Place au derby…

Enjeux, cadeaux et nostalgie pour la dernière à domicile de la saison régulière.

Olympic de Charleroi-RFB (23 avril, 20 heures).

Les 11 bonnes raisons d’y être.

Enjeux forts. Les Francs Borains n’ont pas encore mathématiquement assuré leur maintien mais ils ont de la marge (5 points). L’Olympic n’a plus droit au moindre joker lors des deux prochains derbies wallons (23 avril contre le RFB et 30 au FC  Liège) s’ils veulent s’assurer une place au “final four”. Frissons garantis.

La der à domicile. Ce sera la dernière rencontre de la saison régulière à domicile. Une dernière préparée pour la fête et rendre hommage. Surprise.

Cadeaux à l’entrée. Nostalgie et Ladbrokes, les parrains du match offriront des cadeaux pour tous, à l’entrée rue Janson. Quand on aime…

Challenge 2022. Les Dogues restent invaincus à la Neuville en 2022. Et comptent bien le rester pour se faire plaisir ainsi qu’à leur public.

Mobilisation boraine. Le RFB a affrété un car pour ses supporters. Ca sent bon la passion des derbies d’antan quand les troupes de Jean-Claude Olio et Jean Zarzecki remplissaient La Neuville.

Coaching. Arnauld Mercier (qui a coaché en D1 avec Beveren) et Xavier Robert s’apprécient en dehors des terrains. La bataille tactique promet entre deux personnages connaisseurs.

Ambiance DJ dans les gradins. Nostalgie va animer les gradins dès 19 heures, à la mi-temps et en fin de match… Venez tôt…

Et mangez bien. Pour joindre l’utile à l’agréable, le repas à prix démocratique (45 euros, entrée, plat, dessert et place au match en fauteuil cinéma, top rapport qualité/prix) dans les superbes loges olympiennes est accessible à tous. Start à 18 heures. Plus d’infos dans le pavé ci-dessous.   

Festifoot. Les U6 des Dogues seront en démonstration de 17.30 à 18 heures 45.

Les écoles avec nous. Les athénées de Solvay et de Marchienne seront en “renfort caisse et voix” dans les gradins. Le centre de formation des Dogues aussi.

Anciens. Ils sont prévus au coup d’envoi. Comme “d’hab”. Emotions garanties.