Joel Ito (23 ans, formé au Kv Mechelen et au Fc Bruges) débarque à la Neuville. Un ” ex-Diable rouge” (U18) chez les Dogues”.

L’Olympic avait déjà Delbergue, l’homme fort de la campagne de coupe de Belgique, capable de jouer sur tous les fronts de l’attaque et Van der Becq, son ailier “maison”.

Boris Kudimbana, un “9” en provenance du Nac Breda, Léandro Zorbo, le  “Zorbut” du Borinage et Aissa Saidane, un  carolo de retour au pays après trois années à La Louvière-Centre, ont récemment complété la force de frappe.

Mohamed Dahmane avait promis des “flèches” pour renforcer la percussion par les côtés. 

Il a tenu parole avec Joel Ito, un ailier vif et technique, en provenance de La Louvière-Centre. La division offensive des Dogues aura beaucoup d’allure et de profils complémentaires.  Cqfd. le danger viendra de partout. Mohamed confirme: “Juste avant l’arrêt du championnat, nous préparions le match contre l’URLC. Le staff avait unanimement pointé Joël Ito comme l’arme fatale des loups. Sa percussion balle aux pieds et sa vista étaient “warning”. En le recrutant, on transforme un adversaire déroutant en atout rassurant”.

Le directeur sportif des Dogues a pris les infos à bonne source: “Joel est un petit format, très déstabilisant, avec un centre de gravité très bas. Il peut, à tout moment, changer de direction, casser les lignes et apporter le surnombre en zone de conclusion.

Lorsqu’un proche et ses représentants m’ont contacté, j’ai pris les informations auprès de mon ancien club, le Fc Bruges où Joel a joué puis participé à la préparation estivale des A.

Il a toutes les qualités pour revenir vite dans le monde pro. Son impatience lui a coûté cher. Il s’est un peu perdu ces dernières saisons mais il a la ferme intention de se concentrer sur l’essentiel: revenir à son meilleur niveau”.

La conclusion a été naturelle: “J’ai discuté longuement avec Joel. Il a fait de l’Olympic sa priorité. On s’est vite entendu. Il a mûri. Son style spectaculaire apportera un « + » essentiel à notre attaque”.Joel Ito retrouvera, à la Neuville, ses anciens équipiers, Pie-Luxton, Aissa Saïdane et Virgile Marquis.