Olympic 2 – 1 Waterloo : le résumé

Alors que l’on se dirigeait vers un nul 1 – 1, Abidou Mokabila donne la victoire aux Dogues à la 94 ème sur un tir croisé imparable.

Le score final 2 – 1 est donc arraché dans les prolongations, ce qui peut apparaître cruel pour les waterlootois, auteur d’une bonne opposition.

Les occasions Olympiennes se sont succédées, mais c’est le Racing Waterloo qui a pourtant ouvert le score sur contre-attaque de Diogo à la 65 ème.

Yoroma Jatta rétablit l’égalité rapidement sur un superbe coup franc enroulé à la 69 ème

La bagarre fera rage ensuite, chacune des deux équipes tentant de planter une seconde rose – avec succès pour l’Olympic à la 94 ème

Signalons que l’état du terrain – pour les deux équipes- n’a pas facilité le jeu.

Composition pour l’Olympic : Tanguy Moriconi, Jan Lella, Misbaou Barry (59 è Roman Malory), Quantin Durieux, Sami Buyuktopac, Adnan Kalincik, Gilles Lesage, Lucas Giorlando (70 è Lokman Atasever), El Medhi Khaïda, Nicolas Méo (78 è Abidou Mokabila) et Yoroma Jatta

Réserves : Roman Malory, Lokman Atasever, Abidou Mokabila et Dimitri Leurquin

Cartes jaunes :

— Olympic : Kalincik (20 è)

— Waterloo : Yrnard (27è), Ngoma (53 è) + 2 jaunes à préciser après le coup de sifflet final sur rouspétances

Les principales occasions

14 è : centre de Gilles Lesage pour la poitrine de Yoroma Jatta qui permet un tir cadré de Lucas Giorlando, capté dans l’angle

23 è : reprise de volée boulet de Gilles Lesage, ca passe à gauche

32 è : arrêt sur la ligne d’une reprise de tête de Medhi Khaïda, sur coup franc de Gilles Lesage

Mi-temps : 0 – 0

46 è : plongeon nécessaire de Tanguy Moriconi qui dévie en corner

47 è : tir cadré vers le plafond pour l’Olympic dévié en claquette corner par le jeune gardien de Waterloo

51 è : centre de Nicolas Méo et déviation in extremis en corner devant notre attaquant

59 è : Misbaou Barry OUT / Roman Malory IN

60 è : latte pour Waterloo sur coup franc du pied gauche de Diogo

62 è : Yoroma Jatta en duel, son tir passe juste à gauche

65 è : 0 – 1 contre-attaque de Waterloo et Diogo parvient à fixer Tanguy Moriconi et à glisser

67 è : Kanyinda OUT / Maistriaux IN

69 è : 1 – 1 superbe coup franc enroulé du pied droit de Yoroma Jatta, ca contourne le mur et passe le long du poteau droit

70 è : Lucas Giorlando OUT / Lokman Atasever IN

74 è : De Cremer OUT / Juniku IN

78 è : Nicolas Méo OUT / Abidou Mokabila IN

80 è : coup franc dangereux de Sami Buyuktopac, reprise contrée

84 è : centre de Diogo et Eliot Juniku place à côté, à droite du but de l’Olympic

85 è : Gilles Lesage seul à gauche du rectangle, tir dévié en corner

88 è : centre de Roman Malory et reprise boulet de Lokman Atasever juste à gauche

89 è : l’Olympic pousse encore et encore, Yoroma Jatta seul à gauche du rectangle, son tir croisé frôle le poteau droit

94 è : 2 – 1 Abidou Mokabila passe à gauche du rectangle et adresse un tir croisé imparable, placé dans l’angle droit

Le temps des arrêts de jeu a été contesté, alors que le but tombe à la 93 ème et 40 secondes, mais signalons cependant qu’il y a bien eu cinq changements et un joueur de Waterloo victime de crampes, ainsi que … quelques gains de temps.

Le mérite de l’Olympic aura été d’y croire jusqu’au bout et de continuer à porter le danger jusqu’à la fin, alors que Waterloo visait sans doute davantage le nul, espérant le coup de sifflet final.

 

Prochain match : RWDM – Olympic – Samedi 13 février 2016 à 19 heures

Adresse du stade : Stade Edmond Machtens – Rue Charles Malis 61, 1080 Molenbeek-Saint-Jean

Un car des supporters partira à 17 h 15 du Stade de la Neuville (parking Janson)

Réservations obligatoires : Michel Baronville 0477 38 37 26 – Prix 10 eur