Inside Dogues. Un comité des jeunes dynamique.

Olivier Brachotte: “Au service d’un projet crédible et humain”.

Les parents dans un club sportif sont globalement considérés comme des clients. Ils paient pour un service éducatif, un encadrement, la mise à disposition d’équipements et d’installations.

A l’Olympic de Charleroi, ils sont aussi associés au projet, via un groupe de travail organisé par Olivier Brachotte, responsable d’entreprises (Fashion kids Belgium et Créditnam): ” A la demande de Bernard Gaspard, on a mis en place une équipe composée d’Arnaud Roks, Yilmaz Iksivri, Mamadou Sako et Fred Bourguignon. Son rôle est de soulager le staff sportif et administratif en s’impliquant dans des dossiers pragmatiques. On fait jouer nos relations pour réparer, rénover les infrastructures, à moindre coût ou coût 0 et apporter main d’œuvre et coordination lors d’ événements importants du club”.

La rénovation du stade communal de Marchienne-au-Pont et l’adaptation du centre de formation aux exigences PMR font partie des récentes réalisations du comité des jeunes.

Olivier synthétise: ” Tout se fait en équipe et dans la bonne humeur. On a confiance au projet de Patrick Rémy. Son attitude et ses décisions sont des gages de confiance. Sa simplicité à l’égard de la communauté Olympic et l’envie de mettre l’ensemble des enfants dans de bonnes conditions d’apprentissage du football sont nos motivations essentielles. Le projet éducatif de l’Olympic est original et bien structuré sportivement et administrativement. Le soutien opérationnel du comité des jeunes permet au centre de formation de se focaliser sur ses points forts”.

L’implication ne se limite pas à la section jeune: “Nous serons présents en équipe sur le terrain et dans les coulisses de la “Ladbrokes entreprises cup” du samedi 26 juin. Cet événement nécessite une mobilisation importante. Winfinance et Aurélio Signa, deux partenaires d’envergure avec qui je collabore dans le cadre de mes activités professionnelles font partie des 32 équipes sur la ligne de départ. C’est deux fois plus qu’imaginé au lancement de l’opération. Chacun au sein du club a fait jouer ses réseaux”.

Tout est dans le collectif…