Olympic 2 – 5 Lokeren : le résumé

Les supporters des Dogues félicitent tous nos joueurs à l’issue de la rencontre, malgré le score un peu sévère dans les chiffres : voilà une image qui reflète bien l’engagement total de notre équipe contre la D 1 A du K SC Lokeren, en 1/16 de finale de la Coupe de Belgique, ce mercredi soir, 26 septembre 2018, au Stade de la Neuville. Tous ont dit : Bravo les gars ! Vous n’avez rien laché ! Revenons sur la belle prestation des Dogues, même si au niveau du rythme de jeu et de la vitesse de circulation, il n’y a pas vraiment eu photo avec les pros de Lokeren.

L’Olympic sera rapidement mené sur coup franc enroulé du pied gauche de Ari Skulason à la 4 ème (0 – 1), suivi d’un raid meurtrier de Steve De Ridder (0 – 2  25 è) et un péno placé dans le milieu par Francisco Cevallos (0 – 3 28 è).

Mais les Dogues ne vont pas abdiquer et inscrire un but avant la mi-temps par Ibrahim Somé qui intercepte devant Davino Verhulst, sur une passe – pressing de Mickaël Séoudi devant Ari Skulason, Ibrahim conclut de l’angle droit dans le but vide, après avoir éliminé le gardien qui se blesse (1 – 3 43 è)

Les Dogues remontent avec de belles intentions et placent un pressing libéré sur Lokeren, mais cela amène une contre-attaque du très rapide Steve De Ridder sur le flanc droit, son centre tendu est placé au fond par Anton Saroka (1 – 4 49 è)

C’est sans compter sur la fougue et l’optimisme de Alessio Virgone qui réalise un petit slalom superbe dans le rectangle de Lokeren et ballon placé du pied gauche dans l’angle droit du but de Ortwin De Wolf, monté à la mi-temps (2 – 4 63 è). Le ballon est venu d’une passe de Ibrahim Somé qui a temporisé à la gauche du rectangle pour servir l’appel de balle de Alessio.

L’arbitrage va alors être determinant avec une faute de bras d’un défenseur de Lokeren non sifflée et non sanctionnée d’un péno à la 80 ème. Alors que … sur la contre-attaque qui suit, Monsieur Boterberg accorde assez généreusement un péno à Lokeren estimant que Jordan Tonnet a touché Anton Saroka à l’entrée du rectangle : le référé fait d’abord signe qu’il n’y a rien, mais il se ravise visiblement sur opinion contraire du juge de ligne, transmise via l’oreillette. Cela donne 2 – 5, mais aurait pu être 3 – 4 !

A la 88 ème, une reprise de la tête de Ibrahim Somé frappe directement la base du poteau droit de la cage de Lokeren. Dommage !

A la 90 ème, sans une seule seconde d’arrêt de jeu, le coup de sifflet final retentit.

Ce fut de même à la 45 ème, alors que le gardien de Lokeren, touché à la 43 ème lors de l’interception de Ibrahim Somé est resté deux minutes au sol et … et on n’a pas rejoué ces deux minutes de soins juste à la suite !

L’Olympic a aligné : Jordan Tonnet (G), Issa Gorry, Ibrahim Somé, Jordan Henri, Quantin Durieux (Cap), Georgios Kaminiaris, Lucas Giorlando (63 è Lilian Bochet), Alessio Virgone (72 è Yassine Boumediane), Alessio Palmeri, Mickaël Séoudi et Alfuhsein Diakhaby (82 è Raphael Devillé) – Quatre autres réservistes (match pro) : Corentin Moriconi (G), Angel Bruyère, Nicolas Méo, Tian Luvuezo

Le SC Lokeren a aligné : Davino Verhulst (G) (46 è Ortwin De Wolf), Olivier Deschacht, Ari Frey Suklason, Killian Overmeire (Cap) (Medhi Terki 76 è), Francisco Cevallos, Omri Ben Harush, Guus Hupperts (71 è Mickael Tirpan), Steve De Ridder, Lucas Marecek, Jakov Filipovic et Anton Saroka – Quatre autres réservistes (match pro) : Bambo Diaby Diaby, Yusuf Lawal, Amine Benchaib et Dorde Jovanovic

Cartes jaunes : Olympic : Issa Gorry, Jordan Henri // Lokeren : Olivier Deschacht

Le fil du match : occasions, buts et faits marquants

2 è : Ibrahim Somé tente une frappe aérienne de 50 mètres, en ayant aperçu Davino Verhulst, légèrement avancé, ca passe à gauche du but, les intentions de l’Olympic sont là !

3 è : premier bon centre du flanc gauche de Alessio Virgone qui s’est infiltré le long de la ligne de fond, Davino Verhulst capte en anticipant

5 è : 0 – 1 faute dans l’axe de Georgios Kaminiaris, coup franc à 20 mètres pour Lokeren, donné par le pied gauche enroulé de Ari Skulason dans le coin gauche à mi-hauteur, Jordan Tonnet a touché, mais la force de l’envoi est là et c’est but d’entrée

11 è : premier corner gagné pour les Dogues par Mickaël Séoudi, donné par Lucas Giorlando, tête arrière croisée de Alfuhsein Diakhaby au premier poteau, ca file au-dessus

18 è : bon ballon de Mickaël Séoudi qui trouve Ibrahim Somé sur la gauche du rectangle, son tir croisé (un peu trop) passe à droite de la cage

25 è : 0 – 2 perte de balle en défense et Steve De Ridder fonce à droite vers notre rectangle, son tir puissant sur la droite ne peut être touché par Jordan Tonnet, bien resté sur ses appuis pourtant

28 è : 0 – 3 faute légère de Issa Gorry (jaune) à la droite de notre rectangle sur le très remuant Steve De Ridder, Francisco Cevallos transforme en plaçant en force plein milieu, Jordan Tonnet a choisi de plonger à droite

35 è : reprise de la tête de Olivier Deschacht sur corner délivré par Francisco Cevallos, ca file loin au-dessus

40 è : long ballon de Mickaël Séoudi donné en profondeur vers Alessio Virgone au rectangle, il manque une pointure à Alessio pour pouvoir contrôler et tirer. Dommage !

43 è : nouvelle tête au-dessus de Olivier Deschacht sur corner délivré par Anton Saroka

44 è : 1 – 3 but opportuniste de Ibrahim Somé qui intercepte le ballon devant Davino Verhulst, sur une passe de Mickaël Séoudi qui mystifie Ari Skulason, Ibrahim conclut de l’angle droit dans le but vide, malgré le retour d’un dernier défenseur

45 è : pas d’arrêt de jeu ! la mi-temps est sifflée directement.

Score à la mi-temps : 1 – 3

46 è : coup franc donné par Lucas Giorlando du flanc droit après une faute sur Jordan Henri, c’est dégagé

49 è : bon centre de la droite de Jordan Henri, le gardien remplaçant Ortwin De Wolf anticipe devant Ibrahim Somé

50 è : 1 – 4 contre-attaque très rapide de Steve De Ridder sur la droite, centre tendu et reprise en foulée de Anton Saroka

51 è : belle infiltration, slalom de Mickaël Séoudi sur la gauche du rectangle de Lokeren, son tir puissant et cadré est boxé des deux poings par le gardien !

63 è : 2 – 4 petit slalom malicieux de Alessio Virgone sur la gauche du rectangle, sur une passe de Ibrahim Somé, Alessio place du pied gauche dans l’angle droit du but. Magnifique ! Limpide ! Bravo à Alessio pour sa belle énergie, tout sourire permanent !

74 è : l’Olympic n’a pas dit son dernier mot, infiltration de Jordan Henri à droite et tir puissant au premier poteau que le gardien est obligé de dévier en corner

78 è : bon centre de Jordan Henri de la droite et nécessaire déviation de la tête en corner de Mickaël Tirpan, juste monté au jeu

79 è : grosse faute de bras d’un défenseur de Lokeren dans le rectangle, pas de péno accordé ! Les supporters ne sont pas contents

80 è : 2 – 5 sur la contre-attaque qui suit duel entre Anton Saroka et Quantin Durieux qui s’opposent, Jordan Tonnet vient à la rencontre à la limite du rectangle et Saroka tombe, apparemment basculé. L’arbitre fait d’abord signe qu’il n’y a rien, mais il se ravise sous l’impact de son oreillette, le juge de ligne voit les choses différemment, C’est péno, placé en contre-pied dans l’angle gauche par Ari Freyr Skulason

88 è : corner donné rapidement et centre de Georgios Kaminiaris vers la tête de Ibrahim Somé dont la reprise tape la base du poteau droit de la cage de Lokeren. Dommage !

89 è : arrêt réflexe de Jordan Tonnet sur un tir fusée de la droite

90 è : coup de sifflet final immédiat, sans aucun arrêt de jeu – score final 2 – 5

Bravo à nos joueurs qui n’ont en rien démérité et sortent avec les honneurs et la tête haute de ce 1/16 de finale de Coupe de Belgique, après un beau parcours dont l’élimination de Roulers en 32 ème

Prochain match : dès ce dimanche 30 septembre à 15 heures, à domicile, Stade de la Neuville

L’Olympic reçoit la RUW Ciney