L’Olympic passe à l’attaque. Boris Kudimbana: taille, punch et expérience.

Chaque chose en son temps et une chose à la fois.

Après avoir “blindé” son secteur défensif avec les arrivées de deux ex-joueurs ostendais, Benis Belesi (défenseur axial) et Pie-Luxton Bekili (latéral gauche), la cellule recrutement passe à l’offensive avec Boris Kudimbana (24 ans ex-Nac Breda).

Mohamed Dahmane “screen” les qualités essentielles de Boris: “Conservation de ballon, jeu dos au but, grand sans être lent et jeu de tête. Je souhaitais un attaquant capable de conserver le ballon pour faire remonter le bloc. Boris a le bon profil. Il est passé, dans sa phase formation, par le club de Bruges et Zulte-Waregem, ce qui constitue de solides références. A 24 ans, il a une expérience positive du foot belge “presque pro” et du foot pro hollandais avec son passage au Nac Breda, un club de prestige chez nos voisins hollandais”.

Passé par Woluwé-Zaventem, Pepingen-Halle et Temse-Lokeren, il avait mis 16 et 10 buts lors de ses 2 dernières saisons en Belgique.

Repéré par ses stats puis transféré au célèbre club hollandais du Nac Breda, Boris était en concurrence avec Sydney Van Hooijdonk, le fils de la star du foot hollandais, Pierre Van Hooijdonk.

La suite du chantier concernera les flancs offensifs à renforcer par deux “flèches”…minimum

Pierre par pierre, l’effectif se met en place.

Avec 3 recrues jeunes ayant goûté, du bout des studs, au foot pro, l’Olympic se pose en boosteur de carrière.