Olympic-Maasmechelen. Première journée de championnat. j-3

Jacky Duquesne, le retour de l’icône.

Olympic-Maasmechelen se prépare activement. 
Au centre d’entraînement de la rue Tourneur pour les joueurs. 
En coulisses, pour la partie invisible de l’iceberg, cela bouge dans le positif.

  • Le kop “Dogue Family”. Il fera ses grands débuts lors de la première journée de championnat. Le comité des jeunes fera cause commune avec le kop qui réunira toutes les générations et toutes les forces supportrices. Le “family kop” a prévu l’adhésion à une charte de non-agressivité envers les adversaires. Que des encouragements. On ne se focalise que sur le positif.
  • Une icône de retour. Jacky Duquesne est la légende olympienne. 11 saisons au club. Sélectionné pour la coupe du monde 70. Sa classe est éternelle. La fabuleuse aventure de l’Olympic en D1, c’était lui et toute une équipe qui a fait rêver/vibrer Charleroi. Son retour à La Neuville va sublimer le groupe, ravir les supporters, impacter le repas d’avant-match. Sa présence au coup d’envoi sera un positif moment d’émotion pour tous les supporters. Jacky est notre “Bobby Charlton” carolo.
  • Un “vip” bien fréquenté. 130 repas pour une reprise, c’est un joli score. Patrick Remy et son staff ont activé leurs réseaux pour remplir un espace-vip plus tendance.
  • Un supporter emblématique à l’honneur au coup d’envoi. Stéphane Laurent sera le “supporter emblématique” mis à l’honneur. Verbe posé, facile, la cinquantaine rayonnante, abonné dès son plus jeûne âge, Il est connu et reconnu de tous.  Président des supporters pendant 9 ans, il a imposé sa griffe fédératrice et fait l’unanimité dans le job. Un exploit pour ce type de job à risques. A l’applaudimètre, il va faire un joli score.
  • Un bénévole impliqué. Arnaud Rooks, une des chevilles ouvrières du précieux comité des jeunes fera partie des nominés du premier match. Délégué depuis plusieurs années, il a rejoint le Comité des Jeunes à l’initiative de Bernard Gaspard. La mission du comité J: trouver des solutions aux problèmes non-sportifs et améliorer la qualité de l’accueil au sein de l’école des jeunes.