Olympic Tessenderlo (29 janvier-20 heures). 7 bonnes raisons d’y être

C’est la reprise du foot avec spectateurs. Ouf… Le format XXL du retour du championnat en nationale 1, c’est incontestablement Olympic de Charleroi (4ème) vs Thes Sport Tessenderlo (5ème)Ca se joue ce samedi 29, à 20 heures, au stade mythique de La Neuville. Un match couperet pour deux candidats au final four.

  • L’affiche. C’est incontestablement l’affiche de la rentrée en nationale 1. Le quatrième reçoit le 5ème. Final four comme enjeu.
  •  La qualité des effectifs. Thes Sport Tessenderlo était annoncé en avant-saison comme un des trois principaux candidats au titre avec le Fc Liège et Dessel sports. Il le reste. Si l’Olympic s’y était largement imposé au premier tour, les circonstances de jeu (exclusions chez Thes) ont largement amplifié l’ampleur du score. Les deux équipes pratiquent un foot open et porté vers l’avant. On risque de se régaler.
  • Le retour du public. Même en “jauge 70 %”, les supporters seront à l’aise pour ce choc des prétendants ambitieux. Les amateurs neutres de foot de la région ont déjà coché le rendez-vous pour sa teneur en enjeux et foot de qualité.
  • Du beau monde au coup d’envoi. C’est la tradition cette saison. Supporter emblématique, ancien joueur et partenaire sont mis à l’honneur au coup d’envoi. Communauté Dogue unie et forte. On en reparlera dans le preview.
  • Convivialité en coulisses. Les repas d’avant-match ont cartonné avant le stop Omicron. La qualité du traiteur “Duchâteau” a épaté. Les prix démocratiques décidés par la direction pour des menus de qualité y sont pour quelque chose. Les repas d’avant match sont accessibles à tous. Supporters comme partenaires. Patrick Remy, notre président met la main à la pâte pour coordonner ce moment convivial incontournable.
  •  Couleur locale. Bertaccini, un nom qui claque en pays carolo. Adriano, né à Charleroi, formé à Genk et international belge de U15 à U19, est un des atouts offensifs (4 buts) majeurs de Thes Sport. Il  sera une des attractions de la soirée. Adriano a un pied dans presque 20 % des buts de son équipe.
  • Préparation au calme. L’Olympic a préparé au calme, avec application et dans la discrétion son retour en compétition. Les supporters, à nouveau autorisés, vont découvrir la version 2022 avec curiosité.