Waremme 3 – 4 Olympic : le résumé

Victoire des Dogues sur le terrain synthétique des ‘Wawas’ du Stade Waremmien, ce dimanche 24 septembre, en clôture de la cinquième journée de championnat. Après une première mi-temps impériale (0 – 2 et un pénalty manqué) – qui ne fut pas sans rappeler notre première mi-temps en amical à Dender – les Dogues vont faire le break dès la 49 ème (0 – 3), avant de se faire quelques frayeurs pour aboutir à un score final de 3 – 4. Il est vrai qu’entre-temps, quatre ou cinq occasions manquées par l’Olympic auraient du tuer tout suspense.

Nous retiendrons donc la première période, à l’offensive et tournée vers l’avant, avec nombre d’occasions un peu galvaudées, et la victoire qui fait du bien au moral de tous, acquise avec la manière, notre équipe faisant preuve à tous les niveaux d’engagement, de combativité, de solidarité et … de talent !

Photos avec l’aimable permission et nos remerciements à Stéfan Gerbehaye (La Meuse)

Alessio.Palmeri.3 Issa.Gorry Tanguy.Moriconi.2 Adnan.Kalincik.2 - Copie Yoroma.Jatta.3 Issa.Gorry - Copie (2)

L’Olympic a aligné : Tanguy Moriconi (G), Modeste Gnakpa, Quantin Durieux (C), Kévin Van Horick, Adnan Kalincik, Issa Gorry, Alessio Palmeri (85 è Lucas Giorlando), Malory Roman, Sanounou Sidibé (78 è Sami Buyuktopac), Brian Mangunza et Yoroma Jatta (65 è Grégory Christ) – Quatrième réserve : Danilo Sarkic

Le Stade Waremmien a aligné : Kevin Musick (G, C), Jérémy Javaux, Maxime Renson, Romain Bernard, Arnaud Morhet, Kevin Ribeaucourt, Stefano Henrot, Kevin Cossalter, Benoît Masset (46 è Walid Rafiki), Manuel De Castris (46 è Ridwane Bouchibti) et Fabrice Papalino (78 è Andy Olemans) – Quatrième réserve : François Ledure

Cartes jaunes et rouge : Olympic : 54 è Alessio Palmeri, 65 è Yoroma Jatta, 85 è Quantin Durieux // Waremme : 30 è + 90 è ==> rouge Maxime Renson, 33 è Benoît Masset, 53 è Romain Bernard et 88 è Olemans Andy

Le fil du match

1 è : grosse entrée en matière des Dogues avec possession de balle, jeu offensif et combinaisons

3 è : première mini tentative cadrée pour les ‘Wawas’, Tanguy relance de suite les siens vers l’avant

4 è : beau centre de Sanounou Sidibé pour Yoroma Jatta à qui il manque trente centimètres pour pousser au fond de la tête

5 è : coup franc direct donné par Yoroma Jatta, pleine latte ! Cela fait suite à un accrochage à gauche du rectangle entre Papalino et le virevoltant Sidibé

5 è : 0 – 1 Maxime Renson csc – centre de Malory Roman vers Brian Mangunza qui est mal défendu par Maxime Renson qui frappe dans son propre but, sous la pression de Brian

8 è : nouvelle offensive des Dogues avec centre de Sanounou Sidibé pour Brian Mangunza à qui il manque une pointure pour pousser au fond

12 è : talonnade de Brian Mangunza pour Yoroma Jatta dont le tir puissant frappe le petit filet latéral gauche

16 è : 0 – 2 Yoroma Jatta – centre de Alessio Palmeri pour un tir à ras de terre dans la droite du but défendu par Kevin Musick

18 è : bon tir pour Waremme par Maxime Henrot, ca passe près du poteau droit où Tanguy Moriconi veille

27 è : grosse faute sur Brian Mangunza et obtention d’un pénalty tiré à gauche mi-hauteur par Yoroma Jatta, Kevin Musick gardien de Waremme plonge bien sur sa droite et dévie de sa main gauche dédoublée. Péno manqué, les Dogues ratent le break dès la 28 ème

36 è : choc de deux têtes en extension entre Benoît Masset et Brian Mangunza. Tous les deux sont un peu KO et reçoivent un pansement bandeau autour de la tête ==> 4 minutes de pause

41 è : but annulé (!) de Sanounou Sidibé pour (prétendu) hors jeu, sur passe en profondeur de Yoroma Jatta. Pour plus d’un supporter Dogue placé sur la bonne ligne, Sanounou est nettement venu de l’arrière, mais il faut relever que le linesman a levé son drapeau directement, sans hésitation. Le goal venu du tir croisé de Sanounou Sidibé dans le petit filet droit est annulé

45 è : centre de Sanounou Sidibé vers Brian Mangunza et Malory Roman, ils sont devancés par Maxime Renson qui expédie en corner

48 è : centre de Malory Roman pour une tête de Yoroma Jatta déviée en corner par le gardien Kevin Musick

Score à la mi-temps : 0 – 2 , l’Olympic aurait pu planter trois buts de plus – Waremme est dominé dans tous les compartiments du jeu

49 è : 0 – 3 Yoroma Jatta de la tête au petit rectangle sur un corner millimétré donné par Malory Roman

56 è : tête de Arnaud Morhet sur notre latte et parade de Tanguy Moriconi sur un second essai

59 è : Yoroma Jatta part seul au but en dribble et crochet. Il n’a plus qu’à pousser au fond, mais choisit de donner latéralement à Brian Mangunza, ce dernier en est tellement surpris, il n’a pas vraiment suivi, alors que Yoro pouvait pousser au fond, sans ‘offrir’ le but à Brian

64 è : 1 – 3 Alessio Palmeri csc – centre de Waremme vers notre but et déviation malheureuse dans notre goal

65 è : Yoroma Jatta est crocheté et nettement touché (clac !) dans le rectangle, il y a pénalty évident et le référé de donner une jaune à notre attaquant pour simulation, comprenne qui pourra (!?)

74 è : rétro de Kevin Cossalter et il manque une tête à un avant de Waremme pour pouvoir conclure

76 è : 1 – 4 Brian Mangunza – Yoroma Jatta est à nouveau lancé seul face à Musick et cette fois, il cède à Bryan Mangunza qui score

78 è : 2 – 4 par l’inévitable Kevin Cossalter qui prolonge de la tête un centre aérien, ca atterit dans notre plafond

87 è : 3 – 4 Kevin Cossalter qui mouche à nouveau d’un tir croisé

89 è : gros accrochage contre Brian Mangunza. Yoroma la joue vite et se retrouve face à Musick dans un angle fermé, sa tentative cadrée est repoussée

90 è : centre idéal de Yoroma Jatta pour Issa Gorry qui ne peut ajuster de la tête, il a manqué 15 cm à Issa

94 è : rouge pour Maxime Prévot qui sèche Brian Mangunza peu avant le rectangle de Waremme

95 è : dernier coup franc donné par Yoro, ca passe au-dessus

Score final : 3 – 4

Au final, cette rencontre aurait pu se terminer par un score fleuve 1 – 7 ou encore 3 – 8, mais ce sera bien 3 – 4 avec les trois points engrangés par les Dogues.

Les changements de fin de partie avec l’introduction d’un dispositif plus défensif n’ont pas été payants et, au contraire, ont amené les deux buts de Kevin Cossalter, dont la remontonda n’a pas été jusqu’au bout.

Prochain match : Olympic – Acren (RAEL)

Samedi 30 septembre 2017, coup d’envoi à 20 heures

Stade de la Neuville