Just a “perfect day”

La Ladbrokes entreprises cup: beaucoup d’efforts pour faire très fort.Image positivée et médiatisée, exercice de mobilisation intra-Dogues (42 dirigeants, bénévoles, coordinateurs, formateurs, supporters, parents mobilisés) réussie, team building pour 32 sociétés présentes,  “be to be” très actif en zone vip. La “Ladbrokes entreprises cup”, acte 1, c’est 4 mois de “prépa” et 4 résultats mieux que sympas.

  • Excellence dès le “petit-dej”. Très matinal avec carton plein de satisfactions pour Vinciane Tosini et son équipe. L’athénée royal Yvonne Vieslet de Marchienne au pont, la Boulangerie Mahy et “Au primeur”  ont placé les participants dans les meilleures conditions d’attaque. Accueil, confort, “petit dej” complet-vitaminé et distribution coordonnée du kit “Ladbrokes cup” (t-shirts et bons pour n’avoir ni faim ni soif durant une très longue journée). 
  • Old stars team. Et du beau monde en shorts sur les 8 surfaces de jeu. Laurent Wuillot (ex-Mons, Sporting de Charleroi, Standard), Badou Kere (Sporting), La Vallée, Fassano, Flamini (Olympic), “Mous” Douai (Mons), Dujacquier (international et élu meilleur joueur de futsal de Belgique).
  • Welcome, la Raal. Vavadio (infiltré dans l’équipe Télésambre) et Dimitri Delière, impliqués dans les coulisses actives de la Raal, ont rechaussé les “studs moulés”. 
  • Staff. Momo Dahmane et Xavier Robert ont joué leur rôle apprécié de relations publiques. 
  • Filière montoise. Proximilex, 4th avenue, Mathys peint. Le paysage sponsoring de l’Olympic prend doucement des airs de Doudou.
  • Remy team. Le président a coordonné avec son équipe-type (et top) la gestion du stand jus de fruits frais (on ne se refait pas) et de l’espace-vip. Grosse fatigue en fin de soirée. 
  • Excellence. Le chant d’Eole, partenaire montois des Dogues a coulé à flot. Le savoir-faire du célèbre “Roti de La Lande” (Chatelet) a fait un tabac au “barbec”.
  • Satisfaction. Laurent Wuillot porte-parole des anciennes gloires: “Une organisation parfaite, des petites fourmis partout pour faciliter la tâche, une journée mémorable”.
  • Retrouvailles. Quand Jean-Jacques Cloquet, de passage remarqué à Marchienne-au Pont, retrouve la fille, Vinciane de son ex-équipier, Gino Tosini. Séance “émotions positives”.
  • Un “Ngolo Kante” carolo. La palme du nombre de kilomètres parcourus sur le site pour veiller à ce tout se passe bien est revenue à Hassan Oubella. 
  • The place to be. David Delferière, président réélu du foot francophone, la députée Fabienne Devillers, Karim Chaibai, le patron de Ladbrokes himself, Yannick Bellefroid, Benoit Garnier (Belfius Mons Hainaut), Valérie et Martial Dumont (Télésambre), Manu Salvé (directeur des sports de la Nouvelle Gazette), Bao, la start up carolo, les cadres et patrons des sociétés impliquées dans le tournoi. 
  • 400 acteurs/joueurs, 10 heures durant, dans un  village éphémère hyper-actif et convivial ou quand les planètes s’alignent, rue Tourneur…
Xavier Robert et Mohamed Dahmane ont accueilli les partenaires montois de l’Olympic: Olivier More (Mathys Peint) et son meilleur pote et Marie Bruyr (4 th avenue)