“Dogue, Dogue, Dogue”, qui est là ?

Doran Kelpetin (Promatech): “Une histoire d’amitié et de relationnel d’affaires”.

L’Olympic de Charleroi a profité du dernier mois de 2021 pour signer ou conforter la position de 4 partenaires.

3 nouveaux et un ancien.

Dans la gamme “ancien et fidèle”, figure Promatech.

Une “belle boîte” du secteur de la construction. Ancrage 100 % carolo.

Doran Kelpetin, le patron et fondateur a consolidé sa participation chez les Dogues au point de devenir un des “major” partenaires.

Pour des raisons humaines et stratégiques à la fois… 

Doran,


Votre attachement à l’Olympic est d’abord lié la famille Remy.

  • D.K.: “C’est une belle et longue histoire avec les trois frères de la famille. Notre rencontre s’est axée sur le plan commercial d’abord. J’étais client chez eux. Une relation d’amitié s’est ensuite vite créée. Cela  n’a pas été compliqué vu la simplicité et la loyauté des frères Remy. On a voyagé et on s’est amusé ensemble. On peut parler d’une relation sincère et durable. Le relationnel d’affaires qui se développe chez les Dogues a aussi “upgradé” l’intérêt d’y être. Pas mal d’hommes d’affaires y sont présents via le Dogue business club et les repas d’avant-match. Cela favorise des connexions. L’utile plus l’agréable. L’Olympic, c’est du concret “.

 Promatech, c’est votre bébé. Et il a bien grandi…

  • D.K.: “En effet. C’est une société générale de construction, spécialisée, à la base, dans le gros œuvre. Elle s’est, ensuite, diversifiée pour  épouser les tendances du marché. On a développé nos compétences dans la construction et l’installation de piscines, l’isolation de toiture et façade et les aménagements extérieurs. Nous ouvrirons notre showroom a Gerpinnes dans le courant du mois de février. Les partenaires de l’Olympic seront, bien sûr,  nos invités “VIP”. Promatech se définit comme un “accompagnateur de projets” de bâtir. On conseille, suggère et met en oeuvre les solutions qui correspondent au plus près aux souhaits du client dans une optique moderniste et traditionnelle à la fois. On met un point d’honneur à ce que notre démarche soit avant tout qualitative pour faire la différence”

Promatech en quelques chiffres et lettres….

  • D.K.: “Nous sommes actuellement une trentaine d’ouvriers et employés. Le CA cumulé des sociétés est de +-4 Millions euros. Nous sommes en permanence a la recherche d’employés motivés pour améliorer notre croissance et notre savoir-faire. Qui n’avance pas…”.

L’Olympic de Charleroi, c’est un “coup de coeur” ou the “place to be”?

  • D.K.: “Les deux à la fois. On soutient les activités des Dogues pour ses dirigeants, d’abord. Patrick Remy et Akif Arikan, le président et le vice-ptrésident incarnent l’ADN et l’humilité du projet Olympic. Il y a aussi une “culture be to be” qui s’installe en coulisses. L’équipe qui manage les partenariats (+ 26 sur l’année civile 2021) ne compte pas sa peine pour proposer des rencontres qui favorisent les collaborations et accords commerciaux entre partenaires. Le club affaires organisé au Novotel de Charleroi était une parfaite réussite. Depuis, d’ailleurs, je suis un client assidu de l’endroit que je ne connaissais pas alors qu’il est très adapté pour des rendez-vous d’affaires”.

Vous êtes partenaire mais aussi connecteur de l’Olympic de Charleroi...

  • D.K.: “C’est avec fierté et joie que je vais faire mon possible pour élargir le réseau business des Dogues. Le climat est porteur. La direction et quelques connecteurs “4 étoiles” présents au sein du club sont à disposition pour créer des synergies. C’est ce que l’on attend d’un sponsoring: du plaisir et un accès à un relationnel. Dès que j’ai mis les pieds dans l’espace business, je me suis senti de suite comme chez moi.”…