Royal Knokke FC : un premier adversaire solide

Pour certains, l’équipe de Knokke, que l’Olympic affronte ce dimanche en ouverture du championnat, est d’ores et déjà un candidat au titre. Pour d’autres, un tout petit peu moins enthousiastes, elle est promise à une saison tranquille dans le haut du tableau après un retour en division 1 amateurs validé fin de saison dernière. De part et d’autre, on s’accorde toutefois pour dire que le club de la Côte présente toutes les caractéristiques d’un adversaire solide et poursuit une ambition qui devrait tôt ou tard le voir émerger.

S’il a cherché à se renforcer durant l’entre-saison, Knokke a sans doute perdu, avec les départs de Koen Persoons et de Tom De Sutter – deux piliers de la Jupiler Pro League – un peu d’expérience. Le club n’en est pas dépouillé pour autant. Il a notamment réussi à attirer le défenseur Gert-Jan Martens (32 ans) passé au cours de la dernière décennie par Waasland-Beveren, Ostende, l’Antwerp, l’Union ou plus récemment encore le RWDM et dont le profil semble pouvoir parfaitement se fondre dans le style athlétique et sobre de l’arrière-garde côtière.

Au-delà, le club a recruté plusieurs jeunes joueurs promis à un bel avenir. Parmi ceux-ci, notons notamment l’arrivée de Corentin Koçur. L’ancien joueur français de Mouscron était parti à l’été 2017 vers la division 1 luxembourgeoise (Fola Esch) pour s’affirmer. Il y a pris de l’épaisseur et ambitionne désormais de refouler les terrains de Jupiler Pro League après, comme il l’a pronostiqué, une « grande saison » en division 1 amateurs.