Olympic-Léo d’Hornu, mercredi 28 juillet, 19 heures. 7 bonnes raisons d’y être…

  • Les choses sérieuses commencent.
    Après un tour de chauffe, sans casse mécanique, contre la dynamique équipe de Lens et les pépites 4 étoiles de son centre de formation, les choses sérieuses commencent mercredi.
    Il reste trois semaines de préparation intensive et quelques amicaux pour être prêt pour la Coupe de Belgique. Une coupe évocatrice d’exploits pas si lointains …
  • Régional de l’étape. Formé au RLC Hornu puis au Raec Mons, sa famille à quelques centaines de mètres du stade du Léo, Léando Zorbo a été, durant deux ans, un des joueurs “clef”, chouchou du public (et du speaker) des Francs Borains.
    Recruté par Mohamed Dahmane, Léandro s’est présenté fit à la reprise des entraînements. Un signe précurseur d’une ambition de retrouver son meilleur niveau, voir plus.
    Recruté pour mettre de la “folie” sur les côtés, Zorbo, face à son club formateur, sera une des attractions de la soirée.
  • Pas mal de fans du Léo (l’année de la montée, en 2019, ils avaient rempli la moitié de la méga tribune assise du stade Tivoli) ou de voisins de la cité Lionel seront présents, ce mercredi, aux côtés des fidèles de la Neuville, dans un contexte convivial mais contrôlé: port du masque obligatoire dans les travées et business seats, distanciation sociale (1.50 mètres) en tribune, gradins et business seats, bulle de 8. D’autant que…
  • On rase gratis. Le président Patrick Remy a décrété, à son retour du Sud, que l’entrée aux matches amicaux , sauf celui contre le Sporting de Charleroi du 18 août, sera gratuite.
  • Le Léo, une P1 solide. Depuis la montée du Léo en P1, en mai 2019, Said Khalifa et Ali Yilmaz n’ont jamais caché leurs intentions d’être ambitieux et de montrer une belle image du second club de la commune de Boussu. C’est un candidat au tour final de P1 qui va se présenter à la Neuville, ce mercredi.
    Un “sparring partner” intéressant au second step de la préparation.
  • 3 semaines pour être prêt. Contre Lens, c’était la première fois que les Dogues retapaient du ballon face à des aspirants pros qui avaient 3 semaines de “prépa” collective d’avance dans les jambes.
    Les 4 prochains amicaux vont amener, en douceur, au système et à l’équipe la plus adéquate pour être performant en Croky cup. En attendant le championnat.
  • Des amicaux instructifs. L’équipe a été améliorée patiemment, en concertation, et chirurgicalement tout en gardant la base de l’épopée de la Coupe de Belgique. Le recrutement n’est, sans doute, pas fini. Les amicaux seront des prétextes à des tests sélectifs pour apporter les dernières éventuelles retouches nécessaires pour être compétitif dans les combats de la Nationale 1.
  • Deux en un. Ceux qui assisteront au match pourront faire d’une pierre deux coups: une permanence abonnements sera organisée le jour du match, au secrétariat de la Neuville, de 17h45 à 19 heures.