Débriefing d’un exploit

Le jour d’après Dessel-Olympic.
Dessel à la maison c’est une machine à marquer et gagner.

Hier, les Dogues ont fait douter et impressionné la direction du sympathique club local.
Ce qu’il faut retenir du plus long déplacement de la saison.

  • L’infrastructure et l’organisation du club. Espaces vip et populaire confortables et nets. Accueil et organisation interne professionnelle et conviviale. Bénévolat et partenaires impliqués dans un projet mobilisateur. Parkings in situ capables d’accueillir 400 véhicules. Communauté soudée et fière de son club.
  • Un super point. Pris chez l’équipe la plus performante à la maison. Objectif atteint même si. 
  • Un regret. Les Dogues ont eu deux “golden” balles dans le barillet pour tuer le match. Caramba. La première victoire away, c’est pour plus tard.
  • Invaincus. 3 matches à l’extérieur dont 2 chez des équipes du top et 2 à la maison. Malgré ce programme pas évident et un vol à la ruse à Tirlemont, les Dogues restent invaincus.
  • Domination. Les Dogues ont eu la maîtrise du jeu malgré le pressing et l’impact physique local. Le terrain nickel a permis aux Dogues de mettre en évidence une qualité constante dans la circulation du ballon. Une relation de cause à effet à transposer pour obtenir la même maîtrise à la maison. 
  • Félicitation. Des dirigeants locaux sur la qualité de la prestation des Dogues qui ont impressionné et mis en difficulté une formation qui n’a pas l’habitude de courir après le ballon.
  • Culot. Xavier Robert avait opté pour une option résolument offensive. Deux pointes et deux ailiers en permanence soutenus par des latéraux invités à dédoubler. On ne s’est pas embêté une minute.
  • Etat d’esprit. A la rentrée aux vestiaires, Mohamed Dahmane a souligné l’état d’esprit qui a permis un authentique exploit. Tout le monde s’est arraché dans un match à haute intensité. 
  • La fête. Les courageux supporters qui avaient fait le déplacement à la frontière hollandaise ont savouré leur communion avec l’équipe.

A l’agenda.
Samedi 23 octobre. 20 heures. Derby hennuyer. Olympic de Charleroi-La Louvière Centre. Supporters, on se mobilise. Laurent Zaccaria et Gino Tosini, deux légendes olympiennes seront de la partie. Comme le kop et l’école des jeunes en soutien. Les Vip sont bien parties pour un premier “sold out” de saison.