Jour de derby.

URLC-Olympic (Stade Tivoli 20 heures).

Les “punchlines” de Xavier Robert.

  • Le contexte. La carrière belge de Xavier Robert a débuté au stade Tivoli avec La Louvière centre. Avec, 13 mois plus tard (mars 2019 au stade du RFb ), le titre le plus important du centenaire du club louviérois. Ce soir, Xavier et quelques héros de l’époque (Felix, Cremers, Saidane, Mohamed Dahmane, Delbergue) reviennent dans le Centre. Ils y seront un peu comme à la maison. Punchlines.
  • Les repères. “On ne sera pas en terre inconnue et les sensations du retour là où ma carrière belge a commencé ne sont que positives. On sait, a minima,  qu’on sera bien accueilli. Par Giovanni Fois notamment et les Ultra cool, le groupe de supporters avec qui on a partagé des sensations fantastiques lors d’une saison d’exception (29 matches sans défaite). C’est un plaisir de revenir au Tivoli. Et d’y retrouver des Chris Luhaka ou Fred Salem sur le terrain”.
  • Les loups. “La Louvière Centre joue pour son maintien. Elle sort de deux belles performances contre Tes et le RFB. Elle a de très bonnes individualités et affiche un mental conquérant. A l’aller, elle nous avait causé pas mal de problèmes”.
  • Les supporters de Dogues. “On peut leur garantir qu’on fera le taf jusqu’au bout. Ils aiment leur club. On est dans la même situation d’attente qu’eux. On se doit d’être focus sur une chose: honorer le maillot d’un club historique et essayer de réintégrer le top 4”.
  • Remember. “La dernière fois où l’Olympic est venu jouer au stade Tivoli, c’était pour prendre une casquette. J’étais le coach de la Louvière et c’était l’Olympic d’avant Patrick Pemy. On est cette fois côté Dogue et on va essayer de venger sportivement cet affront. Dans un bel esprit”.

Prochaine rencontre