Croky cup. Le jour d’après. L’Olympic sous les feux des projecteurs. Les audiences très positives d’un “live” en duo sont servies.

Le “croky game” Eupen-Olympic de Charleroi du 10 février 2021 marquera l’histoire du club.

Un 1/8ème de finale de coupe de Belgique. 16 ans que le club carolo n’avait plus connu cela.

La diffusion, en streaming live, sur le site internet de l’Olympic, a attiré un nombre de visiteurs exceptionnel: en passant de 2.673 affichages de pages, le 9 février, à 39.000  jour de match.

Notre site a accueilli 7.447 visiteurs restés sur le site, le 10 février contre 1.132 la veille

Que des records pulvérisés. 

Des petits bémols indépendants de la volonté des organisateurs ont ajouté des obstacles franchis en douceur et en équipe.

Le nombre de visiteurs en début de match a du être régulé. Certains ont du patienter quelques minutes. Nous nous en excusons.

Quelques “plates-formes” de streaming “pirate” ont  essayé de détourner le flux de visiteurs. Un cas de figure classique. Elles ont été neutralisées après quelques minutes.

Sur place, à Eupen,  les cellules “com” des deux clubs se sont naturellement coordonnées pour orienter, durant le mini-bug, quelques centaine de visiteurs destinés au site de l’Olympic vers le site d’EupenNombre d’entre-eux sont très vite revenus sur notre live.

L’essentiel a été préservé: l’addition et la satisfaction des visiteurs.

Juste avant la mi-temps, 1.300 personnes regardaient le match par la “petite lucarne Olympic” contre 1.700 via le site internet d’Eupen.

Les sujets de mi-temps (interview de la Dg de Télésambre, images d’archive des exploits de la coupe à La Neuville), ont maintenu le nombre de spectateurs olympiens au-dessus des mille. Très peu ont zappé ou juste pour prendre une bière…

Ce live est une première dans la vie du club mais surtout un défi technologique et humain entre 6 intervenants de l’Olympic et de Télésambre. Ils ont eu moins de 2 jours et quelques solides casse-têtes à résoudre pour se mettre en phase.

Olympic-Télésambre, ticket chic et choc ?

3 visios efficaces et une tonne de coups de fil ont été nécessaires pour que cela marche. Quand on aime….

Les partenaires du club, au travers de leurs visuels créés pour l’occasion, ont bénéficié d’une visibilité de 105 minutes par 2.000 clients.

La Centrale du Frais, Telesambre, La Nouvelle Gazette, Charleroi Sport, NRJ, BMW Louyet, Reyhan, Vidange Inter, Assurances Baumal, Ladbrokes, GPA, Tournesol, Thomas et Piron, Pizza Noa, Turquoise Elec, Belfius et Bingoal ont été au coeur du pic de fréquentation. 

L’Olympic leur devait bien cela.

Cette page dorée de l’histoire du club restera active et référencée: https://www.olympic-charleroi.be/wpstream/eupen-olympic-charleroi.

Elle fera surtout date dans la mémoire collective des supporters et sympathisants d’un jour des Dogues. 

Ils ont, grâce au “mind set” constructif de “TéléSambre” et de  l’Olympic, flanqué de son outil de gestion Magelan, vécu un moment exceptionnel. 

Merci à tous ceux qui, en interne comme en externe, ont fait vivre cette fabuleuse aventure technique et humaine.

A bientôt pour de nouvelles aventures.