post

Olympic-Thes. The Day after…

Combat, tension et coup pour coup.

Côté terrain.

  • Un vrai et gros match à enjeux avec opposition de styles. 
  • Possession pour les Dogues et volonté de développer un jeu orienté vers l’avant sur un terrain pourtant pas facile (euphémisme). Les spectateurs paient pour cela.
  • Attentisme, organisation défensive, intox et engagement parfois limite pour Thes. Ca fait partie du foot. 
  • Combat physique/mental et électricité dans l’air. Pas de temps mort. Pas d’ennui. 
  • Entrée au jeu prometteuse de Yacine Ressa. Il a déjà et va peser sur les défenses.
  • Retour positif de Cottet après blessure.
  • 2 buts annulés côté Dogues. Deux poteaux côté Thes.
  • Score final : 1-1
  • A vous de conclure.

 Côté coulisses

  • Manu Moreno, alias la classe et la longévité au service des Dogues. Ravi et ému de revenir à La Neuville. Applaudi en avant-match par les joueurs aux vestiaires. Salué par le public. Chapeau bas mister M. 
  • Enzo Pescatore (Réseau Pro), Guy Gérard (supporter 4 étoiles) avec Manu au coup d’envoi.  
  • Une speakrine révélée au grand jour. “VT”, the voice. 
  • Ambiance joyeuse et connectée en business seats remplis comme si de rien n’était. D’où pénurie de chant d’Eole en fin de repas.
  • La direction au grand complet. Filippo, Patrick, Akif à table et disponibles pour les invités.
  • Le retour du public vécu comme une libération après un mois et demi d’attente.
  • Promatech, Réseau Pro et Frigo maintenance très vite dans le bain des Dogues.
  • Hommage et minute de silence vibrante à Jacques Van Impe.
  • Fabienne Devilers, fidèle au poste de supportrice inconditionnelle des Dogues.
  • Les joueurs au contact décontracté des partenaires et supporters en après-match. Une volonté du tandem Momo-Xavier. Une discipline et une attention fort appréciées.