RWDM 1 – 1 Olympic : le résumé

Les Dogues reviennent du stade Edmond Machtens avec un bon point face à la pression d’une équipe de Molenbeek au physique renforcé et celle de ses supporters.

C’est l’ambiance de soirées de plus hautes divisions sur place, avec le contingent des 200 Dogues présents confiné dans un espace isolé.

Sur le grand terrain de Molenbeek, on va assister à un chassé croisé avec tantôt une équipe dominatrice, tantôt l’autre, dans la pluie et la froidure.

L’Olympic aura le mérite d’ouvrir le score à la 28 ème sur coup franc tendu de Gilles Lesage et tête de Medhi Khaïda, mais sera rapidement remonté à la 30 ème par un but qui a semblé trop facile, centre de Onwuekelu et déviation de Haidara isolé.

Tournant du match : alors que l’Olympic domine le début de la seconde mi-temps, à la 54 ème une faute lourde est commise sur Mathieu Fiévet, il sera longtemps soigné en touche et finalement évacué sur civière (les nouvelles à suivre).

Ensuite, il y aura de la résistance dans l’air, avec notamment un but annulé pour Molenbeek pour cause de hors jeu sur corner à la 60 ème et une pression constante jusqu’au coup de sifflet final

Le RWDM aura montré à domicile un tout autre visage que lors du premier tour, avec une équipe – on le répète – au physique nettement renforcé.

Composition pour l’Olympic : Tanguy Moriconi, Jan Lella, Misbaou Barry, Quantin Durieux, Sami Buyuktopac, Mathieu Fiévet (blessé 54 è Lucas Giorlando), Gilles Lesage, Medhi Khaïda, Adnan Kalincik (74 è Nicolas Méo), Yoroma Jatta et Tennyson Sonkey (85 è Abidou Mokabila)

Réserves : Nicolas Méo, Lokman Atasever, Abidou Mokabila et Lucas Giorlando

Cartes jaunes :

— Olympic : Lella (58 è) et Kalincik (65è)

— Molenbeek : sous réserve : Onwuekelu (32 è),  ? Nollevaux (52 è), ? Vanderhaegen (54 è), De Pever (88 è) – pas de feuille de match en tribune visiteur

Les principales occasions et faits de match

10 è : Yoroma Jatta adresse un tir de loin, ayant vu le gardien avancé, ca passe à gauche

12 è : tir de Mathieu Fiévet au-dessus du cadre, après une longue transversale de Yoroma Jatta

16 è : tir cadré de Medhi Khaïda, dévié en corner

18 è : Tanguy capte dans les airs un centre venu de la droite

19 è : nouveau tir de Mathieu Fiévet, contré par un défenseur

27 è : 0 – 1 coup franc tendu donné de la gauche par Gilles Lesage et reprise de tête victorieuse de Medhi Khaïda au petit rectangle

30 è : 1 – 1 centre de la gauche de Onwuekelu et reprise déviation de Haidara un peu trop seul au petit rectangle

34 è : tir aérien de Garcia Calvete

41 è : Yoroma Jatta intercepte au grand rectangle et son tir – centre croisé passe à droite du piquet

46 è : tir capté par Tanguy, pas de danger

Score à la mi-temps : 1 – 1

48 è : claquette nécessaire du gardien de Molenbeek sur un second essai de Sami Buyuktopac

50 è : tête de Medhi Khaïda déviée en corner sur coup franc de Sami Buyuktopac

54 è : grosse faute par l’arrière de Vanderhaegen ? (uniquement jauni) sur Mathieu Fiévet qui sortira sur civière après dix minutes de soins en touche

Montée de Lucas Giorlando en place de Mathieu sur le flanc gauche.

Ce sera un coup dur qui va déstabiliser notre organisation.

55 è : bonne percée de Lucas Giorlando au rectangle à gauche, mais le gardien capte

57 è : tir de Vanderhaegen, capté en deux temps par Tanguy

60 è : but annulé pour Molenbeek, pour hors jeu sur une seconde tête après corner

63 è : mouvement collectif de Molenbeek et tir au-dessus

Trois changements pour Molenbeek : 66 è Vanderhaegen OUT // Cissé IN – 74 è : De Pever IN – 76 è Nocente IN

Deux changements pour l’Olympic : 74è : Adnan Kalincik OUT // Nicolas Méo IN et 85 è Tennyson Sonkey OUT // Abidou Mokabila IN

78 è : légère blessure pour Quantin Durieux sur tacle glissé nécessaire dans le rectangle

La pression sera molenbeekoise jusqu’à la 90 ème avec des solos impressionnants de Cissé devant notre rectangle et un dernier coup franc dans l’axe à la 89 ème qui ne donnera rien

91 ème : score final de parité : 1 – 1

L’Olympic a résisté et bien défendu en finale; courant de match, il y a eu des moments de belle combinaison.

Le RWDM a toutefois impressionné par son physique renouvelé

Le présent résumé est sous réserve et sera adapté en fonction des images, vu les conditions assez difficiles sur place (froid, manque de visibilité) et l’absence de feuille de match en tribune visiteur

 

Prochain match : Olympic – Duffel – Stade de la Neuville

Samedi 20 février 2016 à 19 h30′