Lilan Bochet, Georgios Kaminiaris, Alessio Virgone, tous aux soins actuellement et la transition défense / attaque a fait défaut ce mercredi soir, sans pouvoir non plus réellement déborder par les ailes.

La défense de Durbuy s’est sans cesse regroupée et nos tentatives de percer dans l’axe ont été vaines, alors qu’en bons ardennais, les centraux de Durbuy n’hésitaient pas à dégager loin et vite, générant autant de contre-attaques.

La bonne volonté de nos joueurs était présente, mais sans doute la dépense consentie contre le SK Roulers, trois jours plus tôt, n’était pas effacée.

Avec le soutien des nombreux supporters Dogues présents à Durbuy, certes un peu déçus mais compréhensifs, nous allons remettre le métier sur la table, dès ce dimanche 2 septembre avec la réception de la RAAL, à la Neuville, coup d’envoi à 15 heures.

L’Olympic a aligné : Corentin Moriconi (G), Alessio Palmeri, Zainoul Haidara, Alfuhsein Diakhaby, Raphaël Devillé, Adnan Kalincik (Cap), Mickaël Séoudi, Issa Gorry, Ibrahim Somé, Thierry Nendaka (55 è Tian Luvuezo) et Jordan Henri – Trois autres réserves : Nicolas Méo, Lucas Giorlando et Désiré Ngiamba

L’Entente Durbuy a aligné : Fabrice Genchi (G, Cap), Jonathan Bosman, Roland Tietcheu, Alexandre Vanderlin, Alexandre Bury, Jean Désiré Tibor (61 è Arnaud Biatour), Adrien François, Jérôme Jadot, Youssef Guilmi (81 è Audry Diansangu), Grace Dongala et Pierre-Alain Laloux – Deux autres réserves : Léandro Bailly et Jean Mathieu

Cartes jaunes : Olympic : Alessio Palmeri (34 è) // Durbuy : Youssef Guilmi (10 è) et Bury Alexandre (71 è)

Le fil du match : occasions, buts et faits marquants

10 è : simulation dans notre rectangle et carte jaune pour le véloce ailier Youssef Guilmi qui s’effondre sur un tacle de Alessio Palmeri qui touche bien le ballon. Monsieur Alexis, bien placé à moins de cinq mètres de la phase, prend la juste décision

17 è : coup franc obtenu par Issa Gorry à la gauche du rectangle, donné par Jordan Henri, mais pas de reprise cadrée

21 è : arrêt de Corentin Moriconi qui sort du coin droit une tête piquée de Youssef Guilmi, qui a reçu un centre venu de la droite au second poteau

30 è : Jordan Henri est à l’affût dans le rectangle de Durbuy et il subtilise le ballon aux centraux. Cette perte de balle file vers le but tout proche, mais Fabrice Genchi plonge rapidement en arrière et sauve sur sa ligne ! Dommage ! Occasion un peu gag !

33 è : long coup franc donné de la droite par Alessio Palmeri, ca part en aérien vers nos grands formats qui sont montés, mais mis en corner par un défenseur qui dévie de la tête

34 è : jaune Alessio Palmeri, coup d’épaule assez fort contre son vif opposant Youssef Guilmi

35 è : attention danger, reprise de Pierre-Alain Laloux au second poteau, ca file au-dessus de notre cage

39 è : 1 – 0 percée de Jean Désiré Tibor sur notre flanc gauche, centre au second poteau et reprise dans notre plafond de Jérôme Jadot (ex-Ciney)

41 è : nouveau débordement de Youssef Guilmi et centre en retrait, bien bloqué et dégagé par Alfuhsein Diakhaby

Score à la mi-temps 1 – 0, les débats sont pratiquement équilibrés, mais absence de réelles occasions pour les Dogues

47 è : bel arrêt, déviation en corner de Corentin Moriconi sur un long tir croisé venu du flanc gauche

48 è : 2 – 0 le corner est donné au premier poteau où Pierre-Alain Laloux vient de la seconde ligne, couper la trajectoire et placer une tête gagnante au premier poteau

53 è : centre de Jordan Henri et tir de Ibrahim Somé directement sur le gardien Fabrice Genchi

55 è : montée de Tian Luvuezo pour Thierry Nendaka

57 è : centre dans le paquet et tête de Tian Luvuezo pour Fabrice Genchi qui capte aisément

66 è : coup franc donné de la droite et reprise de Tian Luvuezo au-dessus

L’Olympic pousse et la totalité du jeu a lieu dorénavant dans la moitié de terrain de Durbuy, sauf les contre-attaques où Corentin Moriconi sort chaque fois bien en anticipant

70 è : long changement d’aile de Raphaël Devillé pour Jordan Henri, qui adresse une reprise de volée en un temps, ça passe à droite de la cage

71 è : petit tir de la droite pour Durbuy, Corentin Moriconi se couche bien

81 è : sortie sur crampes de Youssef Guilmi, qui a beaucoup donné en première mi-temps, avec de nombreuses courses très rapides

84 è : Durbuy part en contre-attaque mais hors jeu sifflé sur Audry Diansangu, juste monté

88 è : l’Olympic ne procède plus que par des longs ballons, Zainoul Haïdara est monté en attaque, mais les centraux de Durbuy dégagent à chaque fois, loin devant

89 è : tir cadré de Audry Dianzangu depuis son flanc gauche, bien capté par Corentin Moriconi

90 è : coup de sifflet final immédiat 2 – 0

Les Dogues se réunissent en cercle pour de suite envisager la remise en question, avant d’aller saluer leurs supporters et le kop.

Prochain match : dès ce dimanche 2 septembre Olympic – RAAL Stade de la Neuville, coup d’envoi à 15 heures