Grand angle. Le fabuleux destin d’un ex-gamin de Marchienne.

Karim Chaïbaï: “En sport, comme en politique, tout passe par le collectif”.

Le fabuleux destin sportif de l’ex-gamin de Marchienne commence à 17 ans. Il devient footballeur en salle professionnel. Action 21 Charleroi est une référence européenne. Karim Chaïbaï  s’y révèle et devient un modèle à suivre.

20 ans et 13 titres plus tard, il reste une  légende toujours active du foot en salle belge avec le Futsal team… Charleroi. Cela s’impose. Le sport est le fil rouge de son parcours. Il est aussi devenu, en 2018, le dépositaire de la dynamique sportive d’une des plus grandes villes wallonnes. Echevin des sports et de la jeunesse de Charleroi. 

Un second rêve commence:
” Rien ne me destinait à la politique. Quand Paul Magnette m’a proposé le job, j’étais sur un nuage. Un sportif qui s’occupe du bien-être des sportifs, c’est prenant, enthousiasmant, une vocation. On se “fout” des heures qu’on y passe. Le “sport pour tous et le sport d’élite” sont un seul et même combat pour faire émerger les valeurs et vertus du sport chez un maximum de carolos. Plus la base de la pyramide est large plus la culture sportive sera présente partout, dans chaque stade, salle et quartier du pays de Charleroi”.

A peine rentré d’un match de coupe d’Europe joué en Croatie, Karim est au taquet à l’Echevinat des sports: 
“Le travail est collectif tant au niveau du collège que de l’équipe motivée avec qui je travaille sur le terrain. Le butest d’élargir la gamme des activités sportives. On a ainsi créé des possibilités de pratiquer des nouvelles activités sportives via: des stages gratuits, ouverts à tous, en s’appuyant sur les clubs et leur savoir-faire. Notre objectif primal: rendre plus simple et plus démocratique la pratique du sport pour le plus grand nombre et booster les clubs et sportifs d’élite. Ils sont les locomotives nécessaires”.

15 clubs d’élite sont répertoriés sur Charleroi (la liste figure sur la carte C-gratuit) :
“Ils bénéficient d’un traitement favorable sans être de faveur.Tout est fait pour qu’ils bénéficient de conditions de pratique confortables. Ils renvoient à la communauté carolo des avantages appréciés. Chaque jeune a accès gratuitement compétitions des 15 clubs d’élite jusqu’à l’âge de 16 ansLe Sporting et l’Olympic, en foot,ontnotamment, adhéré à ce principe. Le C-gratuit permet à tout jeune, via un “pass unique” de voir les sportifs de haut niveau dans 12 disciplines différentes, évoluer en compétition. Cela donne des idées et crée des vocations tout en passant un bon moment gratuit de détente et de plaisir”.

La collaboration avec les clubs est win-win: 
“Nous proposons, en collaboration avec les clubs, des stages gratuits et encadrés. On donne la chance à chacun de découvrir gratuitement le sport de son choix avant de s’affilier. 20 stages open ont été organisés en 2020“.

Pour booster le sport pour tous, « Charleroi Ville des sports et du Sport pour tous » va plus loin:
1200 chèques-sport  de 100 € ont été distribués aux jeunes pour adoucir la facture des cotisations en club. La crise a rendu le sport en club cher et parfois inaccessible. On se devait d’aller plus loin”.

Et plus loin c’est: 
” Le collège a présenté en novembre 2020, son projet de rénovation et de création de 24 sites multisports gratuits et ouverts à tous. Cela va créer des liens intergénérationnels,  des communautés de quartier rassemblés autour du sport de rue. Celui qui crée des vocations, des amitiés et a souvent été révélateur de talents notamment dans le football et le basket”.

Karim mise sur le collectif dans sa double vie de sportif-serviteur du sport :
 En sport, tu apprends d’abord à ne pas jouer perso. Sinon, tôt ou tard tu es mort sauf si …tu es un génie. Au sein du collège, Paul Magnette est notre coach. Il définit le cap, la cohérence, motive et encourage ses collègues à s’investir ensemble et créer. C’est un véritable travail collectif. Avec mon collègue Xavier Desgain, échevin des Bâtiments, nous travaillons à l’amélioration des infrastructures sportives. Mais nous travaillons aussi à améliorer le quotidien des usagers par d’autres investissements pratiques. La rénovation de la zone d’accueil du centre de formation de l’Olympic de Charleroi est devenue une réalité. Là, c’est une collaboration fructueuse avec mon collègue, Echevin des Voiries, Eric Goffart. Le site de Marchienne va devenir, après cet investissement en cours, un des plus beaux complexes en Hainaut pour la formation. La création ou rénovation des 24 zones multisports un peu partout dans Charleroi a impliqué tous les services communaux. Avec ma collègue Julie Patte, on planche sur des activités extrascolaires où les clubs sportifs proposeront des activités gratuites, le mercredi après-midi. Le plus de sport possible là et quand c’est possible. C’est fédérateur d’énergies positives”.

Reconnaissant, Karim Chaïbaï l’est à double titre: “Etre Echevin me permet de rendre au sport tout ce qu’il m’a apporté: des valeurs positives et des repères. Paul Magnette m’a donné la possibilité d’exercer un métier fait sur mesure. On se doit de lui rendre par une implication maximale. Avec mes collaborateurs, on est là tôt le matin et on part tard le soir. Nous bénéficions du bel engagement des équipes à l’administration communal et au Parc des Sports. Ces 20 années passées dans le sport de haut niveau apprennent ou induisent l’humilité, la remise permanente en question, le dépassement de soi, le respect, la résilience, l’esprit d’équipe, la gestion des émotions, le bien-être après l’effort. On va essayer de transmettre ces valeurs en rendant la pratique sportive plus facile”. Amen…

Contacts Echevinat des sports de Charleroi.
Antonio.scavuzzo@charleroi.be
071/86.23.05

Hassan.oubella@charleroi.be
071/86.22.16