Reconductions. Acte 2.

Pas de free week-end pour la team sportive. 

La confirmation de l’obtention de la licence accélère l’officialisation des accords avec les joueurs qui ont sublimé l’image de l’Olympic en coupe de Belgique.

Après la carolo connection reconduite en bloc, les architectes de l’équipe 2021-22 activent un second effet domino. 

Le temps des reconductions est à la mode, rue Janson. 

A découvrir demain fin de matinée.

Après la licence, la mise en place de l’équipe…

La licence pour continuer en nationale 1 validée, sans surprise, les travaux de consolidation de l’équipe vont commencer.

Mohamed Dahmane avait promis une formation bâtie sur les bases de celle qui a réalisé le superbe parcours en Coupe de Belgique.

La promesse sera tenue.

A 18 heures, les premières tendances seront révélées sur nos pages FB.

L’Olympic nouveau se fera dans la continuité.

Excellence, innovations, professionnalisme. Fréderic Blairon: “On continue à améliorer notre “produit” formation”.

Frédéric Blairon est une des “pointes du trident” qui garantit la qualité de la formation olympienne. Avec Bernard Gaspard et Frank Mandiau, ils font évoluer le “produit” éducatif” 
Avec un double objectif à atteindre. Transmettre, d’abord,  le plaisir de jouer, d’apprendre et les valeurs du sport collectif à tous les  jeunes Dogues par une pédagogie innovante qui nous est propre. Paramétrer ensuite ceux qui ont le talent, les aptitudes physiques, techniques et mentales requises aux exigences de l’élite”. 
Frederic Blairon vit plutôt bien son implication chez les Dogues. 

Continue reading

Preview. Quoi de neuf Dogueteur?Fréderic Blairon: “On va continuer à améliorer notre “produit” formation”.

Frédéric Blairon est une des “pointes du trident”  qui garantit la qualité de la formation olympienne. Avec Bernard Gaspard et Frank Mandiau, en complicité avec les éducateurs,  ils font évoluer le “produit” éducatif. Step by step. 
“Nos objectifs? Transmettre le plaisir de jouer, d’apprendre et les valeurs du sport collectif à tous les  jeunes Dogues par une pédagogie et un encadrement innovants. Ensuite, stimuler l’ambition de ceux qui ont le talent, les aptitudes physiques, techniques et mentales aux exigences de l’élite”. 
La suite est à découvrir demain sur nos pages Facebook.
Joyeux et fraternel lundi de Pâques.

Mohamed Dahmane: “L’essentiel des cadres et du noyau dur seront encore là”.

Depuis la fin de la belle aventure de la coupe à Eupen, ça travaille en coulisses.
Les tournois se préparent dont celui inter-entreprises de fin juin.
On innove à l’école des jeunes: plan de formation adapté aux aptitudes de chacun,  programme élite pour préparer au mieux les talents de demain aux exigences d’un club semi-pro, école des devoirs, projet de foot études.
Sur le front de l’équipe première, cela ne chôme pas, non plus.

Les supporters se posent des questions. Mohamed Dahmane leur apporte les réponses.
Droit au but, dans son style. Avec optimisme et humilité.

Continue reading

Preview. Momo à mot et droit au but.

Demain à l’heure d’un petit dej de “grasse mat”, Mohamed Dahmane, le DS de l’Olympic vous dévoilera les grandes lignes du projet sportif 21-22.

Discours clair et optimiste en entrée. 

L’Olympic de demain se construira sur des fondations solides, la jeunesse carolo et un plan de travail net et précis.

“Momo” survolera les contours d’un chantier qui devrait valoir plaisir et émotions positives aux supporters.

Plus que quelques heures à patienter.

La “Doguesphère” va apprécier.

L’Olympic dans l’ère moderne de la formation. Frank Mandiau: “Une vision élitiste et ludique à mixer”.

Il est le responsable technique de la formation de l’Olympic de Charleroi et l’ auteur d’une  “bible” qui synthétise, séance par séance,  le programme formatif des U6 au U23.

Frank Mandiau est la référence formative des Dogues mais pas que. 


“Un transmetteur permanent de savoir, loyal et bosseur. Une pointure de l’encadrement des jeunes en Belgique”.

Le compliment est de Bernard Gaspard, son directeur.

Suite à l’écran avec l’intéressé.

Continue reading

Preview. La formation au centre du projet Olympic.

Frank Mandiau: “Tout faire et bien pour amener des jeunes en équipe 1”.

Le concepteur du plan de formation “home made” sera au parloir demain dans nos pages FB. 

Un “grand angle” axé sur la pédagogie mise en page et en application des “6 aux 23 ans”.

Frank survolera la modernisation du foot dans les secteurs clef.

Préparation physique de plus en plus pointue, l’adaptation des séances et coachs aux nouvelles générations, les charges de travail à la carte, la coordination avec l’équipe première, la revalorisation du foot de rue. Une savoureuse tasse de bon sens sucrée de compétences fines. 

Le “taf” du staff.

Carl Dufour: “Patrick Remy et Jean-Claude Olio ont sublimé mon vécu-foot”.

Carl Dufour, le kiné des Dogues,  a plus de “trente ans de vestiaires”.
Il les a passés sous les maillots de l’Olympic (16 ans en deux épisodes), du Sporting (2004-2013) et de Châtelet (2013 -2019) avant de signer un retour aux sources olympiennes avec la fusion entre Chatelet et l’ Olympic. Une boucle pas encore bouclée.

Dans les 3 clubs, il a connu des montées et parfois des descentes (à l’Olympic et au Sporting).Il fait partie avec JP Bastin, Bernard Gaspard, Fred Bourguignon, “capi” Castellana et Quentin Vanderbecq,  de la garde fidèle et rapprochée du président Rémy.

Interview et portrait “flash” d’un homme de l’ombre passionné de foot et de son métier.

Continue reading

Preview. Le “taf” du staff

Carl Dufour: “Kiné et foot, mêmes passions carolos”.  

16 ans au service de l’Olympic de Charleroi. 

Depuis 2013 au service, pas secret, de Patrick Remy, avec Chatelet et …l’Olympic.  

Carl Dufour, un des 2 kinés des Dogues est, depuis 1990, tombé dans la potion magique du foot carolo. 

Avec les Dogues (1990-2004 et de 2019 à nos jours), le Sporting voisin (2004-2013) et Chatelet (de 2013 à la fusion), sa carrière est marquée du triple sceau de la passion, de la longévité et de la fidélité. Et des montées épiques… dans les 3 clubs. 

Demain, sur nos pages FB, “Carl la légende” dévoilera ses coups de cœur, de foudre, de “blues” et de sang. 30 ans de vestiaire, ça se raconte. En noir sur blanc.