L’Olympic sanctionne le comportement d’un individu dans les gradins à la fin de rencontre contre le Patro Eisden MM

Ce samedi 7 mars 2020, la Direction de l’Olympic était profondément choquée suite au comportement déplacé d’une personne dans les gradins lors de la rencontre face au Patro Eisden Maasmechelen. L’individu n’a cessé de crier des propos racistes et offusquants à l’attaquant adverse Freddy Mombongo. Cette personne étant isolée et reconnaissable, une échauffourée a finalement éclaté en fin de rencontre dans les tribunes avec le joueur concerné obligeant les stewards à intervenir.

Ce lundi, deux actions sont menées contre cet individu, nous confirme le Responsable sécurité de la Neuville Eric Meurant. Tout d’abord du côté de la police: elle applique la Loi Football et a verbalisé l’auteur des propos en accord avec la Circulaire OOP 40 (propos et slogans blessants, racistes et discriminatoires scandés à l’occasion des matches de football).

Deuxièmement, en milieu de semaine, l’individu, sera convoqué par le Service sécurité du stade afin d’être auditionné. Plusieurs témoignages confirment l’attitude déplacée de cette personne, des stewards, eux, ont noté le refus de cet homme de répondre aux injonctions et de quitter les lieux. Une exclusion de stade pour longue durée pourrait être signifiée.

Notons enfin que l’homme est un récidiviste en la matière (déjà verbalisé pour des faits similaires).

Le club Olympic Charleroi Farciennes présente ses excuses à Freddy Mombongo ainsi qu’au Patro Eisden MM.

Pour rappel, notre volonté est de bannir des stades toute forme de racisme.

La Direction de l’OCCF .