Patrick Remy m’a dit.”La coupe reste un concept magique à La Neuville”.

A quelques jours de la réception d’Alost, en coupe de Belgique, Patrick Remy ressent les ardeurs et l’enthousiasme de ceux qui rêvent d’un parcours brillant, en coupe et d’une perspective de D1A.

Patrick, on parle beaucoup de la coupe, à la Neuville…

“En effet, on peut parler d’une affiche entre deux clubs historiques. Alost a un passé de D1, un stade qui en jette, une histoire, un public à l’anglaise. Cela inspire le respect. Alost, comme le Rwdm, l’Olympic ou le Fc Liège que nous recevrons le samedi suivant, ont connu des cycles baissiers. Ces clubs souffrent , par période, mais ne meurent (presque) jamais. On ne pourra se permettre aucune suffisance. Je suis respectueux de l’adversaire qui sera coriace et convaincu que notre staff saura trouver les bons mots pour redonner de la confiance et de l’envie de dépassement au groupe, après la défaite intervenue en fin de match, à Heist”.

L’ambition de passer le tour est bien réelle. 

“La coupe reste magique à l’Olympic et partout ailleurs. C’est une aventure qui passionne. Oui, tout le monde veut passer pour, qui sait, prendre une D1A autour suivant. Le public olympien, les joueurs, le staff, la direction y aspirent mais cela devra se mériter. Chaque duel, chaque mètre gagné aura son importance. Je m’attends à un match plein, avec beaucoup de duels, d’intensité, de ferveur et d’adrénaline. Le foot comme on l’aime. Ce sera tout sauf une formalité. On devra jouer à notre meilleur niveau pour passer”.

Le match sera “spécial” puisque les supporters devront passer par la case prévente.

“C’est sur les conseils de la police et dans le respect de la “jauge Covid”, imposée par les autorités, que nous avons agi de la sorte, en parfaite concertation avec les experts en sécurité. Pour faciliter la tâche de nos supporters, on a prévu trois préventes au secrétariat du stade de La Neuville. Ces jeudi 8 et vendredi 9, de 18 à 20 heures et le samedi, veille de match, de 10 à 12 h. Alost a eu droit à 50 places. On s’adapte et on fait de notre mieux pour accueillir les visiteurs et nos supporters. Vivement que l’on revienne à la dimension réelle du foot en jouant devant des gradins non-contingentés”.

Vous êtes un président serein…


“Cela “bosse” avec et autour de moi pour faire avancer le club. Il y a une envie de bien faire tant dans l’aspect le plus visible du club, l’équipe 1 que dans la section  jeune et en coulisses. On se structure pour aller de l’avant et progresser sur tous les fronts de la gestion quotidienne”.

Le derby wallon du 17 octobre promet d’être chaud…

En effet. Cela promet un vrai derby avec du folklore et une saine rivalité entre Carolos et Liégeois.  Mais une chose à la fois et chaque chose en son temps. On est focus total sur la coupe de ce dimanche. La coupe fait briller les yeux de nos supporters. On veut respecter leur rêve”.