Olympic-RFB, ce soir, 20 heures, la Neuville.

Les “punchlines” de Xavier Robert.

  • Jour j et instant t pour deux équipes du Hainaut. 
  • Tour final pour les uns. Maintien pour les autres. 
  • Pas de cadeaux sauf aux spectateurs.
  • Les “punchlines” de Xavier Robert pour camper le derby de ce soir, 20 heures à La Neuville.
  • Derby, jour de fête. “Les enjeux sont différents et l’ambiance sera à la fête. J’espère que le résultat de Ruppel-Booom sera favorable aux Francs Borains. L’Olympic  a tout fait pour pimenter le derby. J’espère que la ferveur sera présente pour sublimer les acteurs “.
  • RFB= respect. “J’y suis toujours bien accueilli. Les Francs Borains, je les suivais, comme le club de Mons, quand je n’étais pas encore entraîneur. Ils ont vécu une saison en dents de scie mais sont capables de battre des top équipes comme Dessel et Liège”. 
  • Les enjeux pour l’Olympic. “A l’heure actuelle, on réalise une bonne saison. A charge des joueurs de  mettre la barre plus haut pour activer ou pas une aventure dont on se souviendra longtemps”.
  • L’ambiance. “C’est un match potentiellement crucial pour les deux équipes. On attendra la causerie d’avant-match pour mettre les points et virgules aux bons endroit pour être performant dans la tête”.
  • Public. “Le club a mis un paquet d’actions pour faire vivre les coulisses. Il devrait y avoir de l’ambiance en plus de l’enjeu. C’est ce soir que cela se décide pour le tour final”.
  • Coachs.” Arnauld Mercier,  je l’ai connu comme joueur quand il était  à Valenciennes. S’il a été joueur pro puis entraîneur de clubs pros ce n’est pas par hasard. Il est compétent, ouvert et humble”.