L’adversaire du jour : RFC Banneux-Sprimont

Sprimont, l’équipe que les Dogues affrontent au troisième tour de la Croky Cup, évolue en D3 amateur mais a pour la saison à venir de sérieuses ambitions. En effet, l’objectif annoncé du groupe entrainé par l’ancien Dogue Hervé Houlmont est de figurer dans le top 3 avec l’espoir même, si c’est possible, de se frayer un passage vers la division 2 amateur.

De l’avis même des observateurs, il semble que le club s’est donné les moyens de jouer les premiers rôles dans sa série. Mais c’est sans doute au niveau de l’équipe dirigeante que le club a connu la plus grande évolution avec l’arrivée de Paul Tintin, celui qui fut l’homme fort de Durbuy jusqu’il y a quelques mois. Avec lui, plusieurs joueurs durbuysiens ont rejoint Sprimont. Ce qui a eu le double effet de remanier fortement l’effectif du club liégeois et de lui donner une tonalité durbuysienne.

Depuis la reprise, l’équipe semble progressivement se mettre en place. Mais, de l’aveu de son entraineur, il y a peu, l’effectif doit encore « former un groupe ». Son parcours aux premier et deuxième tours de la Croky témoigne de confrontations face à Saint-Hubert (provinciale 1) et à St-Jozef Rijkevorse (provinciale 3), dont Sprimont est sorti assez facilement victorieux.

Parmi les joueurs à tenir à l’œil, citons notamment Moussa Diallo, passé ces dernières années par Eupen et le RWDM.