L’Olympic opte pour le remboursement intégral des abonnements 2020-2021.

La crise du Coronavirus a stoppé, “au décollage”, un championnat qui s’annonçait prometteur pour les Dogues et leurs supporters.

La coupe de Belgique leur a redonné le goût de la “grande époque” avec une épopée épique et des succès de prestige contre le Lierse et Zulte Waregem.

Meilleur club non-pro dans la Croky cup, l’Olympic a fait rêver et vibrer ses supporters fédérés comme occasionnels.

C’est déjà cela de pris.

Concernant le championnat 2020-2021, la direction du club a décidé de rembourser intégralement l’abonnement.

Comment ?

  • Via une longue et unique permanence en présentiel.
  • Le mardi 8 juin, de 16.30 h à 20.30 h.
  • Stade de la Neuville. Secrétariat. Accès par la rue Janson. Parking Janson.
  • Jean-Pol Bastin y recevra tous les supporters qui souhaitent le remboursement intégral.
  • Les supporters devront communiquer le compte bancaire sur lequel le remboursement sera effectué.
  • Le remboursement sera viré dans les jours qui suivront la permanence.
  • Des permanences seront organisées, plus tard dans l’année, pour obtenir l’abonnement 2021-202.
  • Toutes les infos utiles sur la campagne d’abonnement 2021-2022 seront publiées sur les pages Facebook du club, transmises via les médias locaux et les clubs de supporters fédérés.

Une chose est sûre.

L’équipe qui se met en place vaudra le détour: base de l’effectif 100 % maintenue et renforts qualitatifs ciblés.

Au plaisir de bientôt vous retrouver en version conviviale.

Avec toute ma sympathie.

Allez les Dogues.

Patrick Remy.

L’Athénée de Marchienne et l’Olympic associés dans un deal “épanouissement”

Vinciane Tosini: “Réconcilier sport, culture et école”.

 Fille d’un footballeur historique de l’Olympic, Gino Tosini,  nièce du “gardien volant” de légende du Sporting, Tony Tosini, Vinciane, la Directrice de l’Athénée Royal Yvonne Vieslet de Marchienne-au-Pont a le sens de la formule et du compromis à la belge.

Dans son programme ambitieux de “sport-culture-étude”, elle “jongle”  avec les disciplines, qu’elles soient culturelle ou sportive.

Interview flash d’une femme d’action.

Continue reading

Une 4th avenue s’ouvre sur Charleroi.

Dans la stratégie commerciale de l’Olympic, figure, en lettres grasses, l’élargissement de la cible sponsoring.

Une très “smart” société de communication montoise, 4th Avenue a rejoint le cercle des partenaires des Dogues.

Eric et Marie Bruyr ont fait de leur entreprise familiale une référence qualitative dans la signalétique des entreprises et la communication visuelle, graphique, conceptuelle.

Continue reading

L’Athénée Royal de Marchienne-au-Pont et l’Olympic unis dans un foot-études. Les questions que les parents se posent.

L’Olympic comme 5 autres clubs sportifs ou cercle culturel sont associés, avec l’Athénée royal de Marchienne-au-Pont, dans un projet d’épanouissement qui mixe sport/culture et l’école.

Un projet innovant, qui valorise les talents, épanouit les personnalités.

Les parents et “ados” concernés se posent des questions. “Ça se passe comment” le foot-études Olympic-Athénée de Marchienne.

La chef de l’établissement scolaire, Vinciane Tosini y répond.

Continue reading

Preview

Tout savoir ou presque sur le foot et études liant l’athénée royal Yvonne Vieslet de Marchienne et l’Olympic de Charleroi.

L’Olympic de Charleroi, comme 5 autres clubs sportifs ou cercle culturel, sont associés à l’Athénée Royal Yvonne Vieslet de Marchienne, dans un projet mixant sport/culture et  l’école.

Pour en savoir plus que l’essentiel, nos pages Facebook, les parents de nos jeunes joueurs, nos cercles de supporters fédérés, bénéficieront  d’un “cahier spécial” sur le sujet.

Il sera décliné en deux phases.
1) Les réponses simples aux questions basiques que les parents/ados se posent, seront publiées ce jeudi 3 juin.

2) L’interview, plus dans le contenu du projet, de Vinciane Tosini, la chef de l’établissement scolaire, sera publiée,  le vendredi 4 juin.

Honneurs aux dames qui aiment le sport en général et le foot (carolo) en particulier..

L’Euro 2021 va susciter des vocations. Un classique.

L’Athénée de Marchienne et l’Olympic associés dans un deal “épanouissement”: réconcilier sport, culture et école.

Deux événements complémentaires.

Tout un programme extrascolaire.

A bientôt…

CENTRE DE FORMATION et ÉQUIPE A. Une collaboration qui porte ses fruits.

Depuis janvier, sous la houlette de Bernard Gaspard, Frédéric Blairon, Gregory Dujacquier et Xavier Robert passent en revue les U17, U19, U21 plus quelques tests de joueurs nés entre 2001 et 2004.

Objectif: “screener” les compétences et l’état d’esprit dans le but d’une incorporation au projet de l’équipe A.

Ces 15 derniers jours, les séances animées par Xavier Robert, se sont enchaînées au Centre de formation pour sélectionner la première vague des jeunes talents qui accompagnera l’équipe A lors de la préparation estivale.

Après Simon Berger, Emeran Gaspard et Ayoub Kouri, 8 autres joueurs ont été sélectionnés.

Continue reading

Joel Ito (23 ans, formé au Kv Mechelen et au Fc Bruges) débarque à la Neuville. Un ” ex-Diable rouge” (U18) chez les Dogues”.

L’Olympic avait déjà Delbergue, l’homme fort de la campagne de coupe de Belgique, capable de jouer sur tous les fronts de l’attaque et Van der Becq, son ailier “maison”.

Boris Kudimbana, un “9” en provenance du Nac Breda, Léandro Zorbo, le  “Zorbut” du Borinage et Aissa Saidane, un  carolo de retour au pays après trois années à La Louvière-Centre, ont récemment complété la force de frappe.

Mohamed Dahmane avait promis des “flèches” pour renforcer la percussion par les côtés. 

Continue reading

Du talent “sauce carolo”. Aissa Saidane revient au pays de Charleroi.

Formé à Mouscron et au Sporting de Charleroi, peaufiné techniquement par le foot en salle via la réputée école de Saint Odile Dour, Aissa Saidane (21 ans, milieu offensif) a fait ses premières pas chez les seniors aux côtés de Mohamed Dahmane (joueur-directeur sportif) et de Xavier Robert, à La Louvière-Centre.

Il y a connu la saison historique de la montée (2018-2019) puis deux saisons- tronquées pour cause de Covid- en nationale 1.

En fin de contrat chez les loups, Aissa a décidé de rejoindre sa région natale et ses “ex et bientôt futurs” équipiers (Felix, Delbergue, Cremers, Dahmane, Ghesquière, Marquis) pour s’intégrer au projet des Dogues.

Mohamed Dahmane a joué avec et “managé” Aissa Saidane, à La Louvière-Centre: «Michele Amadoro nous avait alerté sur son talent. Aissa est venu faire un test d’emblée convaincant. Jeunesse, polyvalence, qualité de vitesse, gros volume de course, technique au-dessus de la moyenne, respect des consignes et marge de progression sont ses points forts pour le présent et le futur. Il a fait partie de l’équipe. En arrivant à Charleroi, c’était une évidence pour Xavier et moi, de l’intégrer dans le projet mais il était sous contrat”.

 Au-delà du football, Aissa va continuer ses études et passer son Master tout en évoluant dans un projet sportif à long terme: “Il revient près de son domicile. Cela va faciliter la combinaison études-foot. Lorsque j’ai été contacté par son entourage, je n’ai pas hésité. Les supporters de l’Olympic vont apprécier son profil et son tempérament. Aissa va gagner leur confiance et soutien».

Allez les dogues!!!

Percussion, vitesse et technique. Léandro Zorbo, alias “Zorbut”, débarque à l’Olympic de Charleroi.

La presse de Mons-Borinage l’appelait “Zorbut” lors de son passage au RFB où il était vite devenu le chouchou du public.

Il était aussi le “préféré” du speaker des Francs Borains qui reprenait à chacun de ses buts le célèbre refrain d’Henry Salvadore: “Zorbo est arrivé”.

Formé à Mons et Hornutois d’origine, il a est passé par Mouscron où il a connu Félix, Roulers, le White Star et Berchem. 

Il a quitté le RFB pour une brève expérience au Luxembourg, à Pétange. 

Il sera olympien la saison prochaine. Un choix signé Mohamed Dahmane qui argumente: “J’ai connu Léandro comme adversaire, lors de la saison où nous avions été champions avec La Louvière-Centre (2018-2019). Il avait été l’un des attaquants de la D2 amateurs qui nous avait posé le plus de problème de par sa capacité à éliminer, percuter, faire mal et buter”.

Léandro Zorbo est la seconde recrue au profil offensif après Kudimbana. Le directeur sportif, Mohamed Dahmane parle de complémentarité:

“Avec Delbergue et Zorbo, notre jeu sera basé sur la vitesse, la créativité, la percussion, en reconversion comme en attaque posée. C’est un joueur de la grande région du Hainaut. Il est un des rares talents à 50km à la ronde à avoir les capacités techniques et athlétiques pour accéder au foot belge pro. Il y a déjà goûté. Son transfert va créer une vague de sympathie olympienne dans la région de Mons-Borinage”.

26 mai, Centre de Formation, rue Georges Tourneur, Marchienne. Un entraînement pour sourds et malentendants. Et plus si affinités.

Le centre de formation de l’Olympic de Charleroi est très présent sur les axes social, démocratique et du “community management”.

  • Ecole des devoirs en collaboration avec Ladbrokes.
  • Foot-études open avec l’athénée de Marchienne.
  • Section élites et section plus cool dans le même centre.
  • Cellule de sauvegarde de l’enfance préventive des violences et harcèlements.
  • Cotisations démocratiques et suivi pédagogique qualitatif.
  • Un stage gratuit l’été pour 90 enfants.
  • Community management et opérations à but caritatif (collecte de vivres, d’habits) au bénéfice du public carolo précarisé.

Dans la ligne de cette philosophie axée sur l’égalité des chances et la solidarité, l’Olympic accueillera, ce mercredi 26, de 14h00 à 16h00, un projet inclusif du foot pour sourds et malentendants.

Une initiative concertée de Bernard Gaspard et Mohamed Fekroui, un ancien joueur de l’Olympic.

Des jeunes sourds et malentendants du Centre provincial d’enseignement spécialisé de Ghlin (Mons) et de la région de Charleroi, participeront à l’activité.

L’entraînement sera donné par quelques formateurs du Centre de Formation et un échange est également prévu, en fin d’après-midi, avec un international de futsal: Abdulsamet Yildiz.

Le  but n’est pas de créer une équipe spécifique de sourds et malentendants mais de faire de l’inclusion dans les équipes de jeunes de l’Olympic.